20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le Manneken-Pis est depuis le 15e siècle l’enfant chéri des Bruxellois. Il reste l’emblème de l’esprit frondeur et zwanzeur de la Ville de Bruxelles.

 

La Grand-Place de Bruxelles

Le Manneken-Pis se situe à quelques pas de la Grand-Place de Bruxelles, l’une des plus belles places au monde. Lorsque l’on se trouve sur la Grand-Place, il faut emprunter la rue Charles Buls qui longe le flanc gauche de l’Hôtel de Ville. La fontaine du Manneken-Pis se trouve un peu plus loin, à l’angle formé par la rue de l’Etuve et la rue du Chêne. Elle attire plus de 30.000 touristes par jour qui viennent saluer le plus ancien bourgeois de Bruxelles.

Un petit bonhomme urinant

Le Manneken-Pis est la représentation en bronze d’un petit homme, Manneken, occupé à pisser. Le thème de l’enfant urinant remonte à l’Antiquité gréco-romaine. On en trouve de nombreux exemples, adultes ou enfants tout naturellement utilisés pour des fontaines. Dès le 14e siècle, plusieurs textes font état, lors de banquets, de fontaines de table figurant un personnage masculin urinant. Cet usage semblait avoir une vogue toute particulière à la cour de Bourgogne comme en témoigne une chronique de 1454 qui relate un banquet donné par Philippe le Bon: « En cette salle avait trois tables couvertes… Il y avait un autre entremets d’un petit enfant tout nu sur une roche qui pissait eau rose continuellement. »

Manneken Pis

Fontaine baroque

La fontaine du Manneken-Pis existe depuis le milieu du 15e siècle. Servant de borne entre deux quartiers de la ville, c’était l’une des nombreuses fontaines qui alimentaient la ville de Bruxelles. C’est en 1770 que la simple colonne sur laquelle se trouvait jusqu’alors la statuette est remplacée par un ensemble imposant de style baroque, une niche de pierre surmontée d’une coquille rococo provenant d’une fontaine publique.

Manneken Pis

Nu comme un ver, le Manneken-Pis est une statuette en bronze haute de 55 centimètres. Elle fut réalisée en 1719 par le sculpteur Jérôme Duquesnoy l’Ancien.  L’artiste lui donne une interprétation baroque avec un ventre rebondi et une puissante musculature caractéristique des putti italiens.

Manneken Pis

Habits d’apparat

La statuette du Manneken-Pis est habillée lors des festivités de la ville dès le 17e siècle. Il s’agit généralement de costumes d’apparat offerts par des souverains aux autorités bruxelloises. La première mention écrite d’un don de costume date de 1698. C’est un habit d’arquebusier offert par Emmanuel de Bavière, gouverneur général des Pays-Bas espagnols. Cette tradition s’est perpétuée au fil des siècles et même intensifiée.

Manneken Pis
Manneken Pis
Manneken Pis

Garde-robe de star

Aujourd’hui, le Manneken-Pis est habillé 170 fois par an selon un calendrier officiel. La garde-robe compte plus de mille costumes. Des habits venant du monde entier, des costumes historiques ou folkloriques. La collection fait partie du patrimoine historique de la ville. Près de 150 costumes sont exposés dans le musée de la Garde-Robe de la Ville de Bruxelles. (voir mon reportage sur la Garde-Robe du Manneken-Pis)

Manneken Pis

L’esprit bruxellois

Symbole de l’esprit irrévérencieux et espiègle des Bruxellois, le Manneken-Pis est le porte-drapeau de l’humour décalé des Belges. Il fait l’objet de multiples copies et ses miniatures font le bonheur des touristes qui se promènent dans le quartier de la Grand-Place.

Manneken Pis

Caricaturistes et artistes

Le Manneken-Pis inspire les caricaturistes et les artistes depuis toujours.

Manneken Pis
Manneken Pis
Manneken Pis
Manneken Pis

Son geste pourtant bien naturel a été utilisé pour railler gentiment l’autorité, les règles de bienséance et la pudibonderie.

Manneken Pis
Manneken Pis
Manneken Pis
Manneken Pis

Avec son air à la fois tendre et malicieux, le Manneken-Pis est désormais le porte-parole des Bruxellois.

Manneken Pis
Manneken Pis
Manneken Pis
Manneken Pis

Musée de la Maison du Roi

Ce que la plupart des touristes ignorent, c’est que la statue originale du Manneken-Pis se trouve dans la Maison du Roi sur la Grand-Place. Au second étage du Musée de la Ville de Bruxelles, une salle est consacrée au Manneken-Pis et à son histoire mouvementée.

Manneken Pis

1451 – L’existence de la fontaine du Manneken-Pis au coin des rues de l’Etuve et du Chêne est attestée dès le milieu du 15e siècle dans un document administratif relatif au réseau des conduites d’eau alimentant les fontaines publiques bruxelloise. On y mentionne «daer dmenneken pist» qui signifie là où l’enfant fait pipi.

Manneken Pis

1572 – Première représentation schématique de Manneken-Pis au carrefour des rues du Chêne et de l’Etuve sur un plan de Georg Braun et Frans Hogenberg. La fontaine apparaît installée sur la chaussée et non pas dans l’angle comme actuellement.

Manneken Pis

1615 – Première figuration connue de Manneken-Pis costumé. La statuette est représentée habillée en berger sur l’un des huit tableaux consacrés à la procession de l’Ommegang que Denis van Alsloot a peint en 1615. Un dessin préparatoire de ce tableau montre la statuette posée sur une colonne et faisant faillir son eau dans un double bassin.

Manneken Pis

1619 –  Les autorités communales prévoient le réaménagement de la fontaine, colonne, bassin et sculpture du Manneken-Pis. Ils font appel à Jérôme Duquesnoy l’Ancien pour réaliser une nouvelle statue d’un petit garçon nu en train d’uriner. Aujourd’hui tombé dans l’oubli, ce sculpteur est de son vivant un artiste renommé.

Manneken Pis

1695 – Pendant que les Français bombardent Bruxelles, la statue du Manneken-Pis est mise à l’abri. Un texte satirique fustigeant le roi Louis XIV choisi le Manneken-Pis comme porte-parole des Bruxellois. Cette publication est la première à rendre compte de la célébrité acquise par le Manneken-Pis. « On m’a mis sur un socle de pierre et maintenant j’ai relevé ma tête au-dessus de celle de mes ennemis. »

Manneken Pis

1700 – Sur cette gravure de Jacques Harrewijn, la statue du Manneken-Pis est posée sur une colonne face à un double bassin rectangulaire. C’est la première représentation détaillée de la fontaine qui est désormais installée en retrait de la voie publique dans un renfoncement aménagé à l’angle des rues du Chêne et de l’Etuve et protégée par une grille.

Manneken Pis

1747 – Pour faire pardonner la tentative de vol de la statuette par ses soldats alors en garnison à Bruxelles, le roi de France Louis XV offre au Manneken-Pis un habit de gentilhomme. Ce costume de brocart et d’or est le plus ancien conservé. A l’occasion, la statuette est décorée par la France de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis, ordre honorifique récompensant les officiers les plus valeureux.

Manneken Pis

1755 – Première nomination connue d’un habilleur pour Manneken-Pis, fonction officielle qui existe toujours aujourd’hui. Les premiers costumes du Manneken-Pis ne tiennent pas compte de l’attitude de la statue. Les deux manches sont rembourrées d’ouates et se terminent par des gants.

Manneken Pis

1770 – La colonne et le double bassin disparaissent. La statue reçoit un nouvel écrin de pierre de style rocaille provenant d’une autre fontaine bruxelloise démantelée. La niche est surdimensionnée par rapport à la statuette qui paraît toute petite.

Manneken Pis

1817 – Enlèvement du Manneken-Pis. « Le plus ancien bourgeois, le Manneken-Pisse, a disparu pendant la nuit. L’enlèvement a occupé tout les habitants de cette ville. » La statuette brisée en onze morceaux est retrouvée et restaurée. « Une foule immense s’est portée ce matin à la fontaine du Manneken-Pisse pour assister à la restauration de son héros. C’est une vraie fête nationale. » Le coupable est marqué aux fers rouges et condamné aux travaux forcés.

Manneken Pis

1845 – Le prénom de Julien est encore régulièrement donné à Manneken-Pis. Cela provient d’une confusion par les historiens Alexandre Henne et Alphonse Wauters de la fontaine du Manneken-Pis avec celle du «petit Julien» Julianekensborre du fait de leur proximité.

Manneken Pis

1851 – La distribution d’eau à domicile se généralisant, les fontaines publiques perdent leur raison d’être. Manneken-Pis devient une fontaine uniquement ornementale. Son eau se déverse désormais dans une vasque en pierre bleue rendue inaccessible par une nouvelle grille en fer forgé.

Manneken Pis

1965 – Nouveau vol du Manneken-Pis. La statue est brisée en deux. Les pieds et chevilles restent fixés sur le socle tandis que le haut du corps disparaît. Une copie de la sculpture est désormais placée à la fontaine.

Manneken Pis

1966 – La statue du Manneken-Pis est retrouvée et repêchée dans le canal de Bruxelles-Charleroi. Les deux morceaux de la sculpture sont conservés au musée de la Maison du Roi.

Manneken Pis

1975 – L’ensemble formé par la statue du Manneken-Pis, la fontaine et la grille est classé par arrêté royal comme monument historique.

Manneken Pis

2003 – La statue du Manneken-Pis brisée depuis 1965 est restaurée. Elle est exposée au second étage du Musée de la Ville de Bruxelles, dans la Maison du Roi sur la Grand-Place de Bruxelles.

Manneken Pis
Manneken Pis

Carnet de route

Trois lieux pour découvrir le Manneken-Pis à Bruxelles:

Rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe pour découvrir mes reportages sur la Belgique, sur la Garde-Robe du Manneken-Pis, une journée à Bruges, l’Ommegang , les Plaisirs d’Hiver et marchés de Noël à Bruxelles, les Serres Royales de Laeken, l’Africa Museum, les parcs et jardins de Bruxelles, l’Abbaye de la Cambre, la Maison d’Erasme, le Château de La Hulpe, la Fondation Folon, le Musée Hergé, la Vallée de la Meuse, Pairi-Daiza, le site de Waterloo 1815, les Fermes de la Bataille de Waterloo, la Route Napoléon en Wallonie , les Grottes de Han, les pêcheurs de crevettes à cheval de Oostduinkeke, ou cliquez sur les liens.

Mannekenpis Brussels

 

Pin It on Pinterest