20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Il fait bon se balader à Munich. Située au pied des Alpes, c’est une ville prospère et tranquille qui conjugue l’élégance viennoise à la douceur de vivre méridionale.

Au coeur de l’Europe

Voisine de l’Autriche, de l’Italie et de la Suisse, Munich surprend par sa taille, trois fois plus étendue que Paris. Malgré un million et demi d’habitants, elle ressemble à un village qui cultive le savoir vivre et la décontraction. C’est aujourd’hui la deuxième destination touristique d’Allemagne, après Berlin.

Munich Théatre National (c) Felix Loechner

Munich Théâtre National, photo Felix Loechner

Capitale de la Bavière

Fondée au 9e siècle auprès d’une abbaye et traversée par la rivière Isar, la ville s’entoure au Moyen-Age de fortifications dont subsistent trois portes. Aux 17e et 18e siècle, c’est le triomphe du style baroque italien. En 1806, Munich devient la capitale du royaume de Bavière. Le roi Louis Ier l’embellit en s’inspirant de l’Italie et de la Grèce antique. La révolution socialiste en 1918 signe la fin du règne des Wittelsbach. Marquée du sceau nazi, Munich est presque entièrement détruite au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

Munich (c) Joerg Lutz

Munich, photo Joerg Lutz

Une cité à taille humaine

Nostalgique de son passé, Munich a reconstruit ses ruelles historiques et ses monuments à l’identique. C’est une ville à taille humaine. Elle s’est développée à l’horizontale, du moins dans le centre de la cité, car il y est interdit de construire des édifices plus hauts que les deux tours de la cathédrale Notre-Dame.

Munich Place de l'Odéon (c) L. Gervasi

Munich Place de l’Odéon, photo L. Gervasi

Les carillons de Marienplatz

Il est presque midi. Je suis sur Marienplatz et l’endroit est noir de moonde. C’est le point de départ idéal pour visiter la vieille ville. Posée sur une colonne, la statue de Marie, patronne de la Bavière, occupe le centre de la place. Erigée en 1638, elle est entourée de quatre personnages qui symbolisent la guerre, la peste, l’hérésie et la faim.

Tout le monde a le regard tourné vers le beffroi de l’hôtel de ville Neues Rathaus. Construit entre 1867 et 1908 dans un style néo-gothique, c’est un des rares édifices à avoir résisté aux bombardements de la dernière guerre. L’attraction, c’est le Glockenspiel avec ses 32 figurines qui font leur ronde trois fois par jour au son des carillons.

Munich Marienplatz
Munich Marienplatz
Munich Marienplatz
Munich Marienplatz
Munich Marienplatz
Munich Marienplatz

 

Les clochers de la ville

Avec ses dômes en forme de bulbe, la cathédrale Notre-Dame, Frauenkirche témoigne de l’importance du catholicisme dans toute la Bavière. Non loin s’élève l’église St-Pierre, Peterskirche, la plus ancienne de Munich avec un décor baroque et rococo. Il faut aussi découvrir la petite chapelle de Asamkirche qui croule sous les stucs et les dorures. Changement d’ambiance sur la place de l’Odéon. J’ai l’impression d’être en Italie en admirant la façade jaune lumineuse de l’église baroque de l’ordre des Théatins, Theatinerkirche.

Munich Cathédrale Notre Dame
Munich
Munich
Munich

Viktualienmarkt

Mes pas me mènent au Viktualienmarkt où se dresse un Maibaum. Cet arbre de mai est une tradition bavaroise, symbole de la fécondité et du printemps. Il est orné de figurines qui représentent différents corps de métiers. Je flâne entre les échoppes du grand marché à ciel ouvert. A l’origine marché paysan, c’est devenu le site de prédilection pour les gourmets et les gourmands. On me propose toutes sortes de produits fermiers et de plats bavarois, saucisses, fromages et pommes de terre cuisinées.

Munich Viktualienmarkt photo Werner Boehm

Munich Viktualienmarkt -photo Werner Boehm

 

Biergarten

A côté du marché se tient un Biergarten, une véritable institution à Munich! C’est une brasserie en plein air où l’on partage sa table avec des inconnus, collègues de bureau, étudiants ou couple en tenue traditionnelle bavaroise. On peut y apporter son pique-nique ou grignoter sur un bretzel le roboratif obatzda, mélange de fromages épicés au paprika, avec une bonne bière. L’ambiance est conviviale et très animée et les grandes chopes de bière défilent à un rythme soutenu.

Munich Bierggarten
Munich Biergarten
Munich Biergarten
Munich Biergarten

 

Residenz, le palais des Wittelsbach

Munich Residenz (c) Werner Boehm

Munich Residenz photo Werner Boehm

Plusieurs édifices forment l’ensemble monumental connu sous le nom de Residenz. Demeure des ducs, princes et rois de Bavière jusqu’en 1918, ce palais abrite de nombreuses salles où se succèdent les styles Renaissance, baroque, rococo et néoclassique, un musée, un théâtre et de somptueuses collections de porcelaine, d’argenterie et d’orfèvrerie. Eblouissant!

Munich Residenz

Munich Residenz

Munich Residenz
Munich Residenz
Munich Residenz
Munich Residenz
Munich Residenz
Munich Residenz
Munich Residenz
Munich Residenz
Munich Residenz

 

Le Jardin anglais, paradis vert

L’Englischer Garten est un parc paysager de 377 hectares. C’est le paradis vert des Munichois qui cherchent un petit coin tranquille pour se promener, lire ou prendre le soleil. C’est l’un des plus grands parcs urbains au monde avec une multitude de sentiers et de pistes cyclables, un lac et des cours d’eau.

Englischer Garten (c) Joerg Lutz

Englischer Garten, photo Joerg Lutz

En entrant dans le parc, je croise des surfeurs. Eté comme hiver, ils prennent la vague créée artificiellement sur la rivière Eisbach. Les grandes pelouses du parc sont fréquentées l’été par des naturistes ce qui fait la joie des touristes. C’est ici aussi que se tient l’un des plus grands Biergarten, au pied de la Chinesische Turm, une tour chinoise en bois.

Munich Englischer Garten
Munich Jardin anglais
Munich Jardin anglais Tour chinoise
Munich Englischer Garten

Château de Nymphenburg

Résidence d’été des princes électeurs et rois bavarois, le château de Nymphenburg a beaucoup d’allure. C’est ici que naquit le roi Louis II de Bavière en 1845. C’est un ensemble symétrique avec un pavillon central construit au 17e siècle flanqué d’ailes et de pavillons reliés par des galeries à arcades. On y découvre le Marstallmuseum avec ses carrosses et ses traîneaux ayant appartenu aux Wittelsbach ainsi qu’une collection de porcelaine de la manufacture de Nymphenburg du milieu du 18e siècle.

Munich Château de Nymphenburg

Munich Château de Nymphenburg

Le perron permet d’accéder à la plus belle pièce du château. La décoration rococo tout en or et blanc de la Grande Salle présente des fresques encadrées par des sculptures et des stucs ouvragés. La plupart des autres salles sont fermées pour travaux. Au delà d’un jardin à la française un peu guindé, un long canal conduit à un parc paysager animé de pavillons, folies et ermitages. Le parc est irrigué par un système sophistiqué de canaux, d’étangs et de cascades.

Château de Nymphenburg
Château de Nymphenburg
Château de Nymphenburg
Château de Nymphenburg
Château de Nymphenburg
Château de Nymphenburg

 

Le Jardin botanique

Etant passionnée de plantes, la visite du Jardin botanique de Munich est une belle découverte. Inauguré en 1914, il s’étend sur une vingtaine d’hectares à l’arrière du Botanische Institut, contre le parc du Château de Nyhmphenburg. Une collection de 20.000 plantes est répartie dans les serres, le jardin formel, le parc paysager et l’arboretum. On dit de lui que c’est l’un des plus beaux jardins botaniques d’Europe.

Munich Jardin botanique
Munich jardin botanique
Munich Jardin botanique
Munich Jardin botanique

 

Parc du stade Olympique

Installé sur une haute colline artificielle au nord de Munich, l’Olympiapark a été construit à l’occasion des Jeux Olympiques de 1972. Ses toits en toiles tendues relient les différentes parties du parc qui sont toujours dédiées au sport: stade olympique, piscine, patinoire. Le parc offre de nombreuses activités de loisirs et culturelles. De la terrasse panoramique de l’Olympia Turm installée à 190 mètres de haut, la vue sur les Alpes est splendide.

Munich Olympia park (c) H. Gebhardt

Munich Olympia park, photo H. Gebhardt

Le Musée BMW

Sa silhouette en forme de coupe argentée brille au soleil. Depuis sa réouverture en 2008, le musée de la marque BMW présente sa collection dans un écrin de 5000m2 au pied de l’étonnant siège social en forme de 4 cylindres. On y découvre l’histoire et le design de la célèbre marque Bayerische Motoren Werke. Des motos, des berlines, des roadsters… un temple qui permet de revoir les modèles les plus mythiques dans un état de conservation exceptionnel.

Munich BMW Museum

Munich BMW Museum

Allianz arena

Le stade de l’Allianz arena a été édifié pour la Coupe du monde de football de 2006. Il peut recevoir 75.000 spectateurs. Surnommé le ‘canot pneumatique’, il a été imaginé par les architectes Herzog & de Meuron. Son enveloppe est composée de milliers de panneaux transparents en forme de losange gonflés à l’air. Ils peuvent être éclairés d’une lumière différente à chaque match. On visite les gradins et le musée du FC Bayern.

Munich Allianz Arena (c) Markus Dlouhy

Munich Allianz Arena, photo Markus Dlouhy

Carnet de route

  • Climat. En hiver à Munich il fait une moyenne de zéro degré avec souvent de la neige vu la proximité des Alpes. En été, la moyenne est de 23° mais elle peut dépasser 30°. Il pleut surtout de mai à août.
  • Glockenspiel, Marienplatz, carillon animé dans le beffroi de l’hôtel de ville, tous les jours à 11h et 12h. Egalement 17h de mars à octobre.
  • Panorama. En haut de l’hôtel de ville Neues Rathaus, avec ascenseur, la tour sud de la Frauenkirche, avec ascenseur et de Peterskirche, 299 marches à pied ou sur la terrasse de l’Olympia Turm installée à 190 mètres de haut, avec ascenseur.
  • Fête de la bière. Oktoberfest chaque année en octobre sur la Theresienwiese où trône la Bavaria, allégorie de la Bavière. On y sert plus de 7 millions de chopes d’un litre d’une bière spécialement brassée pour la circonstance. www.oktoberfest.de
  • Marché de Noël. Un immense sapin est dressé sur la Marienplatz, illuminant les multiples stands. Le paradis des crèches est situé entre la Karlsplatz/Stachus et Marienplatz, près de l’église St Michel. De la première semaine de l’Avent jusqu’au 24 décembre.

A visiter:

Plus d’infos:   http://www.muenchen.de/int/fr/tourisme.html   et  http://www.simply-munich.com et   http://www.baviere-tourisme.fr   et  https://www.yourcitydreams.com/munich/incontournables/  et  www.vivreamunich.com  

Pour un week-end à Hambourg et à Bayreuth, rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe ou cliquez sur les liens

Crédit photos: Agnès Pirlot, Bayern Tourismus, München Tourismus, Thomas Klinger, Markus Dlouhy, Joerg Lutz, B. Roemmelt, Luis Gervasi, Werner Boehm, Rudolf Sterflinger, Felix Loechner

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi