20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Jardin de loisirs, jardin de plaisirs, le potager fleuri joint l’utile à l’agréable. Joyeux, coloré, amusant à composer, facile à entretenir, il se conçoit comme un vrai jardin!

Potager fleuri, potager couleurs

Rempli de fleurs et de légumes décoratifs, le potager fleuri devient ludique, tout en restant le lieu de toutes les gourmandises. C’en est fini des alignements sans fin, dignes d’une caserne. Je n’ai ni la place, ni le temps. Je préfère cultiver les légumes à portée de main sur quelques mètres carrés, en bordure d’un sentier, en carré surélevé près de la cuisine ou même en pot et en hauteur sur ma terrasse pour profiter de la lumière et épargner mes vertèbres lombaires.

Dans mon potager, j’ai retiré les haies et les barrières. Il ne reste qu’un bouquet de groseilliers et un cordon de framboisiers qui s’incorporent au décor. La transition avec le reste du jardin s’effectue en douceur par le biais des fleurs qui rehaussent le tableau en points de couleurs. Quelques dahlias, cosmos et rudbékias entre les poireaux et les choux, des gauras papillonnant parmi les salades, des haricots d’Espagne aux fleurs multicolores se frayant un chemin parmi des courgettes palissées: le décor est posé.

Potager fleuri

L’oeil du peintre

Composez votre jardin potager fleuri  comme un vrai tableau. Fleurs et légumes s’associent avec fantaisie pour notre plus grand plaisir. Parmi les bouquets de feuillages tendres et de jeunes tiges, repérez les dégradés de vert, de jaune doré ou de rouge vineux. Les salades frisées habillées de vert tendre ou de pourpre jouent les vedettes incontournables. Aussi beaux que les fleurs, les artichauts, les bettes à carde rouge ou jaune, les betteraves sont de véritables perles dans votre jardin. La verdure du fenouil et le feuillage de la rhubarbe font de l’effet pendant des mois. Quelques tagètes en bordure, une jolie capucine et quelques soucis complètent le décor, évoquant une tapisserie multicolore.

Potager fleuri
Potager fleuri
Potager fleuri

La mode est au métissage

Dans vos associations de légumes, de fleurs et d’aromates, tenez compte de leurs affinités. Les attirances et les répulsions des plantes entre elles sont parfois surprenantes. L’oignon et la carotte font ainsi bon ménage, mais le fraisier stresse lorsque le chou l’approche. Dans le potager, les tagètes et les soucis n’apportent pas seulement de jolies touches de couleur. Ils éloignent également les nématodes des racines et combattent efficacement les parasites du sol. Les fleurs et les plantes aromatiques attirent les abeilles, les papillons, les coccinelles et autres insectes auxiliaires qui sont tous utiles à la croissance et à la santé de nos plantes.

Basilic, origan, romarin, sauge, thym, sarriette, cerfeuil vivace, fenouil, angélique, armoise… constituent des trésors dans un potager. Quasiment toutes sont mellifères. Dans ce coin de jardin, on vient toujours avec un panier et un sécateur pour cueillir des dahlias et les cosmos en été et récupérer les graines des capucines qui deviennent câpres. Les cheminements permettent de profiter de ces scènes improvisées. Posez votre banc non loin de là et dégustez des yeux.

Potager fleuri
Potager fleuri
Potager fleuri
Potager fleuri

Fleurs à profusion

Faciles à cultiver, les fleurs annuelles colorent le potager en un temps record. Vérifiez sur le sachet si les graines sont adaptées au semis en place, la période du semis, la profondeur et l’espacement entre les graines. Commencez par les fleurs les plus faciles, les préférées des amateurs qui offrent un décor spectaculaire à un prix défiant toute concurrence.

Les inratables des semis en place sont les capucines et les soucis, les alysses en couvre-sol, les nigelles et centaurées, les pois de senteur et les pavots annuels, les immortelles idéales pour la confection des bouquets secs et les tournesols impressionnants par leur grande taille. Elles se sèment au début mai lorsque la terre se réchauffe. Elles se développent et fleurissent dans l’année et disparaissent à la fin de la belle saison. D’autres comme les digitales, giroflées, myosotis, juliennes des dames, monnaies du pape et roses trémières sont bisannuelles. On peut les semer tout l’été car elles ne fleuriront que le printemps ou l’été suivant.

Potager fleuri

Points forts et astuces

– Choisissez un espace ensoleillé pour installer votre potager fleuri. Adaptez sa taille à vos besoins et à votre disponibilité. Deux petits rectangles de 1m x 2m, séparés par une allée dallée ou en gazon, sont largement suffisants pour débuter. Libre à vous d’agrandir par la suite.

– Désherbez soigneusement la parcelle à cultiver. Bêchez la terre sur 20cm de profondeur pour l’ameublir et l’enrichir de compost ou d’engrais organiques. Emiettez la surface à la griffe puis au râteau.

Privilégiez la variété et la diversité plutôt que la quantité. Faites un compromis entre les légumes classiques proposés en godets à repiquer et quelques variétés plus rares et décoratives vendues en graines. Dans ce cas, il vous faudra avoir la main légère, très légère, et fractionner vos semis en 3 ou 4 périodes.

– Surélevez le potager pour le placer à portée de main. Choisissez le contenant selon votre imagination et votre sens de la récup: une belle cuve en zinc, de grands bacs en bois font merveille. Prévoyez toujours un bon drainage et n’oubliez pas d’arroser régulièrement.

– Ne plantez pas vos légumes et vos fleurs en rangée, mais par petits groupes et tentez de les mélanger. Placez du basilic ou des oignons près des carottes, de l’aneth ou de la sarriette entre les haricots et des tomates à côté des choux. De tels mélanges feront perdre le nord aux insectes prédateurs et les pucerons ne trouveront plus leur chemin.

– Pensez à organiser des roulements dans vos légumes. Semez des variétés hâtives, d’autres tardives, cela permet d’étaler les récoltes. Les haricots et les carottes se sèment de la mi-mai à la mi-juillet. N’hésitez pas à varier les couleurs, essayez les variétés blanches, jaunes, violettes, cela met de la gaieté dans vos assiettes.

– Ne serrez surtout pas trop vos plantations. Un jeune plant a vite fait de doubler de taille, étouffant sans vergogne ses trop proches voisins.

Pour découvrir le Calendrier du potager, mois par mois, et le Potager mobile, sur le balcon ou la terrasse, rendez-vous dans la rubrique Jardinage, Potager, ou cliquez sur les liens.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest