20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Prendre un apéro ou un dîner étoilé perché à 50 mètres au dessus du vide. C’est le concept de Dinner in the Sky. Absolument génial comme expérience!

 

Dinner in the Sky

Lors d’un voyage de presse à Namur, j’ai eu la chance d’être invitée à monter dans la nacelle de Dinner in the Sky pour prendre un apéro dans les airs au dessus de la Citadelle. La plateforme est suspendue à 50 mètres au dessus du vide par une grue. Il y a plein soleil, pas un gramme de vent et la vue à 360° sur la vallée de la Meuse est vraiment sublime!

Dinner in the Sky (9)
Dinner in the Sky (7)
Dinner in the Sky (2)
Dinner in the Sky (4)

De la haute voltige

J’ai un peu le vertige et je redoutais de rester trois quart d’heure tout en haut de la nacelle, les jambes qui pendent dans le vide! Mais les convives sont solidement harnachés et sanglés sur des fauteuils confortables. Au fil des apéros servis par un personnel particulièrement sympa, l’atmosphère s’est détendue.

La tête dans les étoiles

Dinner in the the Sky est né à Bruxelles en 2006 et s’est exporté partout dans le monde. Imaginez. Prendre l’apéro ou manger étoilé la tête dans les nuages. On prend place dans son siège, sur la terre ferme, avec un peu d’appréhension. Au bout de quelques minutes, on se retrouve à 50 mètres de hauteur. En 2020, le concept de Dinner in the Sky a du être repensé. Lors des éditions précédentes, les convives étaient tous assis autour d’une même grande tablée. Aujourd’hui, la terrasse volante accueille 32 convives réunis autour de huit tables de quatre personnes installées dans des sièges maintenus par une ceinture de sécurité fermée dans le dos. Les fauteuils confortables et rotatifs permettent d’admirer le panorama sous tous ses angles.

 

Dinner in the Sky presse (4)
Dinner in the Sky
Dinner in the Sky
Dinner in the Sky presse (2)

Une expérience gastronomique

Dinner in the Sky promet une véritable expérience gastronomique grâce aux mets réalisés par des chefs étoilés belges de renom qui œuvrent dans la grande cuisine ouverte au centre de la nacelle. Durant toute la belle saison, les chefs s’envolent pour faire découvrir aux convives leur cuisine raffinée. Yves Mattagne de la Villa Loraine, Luigi Ciririello de la Truffe Noire, Pierre résimont de L’Eau vive, Filip Claeys de Jonkman, David Martin de La Paix, Goivani Bruno de Senzanome et bien d’autres sont là pour concocter un menu en quatre services accompagné de champagne et de grands vins.

Une ambiance conviviale

Les chefs aux fourneaux et les serveurs portent un harnais et sont soutenus par un rail en haut de la structure afin d’assurer une parfaite sécurité. Cela leur permet de déambuler de table en table pour aller à la rencontre de leurs convives. L’ambiance est conviviale. Faire vivre une expérience gastronomique unique dans un cadre insolite, le concept cartonne! Dès que les réservations sont ouvertes, elles partent comme des petits pains.

Dinner in the Sky

Du 31 mai au 12 septembre 2021 en Belgique dans trois sites différents, au Bocadero à Anvers du 31 mai au 6 juin, Place des Martyrs à Bruxelles du 11 au 28 juin et au Kasteel van Ordingen à Saint Trond du 6 au 12 septembre. Au total, 25 chefs sont attendus et ils changeront chaque jour et selon les villes. On a le choix entre un déjeuner à 12h et deux créneaux de dîner à 19h et 21h. Cocktails in the Sky propose trois cocktails différents accompagnés de mises en bouche le samedi et le dimanche à 15h30. Manger étoilé dans un cadre atypique a forcément un prix: 295 Euro par personne pour le dîner gastronomique et 150 Euro pour la dégustation de cocktails. Réservation obligatoire pour un apéro ou un dîner de 2, 4 ou 8 personnes. https://www.dinnerinthesky.be/fr/

Crédit photos Agnès Pirlot et Dinner in the Sky

Rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe, Belgique, pour découvrir mes reportages sur la Vallée de la Meuse, le Manneken-Pis à Bruxelles, AfricaMuseum à Tervueren, les Serres de Laeken, le Mémorial Waterloo 1815, le Site du champ de bataille de Waterloo, la cristallerie du Val Saint Lambert, l’Abbaye de Villers-la-Ville, le Château de Gaasbeek ou cliquez sur les liens.

 

Pin It on Pinterest