20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Berlin n’est pas belle, mais elle est infiniment attachante. Bombardée, divisée, réunifiée, c’est une ville émouvante qui vous réconcilie avec le passé.

 

Visiter Berlin avec Myriam

J’ai traversé Munich, ville sympathique où il fait bon vivre. J’ai découvert Hambourg où j’ai adoré me balader seule dans le centre historique. Pour visiter Berlin, j’ai eu la chance d’avoir à mes côtés Myriam, une guide franco-allemande qui connaît Berlin comme sa poche. D’ouest en est, de monuments en lieux de mémoire, elle m’a dévoilé l’histoire de Berlin pour mieux me la faire aimer.

Berlin

Depuis la fenêtre de ma chambre au Hilton où je suis invitée par l’Office du tourisme, j’ai une belle vue sur la cathédrale allemande, Deutscher Dom, aujourd’hui transformée en musée. Comme de nombreux monuments, églises et palais de Berlin, les bâtiments de ce quartier ont été presque entièrement détruits pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruits à l’identique.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Porte de Brandebourg

Myriam m’emmène à la Brandenburger Tor, l’emblème de Berlin. Construite à la fin du 18e siècle dans un style néoclassique, elle servit d’arc de triomphe sous lequel défilèrent Napoléon en 1806 ou les nazis en 1933 avant d’être fermée par le Mur. Au loin se dresse la coupole d’acier et de verre qui coiffe le palais du Reichstag. Mais nous nous dirigeons plus bas, vers la Potsdamer Platz.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Une ville de contrastes

La capitale du Reich est atteinte par les premières bombes en 1940. Elle fait l’objet d’un bombardement permanent entre l’automne 1943 et mars 1945. Après la guerre, Berlin est un vaste champ de ruine. Priorité est donnée à la restauration rapide des habitations et à la rénovation des infrastructures. Aujourd’hui, les bâtiments classiques reconstruits côtoient une architecture contemporaine innovante.

Berlin

Potsdamer Platz

La Potsdamer Platz était dans les années vingt un des quartiers les plus animés de Berlin. Dévastée pendant la guerre puis coupée en deux par le Mur, elle fut longtemps un vaste terrain vague. Après 1990, le site a été rebâti par des investisseurs privés Daimler-Benz, Sony et Beisheim avec l’aide de grands architectes internationaux, Renzo Piano, Hans Kollhoff ou Richard Rogers. Coiffé d’un chapiteau spectaculaire, le Sony Center est une prouesse technologique. Il est l’oeuvre de l’architecte Helmut Jahn, auteur de nombreux gratte-ciel aux Etats-Unis.

Berlin

Kulturforum, Bauhaus et Philharmonie

Pour compenser la perte des principaux musées de Berlin situé à l’Est, la municipalité de Berlin Ouest entreprend à la fin des années 1950 la construction d’un pôle culturel en prolongation de la Potsdamer Platz. C’est le Kulturforum avec la Galerie des peintures, le Musée des arts décoratifs, la Nouvelle galerie nationale et les archives du Bauhaus. Réalisé entre 1960 et 1963, la Philharmonie est considérée comme une des meilleures salles au monde pour son acoustique. Herbert von Karajan en fut longtemps le directeur musical.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Alexanderplatz et le Fernsehturm

L’Alex, comme les Berlinois surnomment l’Alexanderplatz, est le centre de Berlin Est. Place populaire au 19e siècle, elle fut détruite pendant la guerre puis agrandie par le régime est-allemand. Elle est dominée par la Fernsehturm, la Tour de la Télévision inauguré en 1969. Construite pour affirmer la supériorité technologique de la RDA, sa sphère argentée rayonne sur tout Berlin. Un ascenseur vous mène en quelques secondes à son sommet qui offre une vue exceptionnelle sur la ville.

