20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Au large des Cornouailles, l’archipel des Iles Scilly est un endroit de rêve avec des plages de sable fin bordées de lagons bleus. Un site classé pour la beauté naturelle de ses paysages et de son parc maritime à découvrir en famille.

Penzance et St Michael’s Mont

Le voyage commence à Penzance, jolie station balnéaire et port d’embarquement pour les îles Scilly. Nous sommes dans le Land’s End, qui signifie littéralement «le bout des terres émergées», à l’extrême pointe sud-ouest de la Grande-Bretagne.

Avec des falaises déchiquetées qui dominent la mer et des landes désolées battues par les vents, cette région séduit à la fois par son isolement et son aspect sauvage. On y croise encore des troupeaux de chevaux en liberté, des moutons bien sûr et quelques vieux marins qui se régalent de légendes à vous faire hérisser le poil.

Penzance Harbour
Scilly Penzance
Scilly

Penzance est lové dans une baie où se dresse la silhouette de St Michael’s Mount, une petite île qui abrite un château médiéval et un monastère bénédictin. Ce Mont Saint-Michel anglais qui ressemble à s’y méprendre à son homologue de Normandie, mais en plus petit, est un des endroits les plus visités de Cornouailles. L’aborder est déjà une aventure, en bateau à marée haute ou à pied à marée basse, à partir de Marazion.

Au large des côtes

Il fait beau! C’est munie de ma valise, d’une veste coupe-vent et d’une casquette pour me protéger de la réverbération du soleil que j’embarque sur le ferry Scillonian III qui relie Penzance à l’archipel des Sorlingues ou îles Scilly (Isles of Scilly en anglais) situé à 28 miles des côtes.

Scilly
Scilly
Scilly

Une traversée de trois heures en pleine mer qui peut être sportive ou même annulée en fonction de la météo. On peut aussi rejoindre l’île en avion ou en hélicoptère qui offrent une vue absolument sublime sur les îlots et le chapelet de rochers regroupés dans les eaux turquoises.

C’est déjà l’aventure car on se dirige vers le milieu de l’Atlantique. L’eau de l’océan est froide, à peine 15°C, mais elle se réchauffe et devient turquoise et transparente dans les mouillages sur les fonds de sable blanc qui prennent sous le soleil des allures de lagons tropicaux.

L’archipel des Sorlingues

On dit de l’archipel des Sorlingues que ce sont les plus belles îles du royaume. Un chapelet de 45 îlots jetés au large de la Cornouailles. Seules cinq sont habitées et elles abritent de charmants petits cottages à louer.  Ici, il n’y a pas de pollution et pas de voitures, sauf à St Mary’s.

Scilly
Scilly
Scilly
Scilly

Les habitants qui vivent de pèche et de culture maraîchère mènent une vie paisible jusqu’à l’arrivée des touristes aux premiers jours de l’été. C’est alors que les pécheurs abandonnent leurs chalutiers pour se consacrer aux vacanciers et que les ports prennent des airs de marina.

Favorisé par la douceur du Gulf Stream, ce courant marin parti du Golfe du Mexique et qui réchauffe les côtes, l’archipel bénéficie d’un microclimat. L’hiver y est doux, l’été chaud. Le printemps et l’été sont sans aucun doute les meilleures périodes pour passer un séjour dans les îles.  Scilly se targe d’avoir le plus fort ensoleillement de tout le pays. En automne, on assiste au passage des oiseaux migrateurs.

St Mary’s, la plus grande île

Le bateau arrive à St Mary’s, l’île la plus importante de l’archipel, avec 5km dans sa plus grande largeur et 15km de littoral. Un isthme étroit bordé de deux plages de sable fin sépare la partie principale de l’île de la colline de Garrison.

C’est ici que se trouve la petite ville de Hugh Town animée de boutiques, de restaurants, de pubs et de studios d’artistes. Le port est le point de départ des bateaux qui font la navette vers les autres îles.

St Mary’s s’explore en vélo et l’on peut facilement faire le tour de l’île en une journée. 30km de pistes entre les dunes plantées d’oyats et de joncs marins, les landes de bruyères et les champs de fleurs, les étangs et les zones boisées où l’on observe les papillons et les oiseaux migrateurs.

Scilly
Scilly
Scilly

Il y a peu de choses à faire sur l’île à part décompresser et savourer cet endroit de rêve. Lors de vos balades, cherchez le Bant’s Carn Burial Chamber et Halangy Down, des sites archéologiques où vous découvrirez les traces d’une civilisation néolithique et de l’âge du bronze. A visiter également le Buzza Tower qui offre une vue panoramique sur les îles et le Isles of Scilly Museum, un musée qui retrace l’histoire des îles.

La course des Gigs, des petits canots à six avirons, a lieu le mercredi et le vendredi soir pendant tout l’été à St Mary’s. Ce sport a bénéficié ces dernières années d’un tel regain d’intérêt qu’il donne lieu à un championnat du monde au mois de mai!

Tresco et ses jardins subtropicaux

De toutes les îles, celle que j’ai préférée est sans conteste Tresco car elle abrite un des plus beaux jardins d’Europe! Construit sur les ruines d’une abbaye dans un vallon protégé des vents, le Tresco Abbey Garden accueille des arbres et des plantes subtropicales originaires d’Australie, d’Amérique du Sud et des rives de la Méditerranée qui bénéficient de la douceur du climat grâce au Gulf Stream. On se croit dans les Canaries ou de l’île de Madère avec des semis naturels dans toute l’île d’Echium, Aeonium et Geranium maderense qui apprécient la terre sablonneuse et légère.

 

Scilly
Scilly Tresco
Scilly Tresco
Scilly Tresco

Tresco est une île privée, propriété de la famille Dorrien-Smith qui met toute son énergie à maintenir les collections horticoles et à accueillir les touristes amateurs de plantes et de nature.

Dans les jardins de l’abbaye, on peut admirer le Valhalla, une collection de figures de proues et d’ornements sculptés provenant des milliers d’épaves de bateaux échoués au large des îles.

St Martin’s, St Agnes et Bryher

Les plus petites îles Scilly sont aussi les plus sauvages. St Martin’s, St Agnes et Bryher offrent de superbes balades sur les sentiers côtiers. Bryher est minuscule et dénudée, St Martin est de forme allongée, avec de magnifiques plages, et la plus méridionale, St Agnès, fait face aux rochers des Cornouailles. Ces îles basses et paisibles où les palmiers poussent en pleine terre sont le royaume incontesté des oiseaux de mer, macareux, sterne marin et cormoran. Partout, des criques abritées et des bancs de sable invitent à la baignade et à la plongée.

Isle Scilly (c) Visit Cornwall

Pour mieux profiter de ces chapelets d’îles, offrez-vous un safari des mers en zodiac qui permet d’admirer le ballet des dauphins, des requins pèlerins et des marsouins au large des côtes et les colonies de phoques gris qui paressent en bande sur les gros rochers. D’autres sorties nautiques vous proposent la voile, le surf, le kayak, la pêche, des balades en mer avec déjeuner de crustacés sur la plage et snorkelling ou une balade à la découverte des fonds marins sur un bateau à fond vitré.

Scilly
Scilly
Scilly
Scilly

Carnet de route

– Y aller: Pas vraiment facile de rejoindre les Iles Scilly d’autant plus que les voitures ne sont pas admises sur l’archipel.  Après avoir traversé la Manche, suivre la M20 vers Londres, la M25 et M4 vers Bristol, puis M5 vers Exeter. Laisser votre voiture au port de Penzance et monter sur le ferry Scillonian III qui relie Penzance à St Mary’s de mars à novembre.  www.isleofscilly-travel.co.uk.

– Où loger: Les îles regorgent de charmants cottages à louer, à partir de 800£ la semaine pour une famille avec 2 enfants ou de B&B à partir de 80£ la nuit pour une chambre double.  Quelques bons hôtels:

The Star Castle Hotel à St Mary’s, un endroit magnifique situé dans un petit château (www.star-castle.co.uk)

The New Inn à Tresco, un hôtel-pub convivial au coeur de l’île. Pas vraiment bon marché mais on y est chouchouté. (www.tresco.co.uk) et

St. Martin’s on the Isle Hotel, un superbe hôtel sur la plage à St. Martin’s (www.stmartinshotel.co.uk).

– Que manger: A St Mary’s, on prépare le meilleur fish and ships de la région. Un filet de cabillaud légèrement pané et frit quelques minutes. On le mange face à la mer dans une barquette en papier, en profitant du soleil.
www.visitcornwall.com www.simplyscilly.co.uk, www.islesofscillyholidays.co.uk  www.isleofscilly-travel.co.uk

Reportage publié dans Femmes d’Aujourd’hui 2013. (www.femmesdaujourdhui.be)

Crédit photos (c) Agnès Pirlot et Visit Cornwall

Pour découvrir les jardins des Cornouailles, rendez-vous dans la rubrique Jardins, Angleterre de l’Ouest, ou cliquez sur le lien.

Iles Scilly Cornouailles

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Pin It on Pinterest