20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le Palais Royal de Bruxelles ouvre ses portes au public chaque été. Visite guidée sous les ors et les lustres du palais.

 

Palais royal de Bruxelles

Le Palais Royal de Bruxelles est le lieu symbolique par excellence de la fonction royale. Le palais qui a vu le jour à la fin du 18e siècle a été agrandi au début du 20e siècle sous le règne du Roi Léopold II. Si la façade néo-classique couronnée d’une coupole centrale est un peu austère, l’intérieur blanc et or se pare d’impressionnants lustres, de dorures, de miroirs et de baies vitrées qui contribuent à l’harmonie et à la luminosité de l’ensemble.

Vestibule d’honneur

En visitant le Palais Royal de Bruxelles, j’ai suivi le parcours qu’empruntent les diplomates étrangers lorsqu’ils vont remettre au Roi leurs lettres de créance. Les bustes qui décorent le vestibule d’honneur représentent les Rois et les Reines des Belges. Sur la gauche, c’est le buste de la reine Elisabeth qui m’accueille. Née duchesse de Bavière et épouse du roi Albert Ier des Belges, on lui doit le Concours musical international Reine Elisabeth.

Escalier d’Honneur

L’espace majestueux de l’Escalier d’Honneur est surmonté d’un plafond en coupole dessiné par l’architecte Alphonse Balat pour le roi Léopold II lors de l’agrandissement du Palais royal. L’escalier en marbre blanc et vert est dominé par une grande statue en marbre de la déesse romaine Minerve, oeuvre du sculpteur belge Charles Auguste Fraikin qui a conçu cette figure comme une allégorie de la Paix.

Grande Antichambre

Datant de la période néerlandaise sous Guillaume Ier après la bataille de Waterloo, la Grande Antichambre du Palais Royal de Bruxelles met en scène le contexte politique de l’époque sur une frise qui orne les contours de la salle. Elle évoque la réunion des Pays-Bas, les allégories du Commerce, de la Navigation, de l’Abondance et de la Prudence ainsi que l’Industrie, l’Agriculture, la Force et la Paix.

Salon du Penseur

Un petit salon carré doit son nom à une pendule qui trône sur la cheminée. Elle est ornée de la statue du Penseur, réplique en bronze du Pensieroso de Michel-Ange. Lors du décès d’un membre de la famille royale, le Salon du Penseur pièce fait office de chapelle ardente.

Salle des Glaces

Placée sous le signe du Congo par le Roi Léopold II au début du 20e siècle, la Salle des Glaces est ornée de marbre et de cuivre. Les scènes allégoriques évoquant l’Afrique qui n’ont jamais été réalisée ont été remplacées par des miroirs sur les murs.

Chateau royal de Bruxelles (13)
Chateau royal de Bruxelles (9)
Chateau royal de Bruxelles (12)
Chateau royal de Bruxelles (14)

 

En 2002, le très sage et très classique Palais Royal de Bruxelles s’est ouvert à l’art contemporain. C’est ainsi que l’artiste Jan Fabre a recouvert le plafond et un des trois lustres avec près d’un million et demi d’élytres de scarabées aux reflets vert émeraude chatoyants. Comment a-t-il recueilli ces ailes de scarabées? That’s the question!

 

Grande Galerie

Tout en longueur, la Grande Galerie est une salle de fête et d’apparat qui fut le cadre prestigieux du mariage du prince Philippe et de Mathilde, les souverains actuels de la Belgique. Les peintures du plafond qui sont l’oeuvre de Charles-Léon Cradon évoquent les différentes phases du jour, de l’aube au crépuscule.

Salle du Trône

Construite sous le règne de Léopold II, la Salle du Trône est la salle la plus spectaculaire du Palais Royal de Bruxelles. Recouvert d’un beau parquet en chêne et bois exotique, cette salle monumentale respire le prestige royal et le décorum. Couverte de dorures et illuminées par de superbes lustres en bronze, c’est dans cette salle que se tiennent les grandes réceptions et concerts.

Chateau royal de Bruxelles (20)
Chateau royal de Bruxelles (18)
Chateau royal de Bruxelles (21)
Chateau royal de Bruxelles (19)

Salon des Maréchaux

L’ancienne salle d’audience de Guillaume Ier accueille le cabinet de travail du roi Albert Ier. La pièce a été remaniée en 2010 par le décorateur Axel Vervoordt et le peintre Michaël Borremans.

Salon aux Pilastres

Les fauteuils Empire font partie du mobilier du Salon aux Pilastres utilisé par Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais lors de leur séjour. La harpe et le pupitre à musique appartenaient probablement à la Reine Louise-Marie.

Salon Louis XVI

Rénové en 2010, le Salon Louis XVI rassemble quelques tableaux de la collection personnelle du roi Léopold Ier. Le piano Klems est un superbe instrument en bois d’ébène incrusté de cuivre, de nacre, d’argent, de bois de rose et d’écaille. Il était à l’origine la propriété des comtes de Flandre, les parents du roi Albert Ier qui l’avaient reçu à leur mariage en 1867.

Salle Empire

Certaines salles du Palais Royal de Bruxelles ont conservé la décoration de l’époque de la construction. C’est le cas de la Salle Empire, une des plus belles salles du Palais Royal de Bruxelles. A l’époque autrichienne, cette pièce était une salle de bal. Les décorations dorées et les bas-reliefs d’angelots musiciens et danseurs témoignent du style de vie raffiné des milieux aristocratiques à la fin de l’Ancien régime.

Chateau royal de Bruxelles (29)
Chateau royal de Bruxelles (28)
Chateau royal de Bruxelles (30)
Chateau royal de Bruxelles (26)

Petit et Grand Salon Blanc

Datant de la même époque que la Salle Empire, le Petit et le Grand Salon Blanc ont conservé leur décoration de la fin du 18e siècle. Les sièges Empire sont un cadeau du roi de France Louis-Philippe à sa fille Louise-Marie et à son époux Léopold Ier. Le mobilier porte encore sa garniture originale en tapisserie de Beauvais.

Chateau royal de Bruxelles (33)
Chateau royal de Bruxelles (34)
Chateau royal de Bruxelles (32)
Chateau royal de Bruxelles (35)

Dans le Grand Salon Blanc, les portraits d’apparat de Léopold Ier et de Louise-Marie attirent le regard. C’est dans ce décor que le Roi reçoit en audience les ambassadeurs nouvellement accrédités.

Chateau royal de Bruxelles (40)
Chateau royal de Bruxelles (38)
Chateau royal de Bruxelles (36)
Chateau royal de Bruxelles (37)

Salon Cobourg

Au cours de la première décennie du 21e siècle, différentes parties du palais ont été rénovées et réaménagées dans le respect du passé. Le Salon Cobourg nous plonge dans l’atmosphère sobre et feutrée du palais au 19e siècle. Elle est ornée de portraits de la famille des Cobourg.

Escalier de Venise

On quitte les salles d’apparat par l’Escalier de Venise qui mène au Porche d’honneur. Les grandes peintures à l’huile sur toile qui recouvrent les murs ont été exécutées par Jean-Baptiste Van Moer au 19e siècle. L’escalier est éclairé par un superbe lustre en verre soufflé de Murano.

Galerie courbe

La visite se termine par la Cour d’Honneur du Palais Royal de Bruxelles aménagée à l’époque hollandaise. Après avoir traversé les jardins, on accède à une Galerie courbe qui est décorée de sculptures du 19e siècle. Construite au début du 20e siècle, elle nous ramène vers le Palais et le bureau du Roi.

Palais Royal de Bruxelles

Chaque année, le Palais Royal est ouvert au public après la fête nationale du 21 juillet jusque début septembre. Réservation obligatoire. Place des Palais à 1000 Bruxelles, Belgique. https://www.koninklijk-paleis-palais-royal.be/fr et https://www.monarchie.be/fr/patrimoine/palais-royal-de-bruxelles

Rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe, Belgique pour découvrir mes reportages sur des visites en Belgique ou cliquez sur les liens

 

Pin It on Pinterest