Berlin

L’île des musées

Il faut traverser la Spree, affluent de l’Elbe, pour découvrir le dôme de la cathédrale de Berlin. C’est dans le Museumsinsel, l’île des musées, que se concentrent les principaux musées de Berlin. La zone est classée par l’Unesco car elle rassemble l’une des plus riches collections d’oeuvres d’art au monde.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

La pièce maîtresse du Pergamonmuseum est la porte de Babylone décorée de taureaux et de lions. Il y a de très belles stèles qui remontent au règne de Nabuchodonosor. Admirables mais fortement restaurées sans que l’on sache vraiment ce qui est authentique et ce qui ne l’est pas.

Berlin

Le Neues Museum présente une remarquable collection d’art égyptien dont le sublime buste de la reine Nefertiti, épouse d’Akhenaton et reine d’Egypte de la 18e dynastie. Sa beauté altière resplendit dans cette célèbre sculpture polychrome, probablement sculptée du vivant de la reine et retrouvée à Amarna.

Berlin
Berlin
Berlin
Nefertiti

L’Alte Nationalgalerie est consacré à la sculpture néo-classique et à la peinture du 18e au début du 20e siècle, avec un excellent panorama de la peinture allemande. A signaler une salle entière consacrée à Max Liebermann, considéré comme l’un des peintres les plus importants de l’avant-garde allemande. (voir mon reportage sur le jardin de la Villa de Max Liebermann)

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin
Berlin
Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Du Moyen-Age à la chute du Mur de Berlin et la réunification allemande, le Deutsches Historisches Museum est un vrai livre qui retrace 1500 ans de l’histoire allemande. On pourrait y passer une journée entière.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Checkpoint Charlie

Le meilleur moyen de comprendre la division de Berlin au temps de la guerre froide est de se rendre au Checkpoint Charlie. De ce poste de frontière entre les secteurs américain et soviétique, il ne reste plus rien, si ce n’est une reconstitution d’une guérite blanche en bois où les touristes se font photographier. Plus intéressant est le Mauermuseum, Haus am Checkpoint Charlie, qui nous présente la vie de Berlin à l’époque du Mur.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Le Mur est toujours présent dans les rues et les esprits à Berlin. De 1961 à 1989, le Mur a divisé la ville en deux zones. Cette construction insensée, symbole de la guerre froide, sépare du jour au lendemain des familles entières, des voisins et des collègues. Le panorama du Mauer présente dans une grande rotonde un quartier disparu de Berlin de part et d’autre du Mur. Une exposition de photos vous transporte à l’époque de la division et de la chute du Mur.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Non loin de là se dresse le Musée Juif de Berlin, un exemple émouvant de l’architecture contemporaine à Berlin. Tout en zigs-zags, le musée est le fruit d’un projet de l’architecte américain Daniel Libeskind. Avec sa façade extérieure abrupte, quasiment sans fenêtres, il ressemble à une étoile de David brisée.

Berlin

C’est précisément au centre de la ville réunifiée de Berlin que se dresse le Mémorial de l’Holocaust, principal lieu de commémoration des Juifs assassinés d’Europe. Cette oeuvre conçue par Peter Eiseman assemble sur près de 2 hectares 2711 stèles de béton de tailles différentes dressées comme dans un cimetière. Le centre d’information situé en sous-sol retrace la politique d’extermination des Juifs sous le national-socialisme. Ce mémorial est considéré comme un «signal important et nécessaire dans la lutte contre l’oubli».

Berlin

East Side Gallery

Sur 1,3 km, cette section du mur de Berlin longe les rives de la Spree. C’est la plus longue galerie à ciel ouvert du monde. Elle est couverte de peintures réalisées par des artistes en 1990 comme le baiser échangé entre Honecker et Brejnev. Ces peintures qui ont fait l’objet de restaurations se mêlent à des graffitis plus récents.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Sur la Bernauer Strasse se dresse également le Berlin Wall Memorial. Une section du Mur et une tour de guet retracent aujourd’hui encore le dispositif frontalier. Une sculpture en acier permet de visualiser la hauteur des miradors. Des plaques dans le sol montrent l’endroit des tunnels creusés pour passer sous le mur. Le parcours est animé par de grandes photos de l’époque et se termine par la Chapelle de la Réconciliation.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

De l’époque communiste, il reste dans Berlin Est de grands axes routiers, des gares de métro fantomatiques et des logements sociaux en béton. Il y a aussi l’Oberbaumbrücke qui servait du temps de la guerre froide de poste frontière entre l’Est et l’Ouest. Construit en briques rouges à la fin du 19e siècle dans un style néogothique, il ressemble un peu à la Tower Bridge de Londres.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Cultures alternatives à Berlin

Après la chute du Mur, le côté Est de la ville de Berlin est très vite devenu la terre promise des artistes de la contre-culture. Les endroits squattés sont nombreux dans Berlin, surtout dans la partie Est, dans des entrepôts et dans les friches laissées à l’abandon à l’emplacement de l’ancien mur.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Myriam m’entraîne dans la Holzmarkt, à quelques pas de la gare de l’Est, dans un quartier alternatif accueillant installé sur les berges de la Spree. Un village entretenu par une communauté autogérée avec bar, restaurant et discothèque construits en palettes de récupération, un jardin potager bio, une plaine de jeux pour enfants, des banquettes pour s’asseoir au bord de la rivière. Un endroit typique et tellement berlinois.

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Le Château de Charlottenburg

Je termine la visite de Berlin par le château de Charlottenburg, résidence d’été des rois de Prusse. Bombardé en 1943 et reconstruit après la guerre, le château compte parmi les plus beaux ensembles architecturaux de Berlin. On visite ses appartements baroques et rococo, ses salles d’apparat, le cabinet des Porcelaines et la chapelle du château richement décorée. Les jardins à la française et le parc paysager offrent une belle promenade. (voir mon reportage sur le château de Charlottenburg)

Berlin

Carnet de route

Berlin

Se déplacer: Berlin dispose d’un excellent réseau de transports en commun. Le Berlin Welcome Card vous permet de circuler librement sur les réseaux de trains de banlieue (S), des métros (U), des trams et des bus. Le ticket doit être simplement validé lors du premier embarquement. http://www.berlin-welcomecard.de et www.visitberlin.com

Berlin

Où loger: Bien situé au cœur de la ville, près de la Gendarmenmarkt, l’hôtel Hilton offre des chambres confortables et un service irréprochable. www.berlin.hilton.com

Berlin

Visites guidées: Myriam est une guide franco-allemande qui a créé l’agence Berliner for a day. Elle organise des visites guidées originales en français, loin de la foule et des clichés. Sa passion pour Berlin est communicative! www.berlinerforaday.com

Berlin

Château de Sanssouci à Potsdam: Considérée comme le Versailles prussien, la résidence d’été de Frédéric le Grand est précédée par d’immenses terrasses couvertes de vignes et de figuiers. Dans le parc, on visite aussi la galerie de tableaux, le château de Charlottenhof, le nouveau palais et le pavillon chinois. www.spsg.de et www.potsdam-tourism.com

Berlin

Wannsee: Avec ses plages au bord du lac et ses bateaux, ce quartier résidentiel de Berlin est l’endroit idéal pour passer une après midi ensoleillée. On visite la Villa du peintre impressionniste Max Liebermann et son jardin inspirant. Wannsee est aussi associé à la conférence du Troisième Reich qui s’y est tenue en 1942 dans la villa Marlier afin de mettre au point le plan d’extermination des Juifs d’Europe. www.ghwk.de

Berlin

Pour découvrir le château de Charlottenburg, la ville de Potsdam et le château de Sanssouci, le jardin du peintre Max Liebermann à Wannsee, ainsi d’autres reportages city trip à Munich, Hambourg, Bayreuth, Londres, Bath, Bordeaux, Nantes, Ségovie, Avilla et Salamanque, rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe et Jardins, Allemagne, ou cliquez sur les liens.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest