20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le printemps est là. C’est la plus miraculeuse des saisons. La végétation renaît. Les magnolias s’épanouissent et les bourdons butinent les premières fleurs. L’heure est au jardinage…

15 avril au jardin

Il a suffit d’une semaine de beau temps et de chaleur début avril pour que le magnolia ouvre ses premières fleurs, tout comme les prunus. Chaque jour, le jardin devient un peu plus vert. Ce sont les aubépines, les sureaux, les cerisiers sauvages et les jeunes érables qui poussent en lisière du bois qui sont les premiers à sortir leurs feuillage vert tendre. En avance d’une ou deux semaines, mon grand hêtre pourpre se réveille aussi, dévoilant son attendrissant feuillage velouté rose orangé qui va virer au pourpre sombre au fil de l’été.

Mahonia japonica
Spiraea thungerbii
Ribes groseiller sanguin
Viburnum x burkwoodii
Cognassier du Japon
Amelanchier

Des arbustes en fleurs

Dans mon jardin, vous ne trouverez pas des plantes extraordinaires car je n’ai pas la fibre du collectionneur à la recherche des plantes rares. J’aime les arbustes qui poussent sans problème, qui supportent toutes les situations et qui fleurissent chaque année fidèlement. J’ai installé un mahonia dans une grande jardinière il y a plus de vingt ans et cette plante increvable me gratifie chaque printemps de ses merveilleuses fleurs jaunes odorantes. Son feuillage persistant sert de fond de verdure pendant toute l’année. Comme arbustes, j’ai aussi des amélanchiers, un cognassier et des groseilliers sanguin qui ne demandent aucun soin. J’ai une belle viorne Viburnum x burkwoodii à fleurs blanches de porcelaine. Quelques spirées à fleurs blanches s’épanouissent au printemps. La première à fleurir est la Spirea thunbergii. Je la taille après la floraison pour qu’elle garde un port bien touffu.

 

Narcisse

Sur la terrasse et en bordure des massifs

La giroflée Erysimum que j’avais installée le mois passé sur ma terrasse est aujourd’hui en pleine floraison, en compagnie de myosotis, des pensées, des muscaris et des petites primevères roses qui se multiplient chaque année. En bordure de mes parterres, les dernières hellébores sont encore en fleurs, en compagnie des pulmonaires et des narcisses qui se ressèment un peu partout. Comme vous le voyez, j’aime les jardins un peu nomades et les fleurs qui vagabondent.

Giroflée Erysymum
Pulmonaire
Hellebore orientale
Pensées et myosotis
Primevère
Muscari

La bêche et la petite pelle à main

Je dois vous présenter mes deux outils chéris. Ils sont comme le prolongement de ma main et j’interdis à quiconque d’y toucher!  Le premier est une bêche Polet. J’ai dû la recevoir lorsque je me suis installée dans mon premier jardin, il y a plus de trente ans! Légère mais ultra solide, elle possède un fer en acier bien affûté qui ne rouille jamais et qui supporte toutes les tractions et un manche en bois parfaitement adapté à ma taille. Le second est une petite pelle à main, également de la firme belge Polet (www.polet.be). Après avoir tordu, usé et égaré pas mal de pelle, j’ai enfin trouvé le bon modèle, ultra solide et facile à manier. Le rêve de tout jardinier! La bêche me sert à planter des buissons ou à changer de place mes plantes vivaces. La pelle à main me sert surtout à installer les petites plantes et à extirper les racines des mauvaises herbes qui foisonnent dans mes parterres et dans le parking couvert de dolomie.

mauvaise herbe
Bêche Polet
Pelle à main Polet
mauvaises herbes

18 avril au jardin

Le beau temps continue. Il fait de plus en plus chaud, comme en plein été. Je dois tailler mes chèvrefeuilles arbustifs, Lonicera nitida. Ils forment de beaux topiaires, un peu comme un buis mais en plus vigoureux. Idéal pour marquer l’angle d’un massif. Le feuillage est toujours sain mais par contre il faut les tailler presque tous les mois durant la belle saison! Je taille aussi au sécateur un tapis de lierre qui envahit la dolomie du parking. C’est le moment de faire le nettoyage des parterres de plantes vivaces car elles aussi poussent à toute vitesse. Mes pivoines ont déjà 50cm de hauteur. J’ai peu de mauvaises herbes car ma terre est légère. Je me contente donc de gratter la terre avec une griffe à trois dents. C’est aussi un vieil outil que j’ai depuis des lunes et qui est increvable.

taille lonicera
griffe à trois dents
couper le lierre
mes outils de jardin

Le potager et le gazon

Le potager et le gazon, c’est le travail de mon homme. Il a reçu un potager en carré sur pied de ses amis au moment de sa retraite. Il adore et découvre les joies du jardinage. Après quelques tâtonnements au début comme l’achat de 7 sacs de terreau de 80 litres qui auraient pu remplir cinq potagers, j’avoue qu’il devient très au point. Il a rajouté ce printemps un peu de terreau et d’engrais spécial potager. Il reste quelques bouquets de persil, de la ciboulette, de l’estragon, une touffe de thym et un pied de sauge panachée. Dans quelques semaines, il ira choisir des salades à repiquer et quelques pieds de fraisiers. Il a aussi passé pour la première fois la tondeuse. Quel bonheur l’odeur de cette herbe coupée au printemps!

potager
Terreau
potager
gazon de printemps

25 avril au jardin

Un petit tour en jardinerie et mon mari a choisi quelques fines herbes et de salades qu’il a repiquées dans son carré de potager. Ciboulette, estragon, thym, romarin, basilic, cerfeuil, roquette. Il risque encore y avoir du gel et alors le basilic et les salades seront grillées, mais ce ne sera pas une catastrophe. Et puis il fait si beau que cela valait la peine d’un peu devancer la saison des plantations.

potager romarin
potager cerfeuil
potager laitue à couper
potager basilic vert
potager basilic pourpre
potager ciboulette
potager thym
potager roquette
potager estragon

Le 28 avril au jardin

C’est le weekend de la Fête des Plantes rares et de collection à La Feuillerie à Celles. Il y a longtemps que je n’y suis plus allée. J’y suis accueillie par Palick et Solange van Hövell, les propriétaires de ce magnifique parc où commencent à fleurir les rhododendrons et les azalées. La fête des plantes se tient deux fois par an, au printemps et en automne, et elle est réputée pour la qualité de ses exposants. Les plantes sont splendides, des arbres, des arbustes et des plantes vivaces. Certains sont en fleurs, d’autres pas mais peu importe car le public rassemble des amateurs avertis, des férus de plantes qui viennent quel que soit le temps avec leur liste de courses faites de noms botaniques. Ils savent qu’ils trouveront ici la perle rare qui trouvera leur place dans leur jardin.

 

La Feuillerie à Celles
Dodecatheon pulchellum Red Wings
Bergenia Dragonfly
Calycanthus raulstonii Hartlage Wine

Pour découvrir l’univers des magnolias, rendez-vous dans la rubrique Végétaux, arbres et arbustes. Pour découvrir les pulmonaires et les hellébores, rendez-vous dans la rubrique Végétaux, plantes vivaces.

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi