20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Pairi Daiza est un jardin extraordinaire, un paradis sur terre avec une multitude d’animaux et de paysages. On voyage ainsi d’un bout de continent à un autre en quelques pas…

Un univers en miniature

D’un temple indonésien à un village de cases malgaches, d’un jardin chinois à une savane africaine, en passant par des forêts de Tasmanie peuplées de centaines de fougères arborescentes, Pairi Daiza est un univers en miniature. Ce jardin zoologique de 55 hectares se trouve en Belgique, non loin de la frontière française. Une tour, un palais abbatial, un vieux moulin, il reste quelques vestiges de l’ancien domaine cistercien de l’abbaye de Cambron. Une ferme accueille les visiteurs. Au centre de la cour se dresse un beau chartil à arcades. Il y a des chèvres, des ânes, des poneys, moutons, cochons, lapins et volailles qui font la joie des enfants.

Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza

De Paradisio à Pairi Daiza

Au départ, en 1994, Paradisio était un jardin ornithologique, avec des oiseaux, puis des primates et des aquariums. En 2003, le parc accueille ses premiers mammifères, girafes et hippopotames. En 2010, le parc change de nom. Signifiant en vieux persan «jardin clos», Pairi Daiza est le terme le plus ancien désignant le paradis terrestre. Une façon d’affirmer sa nouvelle identité, une image plus en adéquation avec son ouverture aux cultures du monde et à la spiritualité.

Pairi Daiza

A vol d’oiseaux

Le visiteur découvre des volières géantes et des serres à la végétation luxuriante, avec une multitude d’oiseaux colorés. A l’extérieur, on admire les perroquets et les aras flamboyants. Au pied de la tour, ce sont les rapaces qui font le show. Les oiseaux de proie, aigles, buses, faucons, vautours et hiboux offrent un spectacle de vol libre époustouflant. Le ballet qui est admirablement réglé attire un grand nombre de visiteurs. Plus loin, le château abrite de multiples aquariums où on admire hippocampes, méduses, et des milliers de poissons colorés. Un univers d’ombre et de lumière à éviter si on souffre de claustrophobie.

Pairi Daiza
Pairi Daiza
Panda Jardin chinois Pairi Daiza
Pairi Daiza

Rêve de Chine

La Cité des Immortels est le plus grand jardin chinois traditionnel construit hors de Chine. L’endroit est fascinant! Un million de rochers et de galets de rivières sélectionnés et posés à la main par une équipe de jardiniers chinois, des pavillons et temples aux toits pointus couverts de tuiles vernissées, des milliers d’arbres, arbustes, buissons et plantes vivaces importés d’Asie… Sous une magnifique charpente en bois, le Temple des Délices abrite un délicieux restaurant asiatique. Plus loin se dresse le Temple de la Compassion, en hommage à Bouddha. En sortant des jardins, les visiteurs se pressent vers la grotte des pandas géants. Un couple qui a donné naissance en 2016 à Tian Bao, la véritable star du parc.

Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza

La Terre des Origines

Ce monde nous plonge dans le berceau de l’humanité. De la savane à la canopée africaine, des maisons de terre rouge aux villages lacustres, c’est le royaume des big five, lion, rhinocéros, éléphant, léopard, buffle. Mais il y a aussi des gorilles, girafes, hippopotames et des lémuriens de Madagascar qui viennent vous manger dans la main. Plus loin, la Lagune abrite une île, royaume des singes écureuils. Des kangourous nous plongent dans le bush australien et les fougères arborescentes de Tasmanie dans l’époque du Jurassique. Il y a plus de 600 Dicksonia antartica âgés de près de 500 ans. Une des plus belles collection d’Europe qu’il faut arroser tout les matins en été et protéger du froid en hiver!

Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza

 

Le Royaume de Ganesha

L’archipel indonésien se décline en temples dédiés à Ganesh et Bouddha, rizières balinaises rouges et vertes, bananiers et fleurs exotiques. Les éléphants règnent en maître, se baignent et aspergent les visiteurs. Hommage au Cambodge, le temple des tigres abrite deux tigres blancs du Bengale. Sur une île de verdure, des orangs-outans aux longs poils roux se balancent de branches en branches avec une paisible lenteur. Un vieux mâle ressemble d’une manière saisissante au roi des singes dans le Livre de la Jungle de Disney.

Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza

La Terre du Froid

La silhouette d’une grande Izba slave en rondins de bois hérissée de clochetons domine le lac. Dans ce monde, on admire des animaux du grand nord, des bisons, des cerfs, des loups et des rennes qui nous transportent au Canada et en Sibérie. C’est le dernier des mondes créé à Pairi Daiza. Le projet est ambitieux et il va s’étendre dans les prochains mois aux cercles arctique et antarctique, aux forêts boréales, la taïga russe, les grandes plaines de l’Amérique du Nord avec un hommage aux «natives», les Indiens des plaines, des fleuves et de la mer et en Laponie, là où habite le Père Noël.

Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza
Pairi Daiza

Une démarche sincère

Vous l’aurez compris, je suis totalement fan de Pairi Daiza! J’ai eu la chance d’y venir plusieurs fois pour y réaliser des reportages. Le projet est pharaonique mais la démarche est sincère. Il y a dans les reconstitutions de temples et des décors un mélange de poésie et de rigueur archéologique. Les animaux évoluent dans des enclos sans grillages visibles, avec un maximum de liberté et de sécurité pour eux et pour les visiteurs. Un petit coin de paradis sur terre…

Pairi Daiza

Pairi Daiza, Domaine de Cambron, 7940 Brugelette. Belgique. www.pairidaiza.eu et     www.pairidaiza-fondation.org

Pour faire la connaissance avec Eric Domb, créateur et patron de Pairi Daiza, rendez-vous dans la rubrique Découvertes, Portraits. Pour découvrir le Jardin chinois de Pairi Daiza, rendez-vous dans la rubrique Jardins, Belgique.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi