20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le chou est l’un des ancêtres du potager. Récolté en toutes saisons, sa résistance au froid en fait un légume d’hiver par excellence.

 

Un ancêtre commun

Les choux sont parmi les légumes les plus anciens cultivés en Europe et en Asie. Leur ancêtre est le Brassica oleracea. La famille du chou regroupe les choux pommés ou cabus, les choux verts ou frisés, les choux de Milan, les raves, les navets ou rutabagas, les choux de Bruxelles, les choux-fleurs et les brocolis. Le chou est considéré comme une plante annuelle ou bisannuelle selon sa culture.

Chou potager

Le chou sauvage pousse sur les côtes de l’Europe occidentale et méridionale. Cultivé depuis l’Antiquité, le chou fait partie des plantes potagères dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis à la fin du 8ème siècle. Quant au chou-fleur, il est cultivé en Espagne par les jardiniers arabes dès le 12e siècle mais ce sont les Génois qui l’introduisent à la cour de Louis XIV.

Chou potager

Les vertus du chou

Le philosophe grec Diogène qui disait se nourrir presque exclusivement de choux mourut à près de 90 ans. Hippocrate le prescrivait cuit avec du miel contre la colique et la dysenterie. A Rome, Caton le sage chante les louanges du chou, ce docteur miracle tout indiqué pour lutter contre la goutte, les rhumatismes, l’eczéma, la constipation, la surdité et les angines. En cataplasme, il guérit des morsures de chiens enragés. Caton disait qu’il devait à ce régime ses vingt-trois fils. Pas pour autant nés dans les choux!

Chou potager

Simple comme chou!

La récolte du chou s’étale tout au long de l’année. Du semis à la récolte en passant par l’étape obligatoire du repiquage, il faut compter une moyenne de dix à vingt semaines. Leur résistance au froid jusqu’à -10°C permet de les récolter durant l’hiver au fur et à mesure des besoins. Une fine couche de neige peut même les protéger des froids les plus intenses.

Chou potager

365 jours sur 365

  • Chou de printemps. Semés en août ou en septembre, ils se récoltent en mai ou en juin dès que les jeunes feuilles ou la pomme entière arrivent à maturité.
  • Chou d’été. Semés en février ou en mars sous châssis puis repiqués au potager, ils se récoltent de juin à août.
  • Chou d’automne. Semés en pépinière de fin avril à mai, ils se récoltent de septembre à novembre.
  • Chou d’hiver. Semés en avril mai, ils se récoltent de décembre à mars. Et ils sont si jolis sous le givre.

Chou potager

Un légume gourmand

Aimant le soleil et la fraîcheur, les choux se plaisent idéalement dans un terrain argileux, voire un peu compact, riche en matières organiques. Le semis se fait en barquette sous châssis ou sur une couche en pépinière. Il faut le couvrir de très peu de terre ou de terreau, affermir le sol et éclaircir si nécessaire. Au stade quatre vraies feuilles, c’est à dire environ six semaines plus tard quand le plant a 10 à 15cm de haut, le chou est repiqué en place au potager.

Chou potager

Le sol doit être riche et bien pourvu en humus avec un apport de compost bien mûr. En raison de leur voracité, il est conseillé de respecter les rotations de culture afin de ne pas épuiser le sol. Comptez un espacement de 60cm en moyenne entre chaque pied et ligne. Il faut repiquer profondément afin que le départ des premières feuilles soit au niveau de la terre. Les choux ont besoin d’humidité. Il est indispensable de les arroser régulièrement et de couvrir le terrain d’une couche de matériaux organiques afin d’empêcher l’évaporation.

Chou potager

En bonne compagnie

Au potager, les choux sont de bons partenaires des haricots nains ou à rames, pois, salades et céleris. Rapprochez les plantes aromatiques pour lutter contre la piéride du chou. Leurs essences volatiles trompent l’odorat du papillon qui va pondre ailleurs.

Chou potager

La compagnie de tagètes protège les racines des maladies à champignons et gène les nématodes responsables de la maladie du pied noir. Les soucis éloignent les pucerons. Quant aux branches de genêt, leur odeur repousse les altises.

Chou potager

Remèdes bio contre les maladies

Pour éviter la fonte des semis, parsemez le terreau de poudre de charbon de bois. A la plantation, il est conseillé de protéger le pied avec une collerette de carton car c’est à cet endroit que la mouche pond et dépose ses larves qui pénètrent ensuite dans la racine. Punaisez des coquilles d’oeufs sur des baguettes plantées dans le sol. La piéride est attirée par la couleur blanche. Croyant mettre sa progéniture à l’abri, elle y pond ses oeufs. Il suffit de ramasser les coquilles et de les détruire.

