20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Dans le parc du Vieux Manant, les poussières de givre redessinent avec élégance les formes taillées des topiaires et les feuillages vernissés. Magique!

 

Bordant la plaine de Waterloo

Le Vieux Manant est un des plus beaux jardins de topiaires de Belgique! En bordure du champ de bataille de Waterloo, il se situe pratiquement sur le site historique de la défaite de Napoléon. Il y a quarante ans, une forêt d’épicéas cernait une ferme en ruine. L’endroit était sombre, les arbres géants et la maison semblait toute petite. André et Anne Oldenhove de Guertechin ont pourtant le coup de coeur pour cette propriété.

Vieux Manant topiaire

Les conifères coupés laissent la place à la lumière. La maison semble s’épanouir avec le soleil. Elle est restaurée ainsi que ses dépendances. Le terrain de 1,5 hectares présente de douces ondulations avec une belle vue sur la campagne environnante.

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

Un sol pauvre et acide

«Rien ne poussera dans ce sol sablonneux», leur dit aimablement la mère d’André à leur arrivée dans Le Vieux Manant. Il est vrai que sous les épicéas, le sol était devenu très acide. Mais cette terre enrichie par une bonne couche d’humus a permis la plantation de plus de sept cents variétés de végétaux. Le chemin d’entrée qui descend vers la maison forme une boucle cernant les îlots de plantation. Il est bordé d’une couronne de rhododendrons et d’azalées. Leur feuillage persistant forme un long parterre en forme de vague ombragé par des pins sylvestres.

 

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

Une collection d’arbustes

C’est André qui s’occupe du choix et de la taille des buissons. Il aime les arbustes et les comprend. Son métier de pépiniériste lui a certainement apporté de précieuses connaissances pour choisir les variétés les plus intéressantes et les mieux adaptées au terrain. Sous ses doigts verts, les plantes semblent pousser toutes seules. Tous les végétaux ont été installés en tenant parfaitement compte de leur volume à l’âge adulte. Et quand ils deviennent trop volumineux, André s’arme de son taille-haie électrique pour les maintenir à leur place, du ras du sol au sommet des arbres.

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

Jeux de topiaires

De nombreuses formes topiaires ponctuent les massifs du Vieux Manant. Ces sculptures végétales miroitent sous la lumière diaphane de l’hiver. Le moindre rayon de soleil a le don de souligner les silhouettes dans une gamme infinie de vert bleuté, gris ou jaune doré.

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

Taxus, Buxus, Osmanthus heterophyllus et Osmanthus burkwoodii, Prunus lusitanica, Skimmia japonica et Ilex crenata sont parfaitement taillés, formant des boules, des colonnes ou des spirales. Il y a même des azalées du Japon taillées en boule. La variété ‘Amoena’ est idéale pour la taille en raison de ses petites feuilles et de son port compact. (voir mon reportage sur les arbustes au feuillage persistant qui remplacent le buis en topiaire)

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

Floraisons hivernales

Dès le mois de janvier, des hamamelis illuminent le jardin de leurs fleurs très parfumées dont les teintes vont du jaune vif aux tons cuivrés. A la fin de l’hiver, le jardin se réveille avec la floraison parfumée du Sarcococca hookeriana ‘Humilis’, un petit buisson dense au feuillage persistant qui apprécie l’ombre. La silhouette pyramidale du Camellia japonica ‘Spring Festival’ culmine à 5 mètres de haut! Il se couvre de petites fleurs doubles rose tendre jusqu’au mois de mai.

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

Des silhouettes en transparence

Les arbustes dépouillés de leurs feuillages offrent la beauté de leurs écorces colorées, les troncs ivoires aux reflets argentés des bouleaux, le bois vert strié de blanc de l’érable davidii. André est un adepte de la taille en transparence qui dégage le tronc et met en valeur la silhouette des arbres et des arbustes.

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

Un Heptacodium miconioides émerge ainsi du massif. C’est un petit arbre chinois intéressant pour ses fleurs étoilées blanches puis roses et rouges à la fin de l’été. Plus loin, un Oxydendrum arboreum prospère dans ce sol acide. On le cultive surtout pour sa floraison estivale en clochettes blanches et pour ses belles couleurs automnales dans les tons orange à écarlate.

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

Des graminées en couvre-sol

Le sol est couvert du feuillage doré des graminées qui ont séché sur place. Calamagrostis ‘Karl Foerster’, belle touffe érigée vert dorée en hiver, Hakonechloa macra ‘Aureola’, superbe avec son feuillage panaché de blanc et de jaune doré, Sporobolus heterolepis, très gracieux avec son feuillage vaporeux. Tous forment un beau contraste avec les topiaires et ils ne seront coupés qu’au printemps.

Vieux Manant topiaire

D’autres plantes couvrent le sol. Le feuillage panaché de l’ Euonymus fortunei ‘Emerald gold’ forme un tapis lumineux. Plus loin, l’épimedium est installé à l’ombre car il n’apprécie pas la sécheresse. Très décoratif par son feuillage vert taché de jaune et de rouge, l’Houttuynia cordata ‘Chamaeleon’ est un excellent couvre-sol qui a tendance à devenir envahissant.

Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire
Vieux Manant topiaire

La nature en dormance

En hiver, le jardin du Vieux Manant fait semblant de dormir. Mais les plantes emmagasinent sous la terre des réserves dans le circuit sinueux de leurs racines. Toutes les promesses de fleurs et de feuilles sont déjà enclosent dans les bourgeons fermés des arbustes. Dans son atmosphère précieuse et cotonneuse, on sent que la vie est là, prête à jaillir au premier souffle du printemps.

Vieux Manant topiaire

Vieux Manant à Vieux-Genappe, Belgique. Le jardin se visite dans le cadre de l’association «Jardins Ouverts de Belgique». www.jardinsouverts.be . La plupart des plantes viennent de la Pépinière de Lillois. www.pepinieredelillois.be

Rendez-vous dans la rubrique Découvertes, Associations mon reportage sur l’association des Jardins Ouverts de Belgique, dans la rubrique Végétaux, Arbres et arbustes, pour découvrir mon reportage sur les arbustes à feuillage persistant qui remplacent le buis, sur les arbustes qui résistent à la sécheresse, sur le houx Ilex crenata qui remplace le buis et dans la rubrique Jardinage, Travaux de Jardinage, sur l’ Art Topiaire et sur le Buis, la pyrale et les champignons, ou cliquez sur les liens.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest