20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Mois d’été par excellence, juillet doit rimer avec plaisir et détente, y compris au jardin. Alors on se contente des arrosages et de quelques menus travaux… pour garder la main.

La canicule de juillet

Juillet doit son nom à Julius, en honneur de Jules César. Chez les Gaulois, juillet était le mois des orages et des foins. A la fin de juillet, la constellation du Grand Chien (canis) à laquelle appartient Sirius, se lève et se couche en même temps que le soleil. Considéré comme l’astre le plus brillant après le soleil, Sirius aussi appelé Canicula est considérée comme l’étoile de la chaleur. (voir mon reportage sur l’Almanach du jardin)

Juillet almanach du jardinier

Des jardins accueillants

A l’instar du britannique National Garden Scheme, l’association Jardins Ouverts de Belgique propose à ses membres de visiter près de 200 parcs et jardins privés dans un esprit d’échange et de convivialité. L’occasion de belles balades et découvertes. (voir mon reportage sur les Jardins Ouverts de Belgique)

Juillet almanach du jardinier

Pétunia et surfinia au balcon

Les pétunias caracolent en tête des fleurs estivales pour garnir les jardinières et les corbeilles suspendues de l’été. Mais savez-vous que le surfinia peut atteindre dix fois l’ampleur d’un pétunia classique? Installez-le dans un grand pot en situation dégagée et ensoleillée pour lui permettre de s’étaler à son aise. N’hésitez pas à couper régulièrement ses longues tiges pour l’aider à se ramifier. (voir mon reportage sur les jardinières en été)

Juillet almanach du jardinier

La terrasse en vacances

Une plante cultivée dans un pot ne dispose que d’un faible volume de terre, généralement très poreux. Avant de partir en vacances, préparez vos plantes à lutter contre la sécheresse. Pour limiter la perte d’eau, ajoutez des billes d’argile ou un gel rétenteur d’humidité au terreau. Si vous êtes souvent absent, installez un système d’arrosage au goutte à goutte au pied de chaque pot. Regroupez vos pots dans un endroit ombragé. Diminuez la longueur des tiges de vos plantes annuelles, quitte à supprimer toutes les fleurs. Les plantes seront bien plus fournies à votre retour. (voir mon reportage sur le jardin en pot)

Juillet almanach du jardinier

La folie des hortensias

A fleurs en boule Hydrangea macrophylla arborescens, en grappe Hydrangea paniculata ou en ombelle plates Hydrangea lacecaps, les hortensias sont les stars du jardin car leur floraison dure tout l’été. On les installe dans un massif, contre un mur ou même en pot sur une terrasse. Vendu en conteneur, l’hortensia peut être planté toute l’année. L’arbuste supporte mal le calcaire. Mieux vaut le planter dans une terre de jardin amendée de tourbe ou de terreau de feuilles. (voir mon reportage sur les hortensias)

Juillet almanach du jardinier

Joubarbe, star des rocailles

En pot ou dans une rocaille, entre pierres et dallages, les joubarbes sont des plantes dites succulentes. Leur feuillage très épais est gorgé d’eau ce qui leur permet d’affronter la sécheresse de l’été. Installez-les dans un sol bien drainé, pauvre en humus et en plein soleil. La multiplication par bouturage est facile. Un bout de tige muni de deux feuilles reprend sans souci dans un mélange sableux à peine humide.

Juillet almanach du jardinier

Plantes mellifères

Entendre bourdonner son jardin, voir butiner les bourdons et les abeilles… le jardin de fleurs fait rimer esthétique et écologie. Une belle occasion d’installer des buissons et plantes vivaces mellifères. Dans les massifs de fleurs, privilégiez les espèces à fleurs simples car les variétés horticoles à fleurs doubles ne fournissent ni pollen ni nectar. (voir mon reportage sur le jardin mellifère)

Juillet almanach du jardinier

L’hémérocalle, fleur de l’été

Facile à cultiver, robuste et florifère, l’hémérocalle se révèle être la plante idéale pour colorer au début de l’été les allées et les mixed-borders. Son feuillage rubanné vert tendre se courbe avec nonchalance comme une graminée. En plein soleil ou à mi-ombre, elle fleurit toujours avec la même abondance.

Juillet almanach du jardinier

Tailler la lavande

La taille est indispensable pour rajeunir les lavandes. Les plantes peuvent être taillées juste après la floraison en rabattant les branches d’un bon tiers. Attention aux tailles trop sévères. Il faut qu’il y ait toujours des petites brindilles grises qui servent de tire-sève car les lavandes repercent rarement sur le vieux bois.

Juillet almanach du jardinier

Soigner en douceur

Evitez les pesticides chimiques. Pour lutter contre les maladies, choisissez des produits phytosanitaires d’origine végétale ou minérale efficaces qui permettent de traiter les plantes en douceur. Ortie, consoude, camomille, certaines plantes ont des propriétés médicinales qui aident le jardin à trouver un équilibre naturel. (voir mon reportage sur les plantes qui soignent le jardin)

Juillet almanach du jardinier

Pelargonium, un bouquet de parfums

Des fleurs légères, un feuillage décoratif qui sent le citron, la menthe ou la résine quand on le froisse, les pélargoniums botaniques sont irremplaçables pour garnir le coin d’une terrasse ou d’un balcon. Offrez-leur un grand pot car ce sont des plantes généreuses. (voir mon reportage sur les Pelargonium botaniques et odorants)

Juillet almanach du jardinier

Arroser peu mais bien

Arroser en pleine journée au plus fort de la chaleur est tentant lorsque les plantes ont soif. C’est pourtant une erreur car les gouttes d’eau se comportent comme de minuscules loupes qui, sous l’action du soleil, peuvent brûler le feuillage. Rien ne vaut l’arrosage à la fraîche, c’est à dire en début de soirée. Disposant de toute la nuit pour se gorger d’eau, les plantes supporteront mieux le lendemain les assauts du soleil. (voir mon reportage sur arroser sans gaspiller)

Juillet almanach du jardinier

Festin de fleurs

Rien de plus délicieux que des fleurs fraîches en garniture de salade ou sur une omelette. La capucine à la saveur poivrée que l’on savoure fraîche, le souci au parfum du safran, la bourrache en salade, la lavande au goût suave ou encore le coquelicot échappé des champs. Si vous n’avez pas de jardin, vous trouverez ces fleurs comestibles dans les épiceries fines ou chez votre traiteur. (voir mon reportage sur la cuisine des fleurs du jardin)

Juillet almanach du jardinier

Juillet au potager

Récoltez laitue, carotte, pomme de terre hâtive, tomate, haricot, roquette, petits pois, céleri, brocolis. Réalisez un compostage en surface en jetant directement vos déchets de jardin sur le sol. Là où la terre est à nu, binez fréquemment pour faire disparaître les fissures du sol par lesquelles remonte l’humidité. Semez les scaroles, cerfeuil, mâche, haricot mange-tout et repiquez poireau d’hiver, brocolis, chou d’été, courgette. (voir mon reportage sur le calendrier du potager)

Juillet almanach du jardinier

Voir aussi mon reportage sur mon jardin en juillet dans la rubrique Jardinage, Travaux de jardinage et sur l’Almanach du jardin dans la rubrique Jardin bio ou cliquez sur les liens.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest