20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Des chaleurs torrides du désert de Atacama aux vents glacés de la Patagonie, le Chili est la terre des extrêmes. Un pays fascinant par sa beauté sauvage.

 

Une géographie extravagante

Coincé entre la cordillère des Andes et l’océan Pacifique, le Chili se déroule tel un serpentin long de plus de 4300 km avec une largeur maximum de 355 km. Du désert le plus aride du globe tout au nord aux plaines fertiles couvertes de vignes dans le centre et aux champs de glace du sud, ce pays d’Amérique du Sud offre une diversité de paysage impressionnante. La nature est partout grandiose.

Chili

Escale à Santiago du Chili

Selon la légende, le conquistadore Pedro de Valdiva aurait oublié les rigueurs de son voyage au Pérou lorsqu’il découvrit en 1541 la vallée où les rios Mapocho et Maipo se rejoignent avant de gagner le Pacifique. Encerclé par des collines et des montagnes, l’emplacement lui parut idéal pour fonder une colonie. Capitale du Chili depuis l’époque espagnole, Santiago est aujourd’hui une métropole de plus de 7 millions d’habitants, soit un tiers de la population totale du Chili.

Santiago du Chili

Santiago offre de belles escapades car elle est à moins de deux heures de route des pistes de ski de la cordillère des Andes, de Valparaiso et des plages du Pacifique. Il y a d’excellents musées, de nombreux espaces verts et il y fait beau presque toute l’année! (voir mon guide sur Santiago du Chili)

Santiago du Chili

Les vignobles autour de Santiago

Quelques heures de route en voiture et l’air pollué de la capitale n’est plus qu’un souvenir. Située entre mer et montagne, la vallée fertile de Maipo au sud de Santiago du Chili jouit d’un climat de type méditerranéen qui a donné naissance à quelques-uns des meilleurs vins du monde. Parmi les nombreux domaines viticoles, j’ai visité celui de Santa Rita.

Chili Santa Rita

Célèbre pour son excellent cabernet, le domaine de Santa Rita propose un circuit découverte sur le thème du vin et la visite des chais dans une cave classée monument national. La maison du maître vigneron construite en 1880 est aujourd’hui un hôtel prestigieux, la Casa Real. J’ai aussi visité le musée Andino et son extraordinaire collection d’art-précolombien. (voir mon reportage sur le vignoble de Santa Rita)

Santiago du Chili

Le désert de Atacama

La route Panamericaine 5 monte dans le Norte Grande, près de la frontière bolivienne. C’est ici que je découvre le désert de Atacama, l’un des plus secs et des plus arides au monde. Dans ce paysage minéral inhospitalier entouré de montagnes, il n’est pas tombé une seule goutte d’eau depuis des siècles. A 2400 mètres d’altitude, le ciel est éternellement bleu et la pureté de l’air favorise l’observation des étoiles. Le petit village de San Pedro de Acatama forme une oasis qui attire une foule de touristes.

Chili Atacama

Les circuits classiques proposés par les agences conduisent au Désert de sel formé il y a des millions d’années par le mouvement des plaques tectoniques. Sculptées par le vent et le soleil, des formes étranges ont émergé, colorées par les minéraux. La Vallée de la Mort offre des points de vue saisissants, tout comme la Vallée de la Lune, un paysage lunaire à découvrir au coucher du soleil. (voir mon reportage sur la Cordillère des Andes)

Chili Atacama

Chiloé et la région des lacs

Cap vers le Sud du Chili pour découvrir la région des lacs, la terre des Indiens Mapuche. Huit parcs nationaux attirent les visiteurs en quête de grands espaces. Bordée de forêts traversées par de puissantes rivières et de volcans chapeautés de neige, une série de lacs offre un miroir à ce grandiose théâtre naturel. Installée au bord du lac Llanquihue, la petite cité balnéaire de Puerto Varas a accueilli de nombreux colons allemands. On y trouve des églises et des maisons couvertes de tuiles en bois, les tejuelas.

Chili région des lacs

Une demi heure de traversée en ferry relie le continent à Chiloé, une île balayée par les vents. Sur le rivage, les pêcheurs remontent leurs barques devant un alignement de palafitos. Ces maisons en bois sur pilotis se protègent de la marée qui peut atteindre sept mètres. Chiloé est également célèbre pour ses églises en bois classées par l’Unesco. (voir mon reportage sur Chiloé et la région des lacs)

Chili Chiloe

Fjords et glaciers de Patagonie

A partir de Puerto Montt, le bitume de la Panaméricaine 5 cède la place à la Carretera Australe, la N7. Mille kilomètres qui traversent une nature sauvage dominée par les sommets de la grande cordillère des Andes. C’est le royaume de l’eau et du vent. Marqué par la rigueur du climat et la solitude de la pampa, la Patagonie exerce un attrait magnétique sur les voyageurs. Les estancias sont aujourd’hui une alternative aux excursions classiques. On peut y découvrir les traditions de l’élevage, la tonte des moutons ou faire une balade à cheval dans les steppes. (voir mon reportage sur la Patagonie)

Chili Patagonie

Ultima Esperanza

Baptisée “Dernier Espoir”, cette province englobe une partie du champ de glace du Sud, le parc national Torres del Paine et le parc national Bernardo O’Higgins. Puerto Natales est la capitale de l’Ultima Esperanza. Ce n’était il y a quelques décennies qu’un petit port de pêche. La ville a gardé son charme patagonien mais elle s’est étendue avec un nombre incalculables de petits hôtels, d’agence de tourisme et de restaurants.

Chili Puerto Natales

Puerto Natales accueille aujourd’hui les bateaux qui emmènent les touristes à la découverte des fjords chiliens et du parc Torres del Paine. Les murs de la ville sont couverts de peintures murales évoquant les Indiens natifs de la Patagonie. Ces terres hostiles étaient habitées par les Kawesqar, des nomades qui furent tous exterminés à l’arrivée des premiers colons. (voir mon reportage sur le génocide des Indiens de Patagonie)

Chjli Indiens de Patagonie

Parc National Torres del Paine

Il faut suivre la Ruta del Fin del Mundo pour rejoindre le parc Torres del Paine. Classé réserve biosphère par l’Unesco, c’est le plus beau parc national d’Amérique du Sud. On peut y observer le vol des condors, des hardes de guanacos sauvages et le puma, le maître incontesté de la steppe patagonienne. Bordées par de nombreux lacs à l’eau bleu émeraude, les routes qui serpentent dans le parc Torres del Paine sont carrossables.

Chili Torres del Paine

D’énormes tours de granit se profilent au loin cassant brusquement l’horizon infini. La particularité des reliefs, la combinaisons des roches et le gigantisme des parois en font l’un des ensembles montagneux les plus beaux du monde. Au pied des glaciers, j’observe subjuguée la rupture d’énormes fragments de glace bleu opalin. (voir mon reportage sur le Parc national Torres del Paine)

Chili Patagonie

Moai de l’île de Pâques

L’île de Pâques appartient au Chili. Pour tout voyageur, la découverte de cette île mythique avec ses statues géantes est un must! L’île est toute petite, à peine 24 kilomètres de long sur 12 km de large avec une superficie de 163 km3. C’est l’un des endroits les plus isolés de la planète et il y a très peu de touristes. Hanga Roa est la seule ville de l’île. C’est presque un village. L’ambiance est polynésienne avec une végétation tropicale alors que le reste de l’île ressemblerait plus aux landes d’Ecosse. L’érosion a donné à cette île volcanique un relief aux contours doux qui contraste avec ses côtes rocheuses et accidentées.

Chili Ile de Paques

D’excellentes routes serpentent l’île de Pâques entre mer et volcans pour rejoindre les sites archéologiques. Dressés dos à la mer, les Moai sont des statues géantes et hiératiques sculptées dans la pierre volcanique. Sur les flancs du volcan Rano Raraku, des centaines de Moai reposent encore à demi enterrés. Les Moai ont été sculptés par le peuple Rapa Nui entre les années 800 et la fin du 17e siècle. Ce ne sont ni des dieux, ni des démons. Ils représentent les ancêtres importants de chaque clan à qui le culte était rendu. (voir mon guide pratique sur l’île de Pâques et sur l’histoire des Moai de l’île de Pâques)

 

Chili

Carnet de route

  • Y aller: vol direct de 14h jusqu’à Santiago depuis Paris par Air France ou transit par Madrid par Iberia. www.airfrance.fr , www.iberia.com . Les liaisons internes au Chili sont assurées par la compagnie Latam. A réserver sur le site chilien de Latam pour payer le tiers du prix. www.latam.com
  • Formalités: un passeport en cours de validité.
  • Monnaie: La monnaie est le peso chilien mais il est utile d’apporter des dollars américains qui sont acceptés partout.
  • Climat: chaud et sec dans le nord (Atacama), pluvieux et froid dans le sud (Chiloé et Patagonie), de type méditerranéen dans le centre (Santiago), le Chili concentre une bonne partie des climats de la planète. De manière générale, les températures sont modérées par les influences océaniques. Les températures baissent avec l’altitude. L’île de Pâques bénéficie d’un climat maritime subtropical.
  • Quand y aller: Dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées. En octobre novembre, c’est le printemps. Janvier et février c’est l’été. Avril mai c’est l’automne. Juin, juillet août c’est l’hiver.
  • Santé: prévoir crème solaire, chapeau et lunettes de soleil pour se protéger du rayonnement solaire, surtout dans le désert de Atacama et en Patagonie.
  • Tremblements de terre: le Chili est situé dans l’une des zones sismiques les plus actives au monde. Il connaît en moyenne un séisme de magnitude 8 tous les dix ans.
  • Où loger: deux adresses exceptionnelles au Chili, The Singular Patagonia à Puerto Natales (Patagonie) www.thesingular.com et Casa Real dans le vignoble Santa Rita (Centre), www.santarita.com

Rendez-vous dans la rubrique Voyages, Amérique, pour découvrir mes reportages sur Santiago du Chili, la Patagonie, le Parc Torres del Paine, le génocide des Indiens de Patagonie, l’île de Pâques, l’histoire des Moai de l’Ile de Pâques, l’île de Chiloé, les vignobles de Santa Rita, le chemin des Incas en Argentine, les déserts de l’Altiplano en Bolivie et La Paz et mon voyage dans la Cordillère des Andes, ou cliquez sur les liens.

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest