20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

L’hiver est le temps du repos de la terre. La nature entre en somnolence. C’est le temps des bilans, des plantations et des nouveaux projets.

 

La magie du premier gel

Le premier givre de l’hiver est un moment magique. Surgissant sous forme de brouillard, il agit aux heures les plus fraîches de la nuit. De minuscules gouttelettes d’eau couvrent les rameaux, feuilles et fleurs, mais aussi les grillages et portails dont la température est inférieure à 0°C. L’eau se cristallise, donnant au jardin un aspect féerique.

Décembre almanach du jardin

L’âme du jardin

«Un jardin doit se visiter en hiver. C’est le moment où il livre son âme» disait la princesse Studza, grande dame des jardins. L’hiver nous révèle à merveille l’équilibre entre les massifs, le décor de la terrasse et la géométrie des allées. Les arbres et les arbustes aux feuillages persistants y tiennent les premiers rôles. Sans fard, la personnalité du jardin s’impose avec une force extrême.

Décembre almanach du jardin

Trésors d’hiver

Certains arbustes attendent l’hiver pour fleurir. Les  Prunus subhirtella ‘Automnalis Rosea’ , le Mahonia ‘Charity’ et les viornes d’hiver, Viburnum farreri, Viburnum tinus et Viburnum bodnantense ‘Dawn’ fleurissent de décembre à mars, lorsque le temps est doux. C’est aussi le cas de l’hamamélis qui fleurit en abondance au début de l’hiver et du jasmin nudiflore qui illumine l’angle d’un mur de ses petites fleurs en trompettes jaunes.

Décembre almanach du jardin

Taillez les rosiers

Buttez les rosiers buissons en recouvrant leur pied d’un petit monticule de terre ou de tourbe. Coupez les fleurs fanées des rosiers qui ne portent pas de fruits. Coupez en même temps le bois mort. Elaguez les rosiers tiges et les rosiers grimpants qui se sont développés anarchiquement. Attendez le printemps pour tailler les rosiers remontants. Les rosiers à floraison unique doivent être taillés après la floraison fin juin.

Décembre almanach du jardin

Observez la nature

Les plantes bien adaptées à leur environnement poussent toutes seules. Observez votre jardin et repérez les zones d’ombre et de soleil, les endroits secs ou humides. La végétation spontanée vous renseigne sur la nature du terrain. Tirez des leçons du passé. Le changement climatique nous oblige à revoir nos plantations en choisissant des plantes qui résistent à la sécheresse. (voir mon reportage sur le bilan de la canicule au jardin et sur les jardins secs sur gravier et sur les arbustes qui résistent à la sécheresse)

Décembre almanach du jardin

Un, deux, trois, plantez!

Le temps des plantations des arbres et arbustes à racines nues ou en motte s’étale de décembre à mars, en dehors des périodes de gel. Le trou doit être beaucoup plus vaste que la racine nue ou la motte. Plus vous rendez la terre meuble, plus vous aiderez les racines à se mettre en place. Rajoutez dans le fond du trou un mélange de terre de jardin, de terreau et de compost. Positionnez l’arbre de façon à ce qu’il soit enterré à la même profondeur qu’en pépinière. Comblez le trou et aménagez une cuvette pour arroser abondamment. (voir mon reportage sur la plantation des arbres)

Décembre almanach du jardin

Analyse de sol

Une analyse de la terre de votre jardin vous indiquera les plantes qui s’installeront volontiers chez vous. Les jardineries proposent des kits d’analyse de terre prêt à l’emploi. L’analyse chimique détermine le pH (taux d’acidité) du sol, sa teneur en humus et en éléments fertilisants, en phosphore, calcium, magnésium, sodium et potassium. L’analyse granulométrique précise sa teneur en argile, limon et sable. Ces données sont accompagnés de conseils afin de corriger les carences du sol ainsi que d’un plan de fertilisation adapté à vos cultures.

Décembre almanach du jardin

Des plantes en jauge

Evitez de planter pendant les périodes de gel. En retournant le sol, vous enfermeriez une terre glacée. Si votre commande d’arbres, d’arbustes et jeunes plants de haies à racines nues vous parvient au moment des grands froids, mettez les plantes en jauge, côte à côte, dans une tranchée en recouvrant les racines de terre et d’un coussin de feuilles mortes. Attendez que le sol se réchauffe avant d’effectuer les plantations.

Décembre almanach du jardin

Jardinez avec la lune

La lune semble fournir une énergie fabuleuse sur tout ce qui vit dans le jardin. Lorsqu’elle est pleine, elle dope formidablement les plantes. Elle stimule les échanges nutritionnels, comme si elle «cuisinait» les végétaux. La lune croissante favorise la croissance des plantes et leur résistance aux maladies et aux insectes. C’est aussi le bon moment pour les récoltes. En lune décroissante, la plante possède moins de vitalité. Ses couleurs, parfums et saveurs sont plus intenses mais sa conservation est plus délicate. Nos grands-parents y croyaient, pourquoi pas nous? (voir mon reportage sur Jardiner avec la lune et sur l’Almanach du jardin)

Décembre almanach du jardin

Des plantes accroche-givre

Dans le temps, on coupait au ras du sol les plantes vivaces des plates-bandes dès la fin de l’automne. Les graminées et les fleurs sont désormais laissées en place si elles ne sont pas en voie de décomposition. Chargés d’un milliers d’étoiles de givre, les ombelles rondes hortensias et des sedums, les boules hérissées des chardons décoratifs et les gerbes nonchalantes des graminées nous offrent l’éclat d’une floraison presque irréelle. Le toilettage des massifs attendra la fin de l’hiver.

Décembre almanach du jardin

Faire feu de tout bois

Le bois de charme donne de l’âme au foyer, lui assure clarté, chaleur et longévité. Le plus grand pouvoir calorifique est offert par le hêtre et le chêne qui brûlent longtemps et dispensent une bonne chaleur. Le chêne se consume à fond et laisse une cendre blanche et fine. Le châtaigner pétille comme un feu d’artifice mais son feu est maigre. Comme le bouleau, il brûle vite sans offrir beaucoup de chaleur. Les résineux encrassent les cheminées mais offrent de belles flammes dorées et une odeur parfumée. Il faut deux ans pour faire sécher le bois avant de le brûler.

décembre almanach du jardin

Jeux de feuillages

Grâce à leur feuillage persistant de nombreuses plantes offrent un décor permanent été comme hiver. On considère que dans un jardin, il faut compter 30% de buissons à feuillage persistant et 70% d’arbustes à feuillage caduc. Mais dans un jardin de ville, la proportion peut s’inverser. Dans le choix de vos arbustes à feuillage persistant, renseignez-vous sur leur capacité à résister au gel. Leur croissance étant assez lente, choisissez un buisson bien ramifié cultivé dans un grand pot. Il donnera immédiatement un bel effet à un massif. (voir mon reportage sur les feuillages persistants en topiaire)

Décembre almanach du jardin

Sapin de Noël

Les sapins de Noël vendus en motte ont peu de chance de survie après les fêtes car les racines sont souvent peu nombreuses et sectionnées trop près du tronc. Seuls les petits épicéas communs cultivés depuis leur plus jeune âge dans leur conteneur sont assez volontaires pour supporter le passage de la maison au jardin. Après les fêtes, vous pourrez les replanter sans souci dans le fond de votre jardin. (voir mon reportage sur les sapins de Noël)

Décembre almanach du jardin

Sauvez les plantes cadeaux

Vous avez reçu des plantes fleuries à l’occasion des fêtes. Demandez-vous s’il s’agit de plantes qui ont besoin de soleil ou de fraîcheur. De toute manière, elles détestent les courants d’air. Evitez l’excès d’arrosage en soupesant le pot. S’il est léger et sonne creux, c’est que la motte est sèche et que vous pouvez l’arroser. L’idéal est de planter le pot dans un récipient d’eau, un évier ou un seau, pour humidifier la motte. Pour effectuer le rempotage, attendez le printemps. (voir mon reportage sur les azalées d’intérieur, les cyclamens et les roses de Noël)

Décembre almanach du jardin

Récupérez vos cendres

Bien tamisées, les cendres de bois récupérées dans la cheminée constituent un excellent engrais riche en potasse, calcium, phosphore ainsi qu’en oligo-éléments et minéraux assimilables par les plantes. Au printemps, les cendres pourront être incorporées par griffage à la terre de vos parterres ou jetées dans votre tas de compost. Chez les végétaux, le potasse régule la circulation de la sève et renforce leur résistance aux maladies. Répandues autour des plantes vivaces, elles constitueront une barrière assez efficace contre les limaces.

Décembre almanach du jardin

Décembre au potager

En arrivant au potager, qui aurait pu imaginer que les poireaux puissent être aussi beaux sous le givre? Et le persil frisé, le cerfeuil, la sauge et les rosettes tapissantes du fraisier? Le potager nous offre encore du cerfeuil, de la mâche, de la laitue d’hiver, de la roquette, des épinards d’hiver, salsifis, topinambour, choux et brocolis. (voir mon reportage sur les choux)

Décembre almanach du jardin

Dans le verger

Quand on plante des arbres fruitiers, on oublie qu’ils vont grandir! Respectez les écartements entre les arbres. Pour les formes libres haute-tige et demi-tige, comptez 8 mètres, les basse tige, 6 mètres, les arbres en fuseaux et gobelets, comptez 4 mètres, les arbres palissés en cordons, 2 mètres et en palmette U double, comptez 1,20 mètres. (voir mon reportage sur les arbres fruitiers palissés)

décembre almanach du jardin

Nettoyez le bassin

Enlevez les feuilles mortes tombées dans l’eau car leur décomposition va favoriser la prolifération des algues. Pour diminuer la pression de la glace sur les parois du bassin, faites flotter à la surface une bûche ou un bloc de polystyrène. Vous pouvez aussi verser de l’eau chaude pour aménager une poche d’air. Si c’est possible, une partie de l’eau du bassin peut être diminué pour laisser une couche d’air sous la glace qui permettra aux poissons de respirer. Mais en aucun cas il ne faut briser la glace car les ondes de choc sont nocives pour la faune de la mare.

Voir aussi Mon jardin en décembre dans la rubrique Jardinage, Travaux de Jardinage, sur le Calendrier du potager dans la rubrique Jardinage, potager et sur l‘Almanach du Jardin dans la rubrique Jardinage, Jardin bio, ou cliquez sur les liens.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest