20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Riche de deux mille ans d’histoire, Bath est une des plus brillantes villes d’Angleterre. La pierre blonde de son architecture georgienne donne à cette ancienne ville d’eau romaine un petit air d’Italie.

Les collines du Somerset

Une de mes filles a épousé un Anglais. C’est une artiste et elle vit à Bath depuis dix ans. J’ai donc la chance de venir régulièrement dans cette ville incroyable inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. J’aime cette ville pour sa pierre blonde qui la rend lumineuse, même par temps gris.  La région que l’on appelle West Country est un pays de collines aux formes rebondies, un véritable paysage de carte postale. Dès que l’on sort de l’autoroute M4, la route étroite serpente entre prairies et vergers bordés de ruisseaux. La ville de Bath est accrochée au flanc de collines escarpées, une cité dorée enlacée par la rivière Avon.

Bath Royal Crescent

D’anciens thermes romains

Bath compte trois sources d’eau chaude riche en minéraux. C’est autour de ces sources miraculeuses et intarissables que furent construits les thermes romains, en 50 avant notre ère. Un temple soutenu par quatre énormes colonnes se dressait au nord des sources. Remarquables ingénieurs, les Romains canalisèrent l’eau de source vers un réservoir en pierre revêtu de plomb qui alimentait les bassins. Le trop-plein, encore visible, achemine le surplus d’eau vers la rivière Avon. Deux «bains turcs» chauffés par le sol permettaient d’éliminer les impuretés de la peau. Ailleurs, les baigneurs se rassemblaient pour nager, parler affaires ou se divertir.

Bath Somerset

Le couronnement du premier roi d’Angleterre

Après le départ des Romains, le temple païen fut détruit. Les thermes s’effondrèrent et furent ensevelis. Edgar le Pacifique, premier roi de toute l’Angleterre, fut couronné en 973 dans la petite abbaye saxonne de Bath. Celle-ci fut remplacée par une cathédrale normande un siècle plus tard. Un nouveau bassin, le King’s Bath, fut construit au dessus du réservoir romain. Ces bains étaient destinés aux malades mais les historiens relatent des scènes indécentes de baignades nues et de paillardises.

Bath Somerset

La Cour de la Reine Anne

C’est au début du 18ème siècle que l’on redécouvre une partie des thermes romains. La reine Anne séjourne à Bath en 1702 pour y prendre les eaux. Avec elle, la Cour arrive dans une ville médiévale enclose dans ses remparts romains. Bath va alors connaître ses années de gloire, enrichie par ses eaux et par le commerce de la laine. La cité se métamorphose, rivalisant d’élégance avec Londres. De septembre à mai, pendant la saison des bains, le beau monde s’y soigne et y fait connaissance. Bath devient la ville la plus en vogue du pays. On y organise des fêtes, des bals et des jeux, sous la houlette du «Beau Nash», un dandy qui officie en qualité de maître de cérémonie.

Bath Somerset

The Circus et Royal Crescent

Pendant ce temps, l’architecte John Wood reconstruit la ville. Fasciné par la gloire de Rome, il s’inspire du style de l’architecte italien Andrea Palladio. Il utilise une belle pierre calcaire de couleur miel provenant d’une carrière voisine pour édifier de superbes demeures qui s’étagent sur sept collines. On les appelle les « terraced houses », ce qui signifie maisons attenantes les unes aux autres. Le chef-d’oeuvre de John Wood est The Circus, un semble de maisons formant un cercle parfait. Les façades néoclassiques alternent les ordres doriques, ioniques et corinthiens. Tout près se trouve le Royal Crescent, de Wood le Jeune. Imaginez trente majestueux hôtels de maîtres en demi-ellipse. Ce quartier très huppé qui domine le parc Victoria sert aujourd’hui de résidences aux milliardaires anglais et aux stars tels Johnny Depp et Nicolas Cage.

Bath Circus

Bath Royal Crescent

 

Autour de la cathédrale

Le coeur historique de la ville est situé plus bas, autour d’une jolie place appelée Abbey Church Yard. On s’y promène à pied car tout le centre est piétonnier. La première visite à faire est consacrée aux bains romains, un site archéologique mis à jour au pied de la cathédrale. Les bassins, les canalisations en plomb, l’eau de source verte et chaude, toujours à 46°, tout fonctionne encore comme au temps des romains. C’est incroyable!. Juste à côté se dresse l’église paroissiale de Bath, surnommée Bath Abbey. Construite à la fin du 15ème siècle dans un style gothique tardif, elle n’a d’abbaye que le nom car elle perdit son statut après la dissolution des monastères par Henri VIII en 1535. Sur sa façade remaniée au 17ème siècle, une série d’anges montent et descendent des échelles sculptées dans la pierre. L’intérieur de l’église, inondée de lumière, dévoile une merveilleuse voûte en éventail.

Bath Somerset
Bath Somerset
Bath Somerset
Bath Somerset

Afternoon tea au Pump Room

La promenade dans le centre de la ville passe sous une colonnade. Elle conduit à l’élégant Pump Room qui abrite une fontaine d’eau thermale. C’est un endroit délicieux pour se reposer après une journée harassante de shopping. On y prend le thé en écoutant du piano ou boire l’eau de source curative au goût de savon. On rejoint ensuite le Thermae Bath Spa, le nouveau centre thermal public couronné d’une piscine à ciel à ouvert. De l’autre côté du centre ville, on longe la rivière pour découvrir le Pulteney Bridge, un pont célèbre construit par Robert Adam qui ressemble au Rialto de Venise. Ma balade dans le centre ville se termine inévitablement par un détour au Sally Lunn’s installé dans la plus ancienne maison de Bath. Depuis 1680, on y sert les plus exquises brioches et autres délicatesses à l’heure de l’afternoon tea.

Bath Somerset
Bath Somerset
Bath Somerset
Bath Somerset

Sur les traces de Jane Austen

A quelques pas des principales rues commerçantes se trouve un quartier beaucoup plus paisible surnommé le quartier des artisans avec de jolies boutiques, des brocantes et de nombreux antiquaires. Près de Queen Square, un petit musée est dédié à l’écrivain Jane Austen. En 1801, le révérent Georges Austen s’établit à Bath avec sa famille. Sa fille Jane, 26 ans, y vécut jusqu’en 1806. Elle évoque Bath de manière saisissante dans Northanger Abbey et Pursuasion. Les officiers de la marine qui la font valser sous les lustres en cristal des Assembly Rooms lui inspirent ses personnages croqués avec férocité. Il faut un peu de souffle pour atteindre la ville haute car les rues gravissent la colline. De Queen Square, un sentier ombragé mène directement au Royal Crescent, offrant une vue panoramique sur la vallée.

Bath Somerset
Bath Somerset
Bath Somerset
Bath Somerset
Bath Somerset
Bath Somerset

Pour visiter les manoirs et les jardins du Somerset et du Wiltshire, rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe.

Carnet de route

Y aller: en voiture avec l’Eurotunnel, traversée Calais Folkestone en 35 minutes. Prendre ensuite la M20, contourner Londres par la M25 puis prendre la M4 vers Bristol, sortie Bath par la A46. Le centre ville étant piétonnier, il faut laisser sa voiture dans un des 13 parkings publics du centre. Ils se trouvent presque tous le long de la rivière, au sud de la ville. www.eurotunnel.com , http://www.visitbath.co.uk et  www.visitbritain.com

Bath Somerset

Quand venir: toute l’année. Evitez les grandes vacances et le weekend où il y a affluence de touristes. Le printemps et l’automne sont charmants et le marché de Noël très animé.

Bath Somerset

Parade Garden: le parc du centre ville avec un kiosque à musique et des chaises longues sur une pelouse impeccable. Pour vivre comme les anglais.

Bath bains romain

Roman Baths: comptez une heure pour la visite des thermes, le grand bassin d’eau chaude à ciel ouvert entouré d’une galerie à colonnade victorienne et du musée consacré à la ville d’eau romaine. www.romanbaths.co.uk

Bath Somerset

Halte de charme: pour faire ce reportage, j’ai eu la chance d’être invitée dans un palace néoclassique, The Macdonald Bath Spa Hotel. Le raffinement d’un hôtel cinq étoiles, dans la plus pure tradition britannique. www.macdonaldhotels.co.uk

Bath Somerset

Shopping: Bath est la mecque du shopping! Dans le centre ville, de belles rues piétonnières rassemblent des marchés couverts et de nombreuses boutiques à la mode.

Bath Somerset

Etape gourmande: Sally Lunn’s, dans la plus ancienne maison de Bath, cuisine traditionnelle et les fameux «cream teas» anglais. www.sallylunns.co.uk

Bath Somerset

Prendre les eaux: Dans le nouveau Thermae Bath Spa alimenté par l’écoulement naturel de l’eau de source. Jacuzzi, salles de massage, hammam et piscine sur le toit avec une vue magnifique sur la ville et ses collines. www.thermaebathspa.com

Spa Bath

A visiter dans la région:

Bath Prior Park

Atelier d’artiste: Bath est une ville qui inspire les artistes.  Valérie Pirlot (ma fille) peint depuis dix ans cette ville merveilleuse. Son atelier qui se trouve dans le centre de Bath est ouvert à la visite Découvrez les peintures de Valérie Pirlot dans la rubrique Découvertes, Portraits. www.valeriepirlot.com

Valérie Pirlot

Crédit photos Agnès Pirlot et Visit Britain

Reportage publié dans L’Eventail en 2011 (www.eventail.be)

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi