20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Couverte de peintures, l’East Side Gallery est l’un des endroits les plus visités de Berlin. C’est la plus longue galerie à ciel ouvert du monde.

 

Sur les bords de la Spree

L’East Side Gallery est une vaste fresque qui s’étend sur 1,3 kilomètres dans le quartier Friedrichshain à Berlin, sur les bords de la Spree. C’est la partie du mur la plus connue et la mieux conservée. (voir mon reportage sur l’histoire du Mur de Berlin, de 1961 à 1989)

East Side Gallery

Vaincre le mur en peignant le mur

Du temps de la frontière qui séparait l’Est et l’Ouest, les murs de blocs de béton étaient gris, couverts à certains endroits de graffiti dessinés à la va-vite.

East Side Gallery

En 1982, l’artiste Lev Mussberg propose que l’on laisse peindre le mur par tous les grands artistes du monde.

East Side Gallery

Deux ans plus tard, le musée Haus am Checkpoint Charlie lance un concours pour “vaincre le mur en peignant le mur” et reçoit des centaines de projets des quatre coins du monde.

East Side Gallery

Hautement symbolique de la fin de la guerre froide, le mur fut démantelée partout en peu de temps après 1989.

East Side Gallery

Des morceaux du murs ornés de fresques ont été vendus dans le monde entier.

East Side Gallery

On peut admirer une belle collection de ces fragments de mur dans le musée Haus Am Checkpoint Charlie. (voir mon guide sur Berlin)

East Side Gallery

La Bernauer Strasse

Il ne reste aujourd’hui que quelques centaines de mètres de mur encore debout. Il sont situés principalement sur la Bernauer Strasse, à la frontière entre les quartiers du Mitte et de Wedding.

East Side Gallery

Ce lieu emblématique du Mur de Berlin relie la gare Ostbahnhof au pont Oberbaumbrücke. Il illustre la destruction de l’espace urbain et la séparation d’amis et de familles berlinoises de 1961 à 1989.

East Side Gallery

Street Art

La portion de mur de la Bernauer Strasse que l’on appelle East Side Gallery est inscrite aux monuments historiques de Berlin depuis novembre 1991. Elle est couverte d’une centaine de peintures, 118 exactement, réalisées principalement en 1990, quelques mois après la chute du mur.

East Side Gallery

Cette galerie dédiée à la liberté a été réalisée par des artistes venus du monde entier. Evoquant implicitement le mur et sa chute, toutes les peintures sont porteuses de messages pacifistes entre les peuples.

East Side Gallery

Le baiser de l’amitié

Certaines oeuvres sont devenues célèbres comme le baiser de l’amitié de Leonid Brejnev et Erich Honecker. Reproduit sur le mur par le peintre russe Dmitri Vrubel, elle porte la phrase «Mon Dieu, aide-moi à survivre à cet amour mortel». Cette peinture s’inspire du cliché mythique du reporter Regis Bossu qui a été pris à Berlin en 1979 à l’occasion des trente ans de la RDA en pleine guerre froide.

East Side Gallery

Il y a aussi la célèbre Trabant bleue, voiture historique de la RDA peinte par Birgit Kinder. Traversant le mur, elle porte sur sa plaque d’immatriculation la date libératrice du 9 novembre 1989.

East Side Gallery

D’autres peintures plus récentes se sont rajoutées formant aujourd’hui la plus longue galerie en plein air du monde.

East Side Gallery

Victime de nombreux graffitis, d’érosion et de vandalisme, l’Eastside Gallery a fait l’objet de restauration en 2009, à l’approche du vingtième anniversaire de la chute du mur. De nombreux artistes sont revenus sur place pour repeindre leurs oeuvres.

East Side Gallery

Berlin Wall Memorial

Sur la Bernauer Strasse, côté Ouest, se dresse le Berlin Wall Memorial. C’est un centre de documentation et de commémoration de la division de l’Allemagne.

East Side Gallery

Une plate-forme panoramique permet d’observer une partie de l’ancien poste frontière dominé par un mirador avec la bande de la mort de 600 mètres de long.

East Side Gallery

Le mur du souvenir

Côté Est, le parcours le long de l’East Side Gallery est animé par de grandes photos de l’époque. Des piliers en fer symbolisent le tracé de l’ancien mur et une sculpture en acier permet de visualiser la hauteur des miradors. Des plaques dans le sol montrent l’endroit des tunnels creusés pour passer sous le mur.

East Side Gallery

La Chapelle de la Réconciliation

La découverte du site se termine par la Chapelle de la Réconciliation. Situé en plein no man’s land et désaffecté depuis la construction du mur, le temple protestant de la Réconciliation fut détruit en 1985 sur les ordres de la RDA.

Chapelle de la Réconciliation Berlin

A cet endroit se dresse aujourd’hui une chapelle en pisé de forme ovale. Elle est entourée d’un chemin éclairé de la lumière filtrée par les lamelles de bois qui entourent l’édifice. Inaugurée en 2000, c’est désormais un lieu de souvenirs et de recueillement.

Chapelle de la Réconciliation Berlin

Une oeuvre de l’artiste anglaise d’origine brésilienne Josefina de Vasconcellos se dresse près de la Chapelle. Nommée ‘Réconciliation’, la sculpture en bronze représente un homme et une femme qui s’embrassent. D’autres exemplaires de cette oeuvre sont également placés dans la Cathédrale Saint-Michel de Coventry en Angleterre, dans le parc de la paix d’Hiroshima au Japon ainsi qu’à Belfast en Irlande du nord.

Chapelle de la Réconciliation Berlin

Aujourd’hui, dans la plupart des quartiers de la ville, on trouve une double rangée de pavés qui rappelle l’ancien tracé du mur.

Mur de Berlin

 

Carnet de route

Rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe pour découvrir mon guide sur la ville de Berlin, sur l’histoire du mur de Berlin de 1961 à 1989, sur le Musée juif de Berlin et sur la visite de Postdam ou cliquez sur les liens.

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest