20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Sol acide ou sol calcaire? Pour que vos plantes se sentent bien au jardin, pourquoi ne pas faire une analyse de votre terre?

 

L’analyse de sol

En faisant votre shopping dans une pépinière, vous aurez certainement eu un coup de coeur pour un bel arbuste. Sa taille, son feuillage, ses fleurs, c’est un rhododendron et il est parfait! Mais vous avez peut être oublié un aspect terre à terre: la nature de votre sol. C’est elle qui va déterminer la croissance harmonieuse de votre plante.

Analyse de sol
Analyse de sol
Analyse de sol
Analyse de sol

Connaître sa terre

Terre argileuse lourde et collante, terre sableuse fine et légère, terre humifère spongieuse et riche en matières organique… on devine assez facilement la structure physique d’un sol à sa couleur et au toucher. Mais il est plus difficile de déterminer son taux d’acidité ou sa teneur en phosphore ou en potassium. Une analyse chimique du sol est alors indispensable.

Analyse de sol

Acide ou calcaire, le pH du sol

Outre leur aspect physique, les sols se distinguent par leurs caractéristiques chimiques et notamment par leur réaction acide ou basique. L’acidité ou alcalinité du sol se mesure en pH (potentiel Hydrogène). Son échelle va de 0 à 14. La valeur idéale pour une terre de jardin se situe entre 6,5 et 7. Si le pH est inférieur, on parle d’un sol acide. S’il est supérieur, on parle d’un sol alcalin ou calcaire.

Analyse de sol

Le garde-manger des plantes

La tendance calcaire ou acide du sol conditionne la transformation de la matière organique et des fumures en éléments assimilables par les plantes. Si on peut modifier le pH d’un sol par des amendements divers, on peut aussi s’en accommoder en choisissant des plantes bien adaptées. En terre acide, vous pouvez cultiver sans difficulté rhododendrons, érables du Japon, magnolia, azalées et bruyères. En sol calcaire, choisissez des plantes comme le buis, la lavande, le lilas, l’aubépine, l’aucuba ou le millepertuis. (voir mes reportages sur les plantations en Sol acide et en Sol calcaire)

Analyse de sol

Les éléments fertilisants, le NPK

C’est dans le sol que les plantes trouvent tous les éléments nutritifs, azote, phosphore, potassium, magnésium, oligoéléments… dont elles ont besoin pour croître et se développer. Les trois éléments principaux NPK prélevés dans le sol par les plantes sont l’azote, le phosphore et la potasse.

  • L’azote (N): il favorise la croissance du feuillage et de la partie aérienne de la plante. En cas de manque, le feuillage tombe prématurément ou il jaunit.
  • Le phosphore (P): il favorise le développement des racines, la floraison et la fructification. En cas de manque, la croissance est réduite, peu de fleurs et une fructification tardive.
  • Le potassium (K): il accroît la résistance aux maladies, la couleur et la saveur des fruits et légumes. En cas de manque, la plante est sensible aux maladies, les fruits ont peu de goût et se conservent mal.
Analyse de sol
Analyse de sol
Analyse de sol
Analyse de sol

Améliorer et enrichir

Les engrais enrichissent votre terre en éléments fertilisants, azote, phosphore, potassium, magnésium, oligoéléments… Mais pour que les engrais soient totalement efficaces, il faut que les propriétés physiques de votre terre aient été corrigées et améliorées par des amendements pour en faire peu à peu le sol idéal, c’est à dire une terre franche. (voir mon reportage sur les amendements)

Analyse de sol
Analyse de sol
Analyse de sol
Analyse de sol

Le kit vendus en jardinerie

L’analyse du sol de votre jardin peut être réalisée par vous-même à l’aide d’un kit prêt à l’emploi vendu en jardinerie. Le test permet de déterminer approximativement le taux d’acidité d’un sol. Le plus simple se présente sous la forme d’une sonde métallique sans batterie que l’on enfonce dans un sol humide. Un petit cadran vous indique le pH du sol. D’autres kits se font soit sous forme d’une pastille soit sous forme d’une languette de papier imprégnée d’un réactif coloré, comme pour tester le pH de l’eau d’une piscine. Prélevez une poignée de terre bien sèche que vous mélangerez à autant d’eau distillée. Plongez la pastille ou la languette dans le liquide ainsi obtenu. Le changement de couleur indique le taux d’acidité ou d’alcalinité du sol.

Analyse de sol

L’analyse du sol en laboratoire

Rien ne remplace toutefois une analyse de sol en laboratoire spécialisé beaucoup plus précise et complète. Celle-ci va déterminer le pH du sol, sa teneur en humus et en éléments fertilisants, en phosphore, calcium, magnésium, sodium et potassium. L’analyse granulométrique précise sa teneur en argile, limon et sable. Les résultats sont généralement accompagnés de conseils afin de corriger les carences du sol ainsi que d’un plan de fertilisation adapté à vos cultures.

Analyse de sol

Comment prélever la terre?

Pour que le résultat d’une analyse de sol en laboratoire ait un sens, il faut prélever la terre en plusieurs endroits du jardin pour obtenir une moyenne. Evitez de récolter par temps humide ou trop chaud. Récoltez une vingtaine d’échantillons de terre de la grosseur d’une boite de conserve à plusieurs endroits du jardin. Utilisez une paire de gants propre et creusez jusqu’à 20cm de profondeur en dégageant la terre sur toute la hauteur. Mélangez ces différents prélèvements dans un seau, une brouette ou une toile en plastique. Retirez les déchets organiques et les cailloux. Prélevez 500gr de ce mélange dans un sac en plastique propre et étanche (type sac pour surgelés). Déposez cet échantillon dans un laboratoire ou envoyez-le par la poste dans un paquet en précisant s’il s’agit d’une terre de jardin d’ornement ou de potager.

Plus d’infos: https://www.ecoconso.be/fr/content/comment-analyser-le-sol-de-son-jardin

Rendez-vous dans la rubrique Jardinage, Travaux de jardinage pour découvrir mes reportages sur le Jardin en terre acide, le Jardin en terre calcaire, la Plantation des arbres et arbustes, les Amendements, le Terreau, le Mulching et le Compost, ou cliquez sur les liens.

Analyse du sol

 

Pin It on Pinterest