20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

‘Pierre de Ronsard’, ‘Papa Meilland’, ‘Baccara’, ‘Peace’, ‘Bonica’, ‘Donatella’, … Meilland voit la vie en roses depuis six générations.

 

Une rose? Non, une Meilland!

Les archives de la maison Meilland constituent un trésor composé des travaux de six générations de rosiéristes. Installée en région lyonnaise depuis son origine, l’entreprise réunit aujourd’hui les familles Meilland et Richardier, des obtenteurs et producteurs passionnés par l’univers des roses.

Famille Meilland

La famille Meilland, Michèle, Francis, Alain, Antoine et Louisette en 1955

Joseph Rambaux, rosiériste amateur

En 1850, Lyon est la capitale des rosiéristes en France. Joseph Rambaux est jardinier au parc de la Tête d’Or. Il aime les arbres fruitiers de son parc et les roses de son jardin. Comme tant d’autres rosiéristes amateurs de cette époque, il croise les roses et tente d’obtenir de nouvelles merveilles. Juste pour l’amour des roses, sans gloire aucune, sans autre rémunération qu’une admiration renouvelée pour la beauté de la nature.

Crépuscule F. Dubreuil

‘Crépuscule’, Francis Dubreuil 1904

Francis Dubreuil, rosiériste à Lyon

C’est auprès de son beau-père que Francis Dubreuil s’éprend des roses. Il abandonne son métier de tailleur pour devenir rosiériste à plein temps de 1880 à 1914. Il se lance dans la production et la commercialisation par correspondance des roses. Il engage un jeune apprenti nommé Antoine Meilland, amoureux des roses. Mais aussi de sa fille Claudia que le jeune homme épouse en 1909.

Rosier Merveille des Rouges F. Dubreuil

‘Merveille des Rouges’, Francis Dubreuil 1911

Antoine Meilland, «Papa» Meilland

Antoine que l’on surnommera «Papa» Meilland et Claudia créent en 1918 les établissements Meilland qui s’occupent principalement de la production et de la multiplication des roses. Le couple s’installe en 1923 dans un village à l’ouest de Lyon qui répond au joli nom de Tassin-la-Demi-Lune. Des champs de roses et des serres entourent très vite la maison. Les premiers catalogues de roses sont écrits à la main, composés d’une écriture toute enluminée de boucles. En 1963, la rose ‘Papa Meilland’ portera son nom suivie cinquante ans plus tard de la rose ‘Jubilé Papa Meilland’.

Jubilé Papa Meilland

‘Jubilé Papa Meilland’

Francis Meilland, un rêve de poète

C’est à Tassin-la-Demi-Lune que naît leur fils Francis Meilland. Ce poète dont l’esprit vole plus vite qu’il ne court ne pense qu’à la recherche de roses nouvelles. Faire des roses est un métier de biologiste mais créer de nouvelles roses est un art. Au Cap d’Antibes, il rencontre des rosiéristes émigrés de Calabre producteurs de roses de fleurs coupées. Il tombe sous le charme de la jeune Louisette Paolino, la fée aux doigts légers qui procède aux mariages des roses et qui va devenir son épouse. En 1937 est sélectionnée une rose double jaune d’or au feuillage généreux qui est baptisée ‘Golden State’. Elle deviendra l’emblème de l’Exposition Internationale de San Francisco en 1937.

Magasin de fleurs Paolino

Magasin de fleurs fraîches de la famille Paolino à Antibes

‘Madame A. Meilland’, la rose du siècle

D’autres croisements sont en cours, donnant naissance à un greffon prometteur désigné par le trinôme 3-35-40, la troisième combinaison faite en l’année 1935, le quarantième plant sur les cinquante qui avaient été réussis. C’est la future ‘Madame A. Meilland’, une merveille qui devait asseoir définitivement la puissance de la maison Meilland. La fleur est grande, ses pétales nombreux. Son bouton allongé s’ouvre sur une fleur teintée de vert qui s’éclaircit en jaune soleil pour s’ourler de rose foncé avant de rosir complètement.

Rosier 'Mme A. Meilland

Rosier ‘Mme A. Meilland’, synonyme ‘Gioa’, ‘Gloria Dei’ et ‘Peace’

De la Joie à la Paix

A la veille de la seconde guerre mondiale, des greffons de cette rose superbe qui s’appelle en France ‘Madame A. Meilland’ sont envoyés à tous les correspondants qui l’avaient souhaité. Dans l’Italie mussolinienne, la rose 3-35-40 reçoit un nom absolument fou en temps de guerre, un nom contraire aux horreurs et aux folies des hommes, ‘Gioa’. Joie, simplement, magnifiquement. A la même époque, la rose arrive aussi en Allemagne et est baptisée ‘Gloria Dei’. Gloire de Dieu, un nom grandiose, porteur d’espérance. Parti à Lisbonne, un petit greffon du même rosier voyage dans les bagages d’un consul américain jusqu’aux Etats-Unis. En 1944, la France est libérée. En 1945, la rose est baptisée ‘Peace’. Joie, Gloire de Dieu, Paix, Francis Meilland entérine tous ces noms, tout auraient plu à Claudia, Mme Antoine Meilland. Tous représentent plus qu’un nom. Ils sont porteurs des plus beaux messages.

 

Rosier Mme A. Meilland syn. Peace

‘Mme A. Meilland’

 

La multiplication des roses et la recherche variétale

Le succès de la vente de ‘Peace’ aux Etats-Unis permet à Francis Meilland de s’associer en 1948 à un grand producteur de rosiers, Francisque Richardier. Celui-ci prend en charge la multiplication et la commercialisation des roses de jardin. La famille Meilland quitte Tassin pour le Cap d’Antibes rejoindre les Paolino et créer une nouvelle entreprise uniquement orientée vers la création de nouvelles roses. C’est dans les serres d’Antibes que naîtra en 1954 l’hybride de Thé ‘Baccara’, l’une des plus célèbres roses à couper du monde. Elle sera suivie en 2001 par ‘Black Baccara’, une rose veloutée rouge grenat si foncée qu’elle paraît presque noire.

 

Francis Meilland, Vittorio de Sica et Brigitte Bardo
Baptème de la rose Baccara
Francis Meilland et Romy Schneider
Rouge Meilland Happiness

En haut, Francis Meilland, Vittorio de Sicca et Brigitte Bardot, à côté baptème de la rose Baccara, en bas Francis Meilland et Romy Schneider et la reconnaissance de la rose ‘Happiness’ protégée sous a dénomination variétale Rim 1020.

 

La protection des inventions végétales

‘Mme A. Meilland’ est en vente libre en France. Francis Meilland s’attelle alors à l’oeuvre de sa vie, la protection légale et commerciale des nouveautés végétales, c’est-à-dire la protection des droits des créateurs de roses, en France, puis dans le monde. En 1951, ‘Rouge Meilland’ qui porte aussi le nom de ‘Happiness’ est la première rose protégée, une marque déposée sous la dénomination variétale Rim 1020. Si de nos jours les hybrideurs et sélectionneurs de roses peuvent faire breveter leurs créations et toucher des droits d’auteurs, c’est bien grâce à Francis Meilland qu’ils le doivent.

Alain et Francis Meilland

Alain et Francis Meilland en 1949

 

Alain Meilland, le génie des roses

Agé d’à peine18 ans, Alain Meilland prend en 1958 la succession de son père. Cumulant le génie des roses à celui des affaires, il devient l’ambassadeur des roses Meilland dans le monde entier. A ses côtés, il y a Nadine, son épouse qui le seconde sans relâche. Il y a aussi Raymond Richardier, le fils de Francisque Richardier, qui dirige à Tassin-la-Demi-Lune la branche commerciale de l’entreprise. Dans le Var, les champs de roses consacrés à la recherche s’étendent près d’un petit village, le Cannet-des-Maures. Une bastide provençale domine les jardins en terrasse qui vont se noyer dans les champs d’oliviers. C’est le Domaine Saint-André où logent les amis du monde entier venus voir les roses. Dans ce site sauvage se cachent les serres, lieux magiques où tant de nouveautés grandiront.

Hybridation des roses Meilland
Hybridation des roses Meilland
Hybridation des roses Meilland
rose Marie Curie Meilland

Michèle Meilland

La soeur d’Alain, Michèle Meilland, épouse Raymond Richardier, renforçant les liens familiaux de l’entreprise Meilland-Richardier. Comme sa mère avant elle, ses grands-parents et ses ancêtres auparavant, Michèle consacre sa vie à l’hybridation des roses. Elle tisse de secrets mariages. Elle n’a aucune certitude, mais une intuition extraordinaire doublée d’une formidable capacité d’émerveillement. La fécondation se fait manuellement, d’avril à fin juillet. L’hybrideur qui se substitue à l’abeille va prendre le pollen du parent mâle à l’aide d’un pinceau et le poser à la surface légèrement rugueuse et humide des stigmates du parent femelle prêt à le recevoir. D’une fécondation naissent des centaines de graines qui sont autant d’enfants, tous différents bien que nés de mêmes parents.

La sélection des roses

La sélection des roses

Les jardins d’essais

Les graines contenues dans les fruits sont semées en janvier et février et vont donner naissance à de jeunes plantules. Les petits rosiers d’un an sont multipliés par greffe ou bouture pour être répartis dans plusieurs jardins d’essais. On observera au fil des mois leur comportement, leur résistance aux maladies, leur forme, la tenue dans le jardin et en bouquet chez le fleuriste, tous les stades d’épanouissement du feuillage, des fleurs puis des fruits.

Carte d'Or Meilland
Caprice de Meilland
Mademoiselle Meilland
Scarlet Bonica Meilland

En haut, rosier ‘Carte d’Or’ et ‘Caprice de Meilland’, en bas ‘Mademoiselle Meilland’ et ‘Scarlet Bonica’

Dix variétés sur 200.000 semis

Appuyé par des années de connaissance de roses, le sélectionneur va procéder aux derniers choix. Son intuition sélective va permettre de reconnaître l’imprévu, la beauté à cueillir et à élever. Quand enfin une nouvelle rose est choisie, après dix années d’observation, c’est une joie pour toute la maison. Car sur les 200.000 semis effectués, seule une dizaine de variétés est finalement élue pour être vendue à travers le monde.

Serre de production Meilland

Serre de production Meilland

Des couleurs et des parfums

Parmi les rosiers les plus parfumés chez Meilland, on découvre ‘Papa Meilland’ à notes surtout rosées et citronnées ou ‘Jardin de Bagatelle’ et ‘The Mac Cartney Rose’, très proches du vrai parfum de roses. Dédié au palace Art Déco célèbre pour ses hôtes illustres comme Ernest Hemingway ou Francis Scott Fitzgerald, le ‘Belles Rives’ est un élégant rosier, d’une teinte rose cerise à la fois profonde et lumineuse. Il exhale un parfum fruité de rose ancienne et de citron de Syracuse.

Belles Rives rosier Meilland

‘Belles Rives’

Des Hybrides de Thé

Une autre rose au parfum exceptionnel, ‘Elegance française’ est arrivée dans le catalogue Meilland en 2018. Ce rosier hybride de Thé à grandes fleurs combine avec élégance la beauté de la rose traditionnelle turbinée et les qualités modernes de résistance et de floraison. Sa fleur rose magenta brillant offre un parfum intense de rose ancienne avec un fond fruité.

Elegance Française rosier

‘Elégance Française’

Des variétés de stars

Depuis toujours, les créateurs ont donné des noms à leurs roses. Meilland a perpétué la tradition. D’abord en offrant une rose à chaque membre de la famille. Mais très tôt, des personnalités ont attaché leur nom à des créations Meilland. Très généreuse, ‘Princesse Charlène de Monaco’ offre un festival de pastel au moment de la floraison. Portées par un feuillage très résistant aux maladies, ses fleurs rose clair offrent un parfum suave et délicat de mai.

Princesse Charlène de Monaco

‘Princesse Charlène de Monaco’

Aussi magnifique que l’égérie de la mode à qui il est dédié, le rosier ‘Laetitia Casta’ est fardé d’un coloris rose marginé très féminin. Le bouton parfait est particulièrement élégant et la fleur dégage un léger parfum de rose thé.

rosier Meilland Laeticia Casta

‘Laeticia Casta’

Des roses romantiques

La ligne Romantica réunit sous ce label suggestif toutes les roses hybrides de Meilland, rosiers buissons ou grimpants, aux formes, aux couleurs et aux parfums anciens, avec les qualités des roses modernes c’est à dire une floraison abondante tout l’été et un entretien minimum. Ils ont pour nom ‘Donatella’, une rose lumineuse très parfumée, ‘Yves Piaget’, en forme de pivoine rose ébouriffée ou ‘Marie Curie’, un rosier orange très clair bordé de rose pâle.

Pierre de Ronsard

‘Pierre de Ronsard’ synonyme ‘Eden Rose’

‘Pierre de Ronsard’, la rose favorite des jardiniers

L’un des rosiers grimpants les plus populaires chez Meilland porte en France le nom ‘Pierre de Ronsard’ et ‘Eden Rose’ à l’international. Lors de sa sélection en 1980, personne ne croyait à l’avenir de cette fleur joufflue rose tendre ombrée de carmin. Ses nombreuses qualités lui ont valu d’être élue en 2006 ‘Rose Favorite du Monde Entier’ par la Société Mondiale des Sociétés de roses. Il se décline en version ‘Mini Pierre de Ronsard’, tout aussi florifère mais plus compact.

Mini Pierre de Ronsard

‘Mini Pierre de Ronsard’

Des rosiers buisson à fleurs groupées

Aussi appelés floribundas ou polyanthas, les rosiers à fleurs groupées en bouquets sont destinés à garnir les massifs, buttes et bordures. Médaillé au Concours International du Roeulx, le rosier ‘Pretty Princess’ offre une profusion de fleurs simples rose vif qui exhalent un léger parfum de miel.

Pretty Certificat de Mérite au Roeulx

‘Pretty’ Certificat de Mérite floraison en bouquet au Roeulx

Le rosier ‘Message d’Espoir’ est une autre nouveauté, très original par sa couleur. Il produit non-stop de jolies fleurs orangées turbinées qui s’ouvrent ensuite en frou-frou. Résistant aux maladies et florifère, il porte un feuillage brillant vert foncé.

Message d'Espoir Meilland

‘Message d’Espoir’

Des rosiers dans le paysage

La ligne Meillandecor propose une alternative aux hybrides de Thé et aux floribundas, en créant des rosiers si sains qu’ils ne nécessitent aucun soin. ‘La Sévillana’, ‘Bonica 82’ ou ‘Swany’, ces rosiers très résistants aux maladies se développent sur leurs propres racines. Très florifères, ils restent décoratifs tout au long des saisons pour orner le jardin ou les réalisations paysagères.

Rosier Fuchsia Meillandecor

‘Fuchsia Meillandecor’

Pour balcon, terrasses et bordures

Pour fleurir les petits jardins, parterres, massifs bas, terrasses, bacs et potées, Meilland a lancé les rosiers Drift. Ces rosiers compacts à la floraison abondante et continue résistent très bien aux maladies comme au gel. Du blanc au rouge en passant par le rose et le jaune clair, ces rosiers particulièrement bien adaptés aux emplacements réputés difficiles sont la grande nouveauté pour les petits espaces.

Pink Drift Meilland

‘Pink Drift’

Une référence mondiale

Les enfants d’Alain et Nadine Meilland et de Raymond et Michèle Richardier cultivent aujourd’hui l’héritage familial. Les recherches sont orientées pour offrir des lignes de rosiers adaptées à chaque jardin, selon sa latitude, sa taille, son dessin. Il y a les rosiers buissons ou grimpants, à grandes fleurs ou à fleurs groupées, des rosiers pour les grands espaces paysagers ou les rosiers pour les petits jardins et les patios. Du catalogue par correspondance qui sort deux fois par an à la vente par internet, du site de production et de commercialisation de Meilland Richardier en région lyonnaise à la création variétale du domaine de Meilland International dans le sud de la France, la petite entreprise familiale née au milieu du 19e siècle est devenue le fleuron de la création variétale française. Et l’aventure des roses Meilland continue pour le plus grand plaisir des jardiniers d’aujourd’hui et de demain.

Meilland Richardier

Meilland Roses et créations

A lire : «La grande famille des roses», Anne-Sopie Rondeau, 1998, coédition Rustica/Meilland.

Crédit photos Agnès Pirlot et Meilland Richardier

Reportage publié en 1999 dans Les Jardins d’Eden (www.edenmagazine.be)

Rendez-vous dans la rubrique Végétaux, Arbres et arbustes et Découvertes associations et portraits, pour découvrir mes reportages sur la Santé des Roses, conseils de pro, la création des roses, le Concours international de roses du Roeulx, les Roses de Lyon, le Parfum des roses, les Rosiers grimpants, les roses de la Bonne Maison, les roses d’André Eve et le jardin d’André Eve, ou cliquez sur les liens.

Roses Meilland

 

 

Pin It on Pinterest