Chou potager

Comme traitements bio, pulvérisez avec une macération d’ortie ou d’absinthe, une dilution au savon noir. Contre les pucerons, pulvérisez un insecticide à base de roténone. Contre les chenilles, pulvérisez éventuellement une solution de bacillus thuringiensis mais la technique la plus écologique est le ramassage manuel. En cas d’attaque de champignons, prélevez le plant malade et détruisez-le. Il ne faudra pas replanter un légume de la famille des crucifères pendant quatre ans.

Chou potager

Variétés: l’embarras du choix

  • Chou frisé. Très décoratif avec ses feuilles finement découpées et frisées, il est semé d’avril à juin. Repiqué un mois plus tard, il supporte les rigueurs de l’hiver. Variétés ‘Roi des potées’, ‘Vert nain’, ‘Vert demi-nain’, ‘Westlandse Winter’, très rustique, attendre les premières gelées qui améliorent son goût.
  • Chou cabus. Il forme une rosette de feuilles lisses et ondulées autour d’un coeur dense. On le sème de février à fin septembre selon les variétés et les besoins. Il est à maturité en juin octobre ou jusqu’en mars.
  • Chou cabus blanc. Variétés ‘De Louviers’ très hâtif, ‘Coeur de Boeuf’ moyen, ‘De Brunswick’, ‘Vaugirard’, ‘Octoma’ ou ‘Quintal d’Alsace’, merveilleux pour la choucroute.
  • Chou cabus rouge. Il est très décoratif avec ses larges feuilles ondulées pourpre violacé. Variétés ‘De Langendijk’ et ‘Tête de Nègre’ aux pommes très denses et rouge foncé. Ils sont délicieux crus et râpés.
  • Chou de Milan. On le reconnaît à son coeur ferme et à ses feuilles gaufrées ou cloquées. Variétés ‘Roi de l’Hiver’, ‘De Pontoise’ ou ‘D’Aubervilliers’ mi hâtifs. Ce sont les plus consommés en potée, cuits à l’étouffée ou farcis.
  • Chou chinois. Plus élancé, il ressemble à une poirée. Il porte des feuilles moins serrées dont les larges côtes bien fermes sont croquantes et fraîches sous la dent. Variétés ‘Granaat’, ‘Pe-Tsaï Amélioré’, ‘Pak-Choi’ et ‘Santo’.
  • Chou pointu ou chou pain. C’est un cabus qui aime la fraîcheur du printemps. Il est semé à chaud en février, repiqué en avril et récolté bien tendre en juin ou juillet.
  • Chou-fleur. Portant une inflorescence globuleuse, il est vendu souvent en primeur mais il pousse toute l’année au potager. Variétés ‘Tardif d’Angers’ bien blanc, ‘De Walcheren’ blanc, ‘Trévi’ vert ou ‘Romanesco’ aux bouquets de fleurs jaunâtres en dôme.
  • Chou brocoli. Plante dressée qui forme des petites pommes, bouquets ou jets qui se déclinent en blanc, jaune, vert pâle ou foncé ou violacé. Variétés ‘Vert-Calabrais’ se sème sous abri en avril, ‘Blanc’ ou ‘Violet hâtif’ en mai juin pour une récolte d’été ou d’automne.
  • Chou de Bruxelles. Véritable arbre à choux, il est semé de mars à juin. Ses petites pommes se développent le long de la tige et sont récoltées en automne ou en hiver. Variétés ‘Demi-nain de la Halle’ précoce, ‘De Rosny Amélioré’ et ‘Roi Arthur’ plus tardifs et plus résistants au gel.
  • Navet et rutabaga. Semés en place en mai, ils sont récoltés fin août et tout l’hiver si on protège le sol du gel par une épaisse couche de feuilles mortes ou de paille. Variétés ‘Champion jaune à collet rouge’, ‘Oestgoeta’, ‘Rutabaga à collet vert’.
  • Chou-rave. Ni vraiment chou ni rave, il forme une tige renflée qui est la partie consommable. On le sème de début mars au 15 juin, en serre sous châssis, en pépinière ou en pleine terre. Récolte de juin à septembre. Variété ‘Superschmelz’ développe de superbes raves volumineuses et bien croquantes, goûteuses mais jamais fibreuses.

Chou potager

Rendez-vous dans la rubrique Jardinage, Potager, pour mes reportages sur les autres légumes du potager ou cliquez sur le lien.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest