20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Laissez faire la nature et adoptez la permaculture au jardin potager. Vous récolterez plus tout en travaillant moins!

 

Une question d’étique

Au coeur de la permaculture, il y a trois principes fondamentaux: prendre soin de la terre et de la nature, prendre soin de l’humain en répondant à ses besoins et partager équitablement les ressources limitées de notre terre. Le mouvement de la permaculture a été lancé dans les années 1970 par deux australiens, Bill Mollisson et David Holmgren, des visionnaires écologistes avant que l’écologie ne devienne à la mode.

Permaculture

Au delà du bio

La permaculture va au-delà du bio. En plus du respect de la terre, source de toute vie, elle propose aussi l’idée de partage et de création d’abondance. Aujourd’hui, cette méthode de culture a gagné nos jardins, nos potagers et de nombreux horticulteurs commencent à l’appliquer car cette formule qui utilise la formidable diversité du vivant s’avère performante et très rentable.

Permaculture
Permaculture
Permaculture
Permaculture

Travailler avec la nature

La démarche de la permaculture est positive. Elle encourage à regarder la solution plutôt que le problème. On agit avec la nature et non contre elle. L’idée est d’observer comment fonctionne l’écosystème. Le jardinier va travailler avec ce que la nature propose et non se battre contre elle. Tout devient du coup plus facile!

Permaculture

Une question d’équilibre

L’idée est de gérer une parcelle dans sa globalité, en tenant compte du sol, de l’eau, des végétaux, des animaux et des humains, pour construire un équilibre. La terre est une entité qui vit et qui respire. Il faut la respecter si l’on veut éviter de créer un déséquilibre.

Permaculture
Permaculture
Permaculture
Permaculture

Les strates végétales

La permaculture s’inspire de l’écosystème le plus abouti: la forêt, avec ses différentes strates végétales. Le défi est de transposer ce modèle dans un potager en créant un maximum de liens entre chaque élément, ce qui est source de santé, de stabilité et de richesse.

Permaculture

Observer son jardin

Pour utiliser au mieux les richesses que nous offre notre terre, il faut observer la nature pour comprendre comment elle fonctionne. Repérer la nature du sol, les zones ensoleillées ou à l’ombre, sèches ou humides, les végétaux qui s’y sont installés naturellement.

Permaculture

Valoriser la diversité

Dans son jardin, il faut mettre en place des écosystèmes diversifiés. Planter des arbres fruitiers en lisière du terrain, des haies coupe-vent, des bosquets de buissons à petits fruits, un espace sauvage avec des plantes spontanées, une basse-cour, une ruche, une zone humide avec une mare…

Permaculture

Cultiver sur buttes

La culture en buttes n’a que des avantages. Le flanc de la butte absorbe mieux la chaleur et les légumes poussent plus vite et sont plus vigoureux. La terre qui n’est pas tassée est bien aérée. Quand on récolte un légume, on prend la partie comestible et on laisse en place les déchets végétaux. Il y a plus de vie microbienne et la terre enrichie de compost déposé en surface est naturellement fertile et riche en humus.

Permaculture

Associer fleurs et légumes

Les plantes potagères, herbes et fleurs comestibles se soutiennent mutuellement. Elles stimulent réciproquement leur croissance. On évite ainsi les attaques de maladies, de parasites et d’insectes.

Permaculture
Permaculture
Permaculture
Permaculture

Pas de labour ni de sarclage

En permaculture, on travaille le sol le moins possible. La terre n’est jamais bêchée ni retournée. Ce sont les vers de terre, les bactéries et autres micro-organismes qui aèrent et drainent le sol. Ils accélèrent la décomposition végétale et enrichissent la terre naturellement.

Permaculture

Couvrir le sol

Le paillage ou mulching consiste à déposer sur le sol une couche mince de matières organiques, paille, broyat de branches, tontes de gazon, engrais verts. Cela permet de garder l’humidité, d’apporter de l’engrais et d’éviter la multiplication des herbes indésirables. (voir mon reportage sur le mulch)

Permaculture

Collecter l’eau de pluie

Un des buts de la permaculture est de stopper ou de ralentir les fuites d’énergies comme l’eau. L’eau de pluie est une réserve précieuse pour arroser les cultures. Installez une citerne ou de simples tonneaux alimentés par une descente de gouttière pour récupérer l’eau de pluie. Un couvercle maintient l’eau dans l’obscurité et la protège des salissures. (voir mon reportage sur l‘eau au jardin)

Permaculture
Permaculture
Permaculture
Permaculture

Augmenter la production de matières organiques

Le compost permet de recycler les déchets organiques, coupes du jardin, fleurs fanées, feuilles mortes, litière de petits animaux, déchets de cuisine. Le ver de terre symbolise l’un des recycleurs de matière organique les plus efficaces qui transforme les déchets animaux et végétaux en nutriments utiles pour les plantes. (voir mon reportage sur le compost)

Permaculture
Permaculture
Permaculture
Permaculture

Créer des refuges

Un tas de branchages sert de refuge aux hérissons et aux insectes utiles, abeilles sauvages et bourdons précieux pour la pollinisation. On installe un hôtel à insectes et des nichoirs pour oiseaux et pour les perce-oreille dans des pots suspendus dans les arbres et fourrés de paille. Ce sont les prédateurs nocturnes des pucerons et cochenilles.

Permaculture
Permaculture
Permaculture
Permaculture

Plus d’infos : www.permaculturedesign.fr, et https://permacultureprinciples.com/fr/fr_principles.php et https://holmgren.com.au/

Jardins en Belgique cultivés en permaculture:

Rendez-vous dans la rubrique Jardinage, pour découvrir mes reportages sur le Potager de la Marache, le Potager de la Nuit, le Potager en permaculture de Nethen et le jardinage en permaculture de Fraternité Ouvrière, le Potager bio, la Bio-dynamie, Jardiner bio, le Dico du jardin bio, la Pharmacie bio du jardin, le Mulch, les Amendements pour le jardin, l‘Almanach du jardin, le Jardin nature de Philippe Delwiche, les Plantes qui soignent le jardin, les Plantes sauvages comestibles, les Prairies fleuries, le Jardin mellifère, Jardiner avec la lune, le Compost, ou cliquez sur les liens.

Permaculture

 

Pin It on Pinterest