20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Des arbustes tropicaux, une collection de magnolias et de camélias, des arbres champions, Trewithen représente la quintessence du jardin de Cornouailles.

 

Un must en Cornouailles

«Si l’on ne devait visiter qu’un lieu pour comprendre l’attrait des jardins de Cornouailles, ce serait celui-ci.» C’est ainsi que commence la description des jardins de Trewithen dans le célèbre guide ‘Les 1001 jardins qu’il faut avoir vus dans sa vie’, la bible des amateurs de jardins édité chez Flammarion.

Trewithen Garden

Il y a 300 ans…

L’histoire de Trewithen commence en 1715 par l’achat du domaine par Philip Hawkins. Le domaine reste dans la même famille jusqu’en 1903, au décès de Henry Hawkins. Trewithen entre alors dans la famille de son neveu, John Johnstone. Ce sera son fils Georges qui sera responsable des plus belles introductions de plantes dans le parc. Depuis 1980, le domaine appartient à son petit-fils Michael Galsworthty, président de la Cornwall Garden Society.

Trewithen Garden

Une maison de famille

Le manoir de Trewithen House a peu changé depuis sa construction par l’architecte londonien Thomas Edwards au début du 18e siècle. Garnie de mobilier d’époque, d’objets d’art, de tableaux et de porcelaines, cette maison de famille est l’un des manoirs les plus raffinés de Cornouailles. Le domaine a été honoré par des visites royales, depuis le roi Georges V et la reine Mary en 1927, le roi Georges VI et la reine Elizabeth en 1942 et le Prince et la Princesse de Galles en 1987.

Trewithen Garden

Des arbres champions

Le parc couvre une dizaine d’hectares. Il bénéficie du climat doux et tempéré de cette région bordée par le Gulf Stream. Une grande pelouse se déploie depuis le manoir, offrant une perspective et un dégagement qui font souvent défaut aux jardins de Cornouailles. Le parc abrite de nombreux arbres déclarés «champions» pour être le plus grand ou le plus large de leur espèce au Royaume-Uni. On peut aussi admirer une remarquable collection de magnolias et de camélias dont plusieurs ont été obtenus ici même par hybridation.

Trewithen Garden
Trewithen Garden
Trewithen Garden
Trewithen Garden

Collection unique de camélias

Trewithen est le seul jardin privé de Cornouailles a avoir été reconnu Garden of Excellence par l’International Camellia Society. Sa collection de 200 variétés de camélias a commencé avec Georges Johnstone qui hérite du domaine en 1904, à l’âge de 22 ans. Membre d’un cercle d’aristocrates amateurs de jardins, il se passionne pour la botanique. Avec J.C. Williams et d’autres propriétaires de grands domaines, il sponsorise Georges Forest pour ses expéditions en Chine au début du 20e siècle.

Trewithen Garden

Georges Johnstone acquiert ainsi des graines de Camellia reticulata et de Camellia saluenensis. Celui-ci donnera naissance au ravissant Camellia saluenensis ‘Trewithen Red’. Il y a aussi le célèbre Camellia x williamsii ‘Donation’ qui avait été sélectionné à Borde Hill dans le Sussex. La plante mère n’ayant pas survécu, tous les Camellia x williamsii ‘Donation’ plantés aujourd’hui dans le monde proviennent de l’unique specimen planté à Trewithen.

Trewithen Garden
Trewithen Garden
Trewithen Garden
Trewithen Garden

Une collection de magnolias

Le parc est dominé par de larges magnolias. Un des plus beaux est le Magnolia campbellii ssp mollicomata introduit du Yunnan et qui est une des gloires du jardin au mois de mars. On admire aussi un Magnolia kobus du Japon, un Magnolia campbellii ‘Charles Raffill’ dont les graines proviennent de Kew Gardens, un Magnolia campbellii ssp mollicomata ‘Lanarth’, un Magnolia sargentiana originaire de Chine et un Magnolia sprengeri var. diva issu de graines récoltées à Caerhays Castle Gardens.

Trewithen Garden

Et des rhododendrons

Parmi les Champion Trees, il y a un Rhododendron arboreum ssp cinnamomeum originaire d’Inde. Certains rhododendrons sont des hybrides sélectionnés à Trewithen comme le Rhododendron ‘Frill’ ou le Rhododendron ‘Trewithen Purple’. Près de ses parents, les Rhododendron cinnabarinum et Rhododendron yunnanense, on admire le Rhododendron ‘Alison Johnstone’ qui fut sélectionné par Georges Johnstone et reçu de la RHS un Award of Merit en 1945.

Trewithen Garden

Trewithen Garden, Grampound Road, near Truro, Cornwall TR2 4DD, Angleterre. www.trewithengardens.co.uk

Crédit photos: Agnès Pirlot et Trewithen Garden

Rendez-vous dans la rubrique Jardins, Grande-Gretagne, Angleterre Ouest, pour découvrir mon Guide des Jardins de Cornouailles, Trebah Garden, Caerhays Castel Gardens, Lanhydrock, Tregothnan Botanic Garden, St Michael’s Mount, Eden Project, The Lost Garden of Heligan et les jardins de l’Abbaye de Tresco et les Iles Scilly et dans la rubrique Végétaux, arbres et arbustes, mes reportages sur le Camellia, Rhododendron et Magnolia ou cliquez sur les liens.

Trewithen Garden

 

Pin It on Pinterest