20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Rosiériste et obtenteur renommé, André Eve est le père de trente-trois roses. Une passion qui nous entraîne dans un univers secret de couleurs et de parfums.

Tu n’es qu’un bon à rien…

«Tu es un bon à rien, tu seras jardinier!» Ces mots, combien de fois André Eve a dû les entendre dans sa jeunesse, après-guerre. «Je suis originaire de Jouy-le-Moutier, dans le Val d’Oise, où mon père était cultivateur, raconte-t-il. J’ai arrêté l’école en 1944, à 13 ans, après mon certificat d’études. A 15 ans, j’avais déjà mon jardin !» Après la guerre, André étudie par correspondance à l’Ecole Nationale d’Horticulture de Versailles. Il travaille au service Parcs et Jardins chez Vilmorin puis quai de la Mégisserie à Paris.

Albert Poyet (Eve 1979)

Albert Poyet (Eve 1979)

De Paris à Pithiviers

«Je suis arrivé à Pithiviers en 1958, tenant ma valise d’une main et ma jeune femme de l’autre, pour reprendre l’affaire du rosiériste Marcel Robichon qui exploitait une entreprise de jardin et d’horticulture. J’avais vingt-sept ans.» Marcel Robichon lui révèle les secrets de l’hybridation et lui montre le fruit de ses recherches axées sur les rosiers parfumés et sarmenteux à floraison continuelle. Sympathie et confiance réciproques. Voici scellé la carrière d’André qui apprend le travail en pépinière, le greffage des rosiers dans les champs voisins. Sur place, seuls demeurent les pieds mères et les semis à l’étude. A l’approche de l’été, il pense aux roses qu’il va croiser et imagine les résultats possible, avec la sensation d’être un apprenti sorcier.

Suzon (Eve 1994)

Suzon (Eve 1994)

‘Sylvie Vartan’, Un coup de maître

La création de roses offre une brassée d’émotions inoubliables. La première création d’André Eve, née en 1968, portera le nom de ‘Sylvie Vartan’. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître! Un rosier polyantha au feuillage vert foncé, très sain. Une floraison et une remontée exceptionnelles en bouquets doubles d’un coloris rose vif légèrement parfumées, indique le catalogue dans lequel il est toujours référencé. Ce rosier donna naissance à de nouvelles obtentions, tel le rosier ‘Prestige de Bellegarde’, un petit polyantha très remontant qui porte de gros bouquets de fleurs rouge vif semi-doubles, à l’ancienne, superbe dans un vase. C’était en 1974, peu après la création de ‘Red Parfum’, un magnifique rosier grimpant orné de fleurs rouge grenat velouté au parfum capiteux. C’est l’un des préférés d’André.

Sylvie Vartan
Prestige de Bellegarde
Red Parfum
Rosée du Matin

Des rosiers parfumés

Parmi ses autres créations, André Eve cite ‘Albert Poyet’, un rosier grimpant fardé de rouge et de rose sur de belles fleurs doubles turbinées. Il y a aussi les rosiers parfumés ‘Sophie’ et ‘Sandrine’, prénoms de ses deux filles, ainsi que les rosiers lianes ‘Suzon’, ‘Suzy’ et ‘Suzette’, à la végétation généreuse de plus de dix mètres. En 2000, il créée ‘Miss Lorraine’, une rose à fleurs doubles d’un joli rose dragée, baptisée en l’honneur de Sophie Thalmann, Miss France. Le rosier reçu la médaille de la Ville d’Orléans au concours de roses en 2002. Il évoque encore ‘Coraline’, un grimpant très florifère et remontant au coloris abricot saumoné. 2011 a donné le jour à trois nouveaux rosiers, ‘Excentrique’, espiègle avec ses stries rouges et blanches, ‘Rosée du Matin’, excellent couvre-sol à fleurs blanches lavées de rose et ‘Théo’, un rosier grimpant très vigoureux et remontant, qui porte le prénom du petit-fils d’André.

 

Suzon
Coraline
Excentrique
Théo

Le charme des roses anciennes

André est fasciné par les roses anciennes, alors pratiquement disparues des catalogues de rosiéristes. Dans son jardin privé au faubourg d’Orléans, il conserve des trésors, des variétés botaniques et anciennes issues de greffons provenant de roseraies de collection, de jardins en Angleterre ou données par des amis. Dans son jardin d’exposition de Morailles à Pithiviers, il relance un lieu de production et de commercialisation de roses anciennes, vieilles de plusieurs milliers d’années et de quelques jeunettes du siècle dernier. Il s’associe avec Jérôme Paris et se spécialise dans la vente par correspondance aux particuliers de rosiers anciens et de quelques hybrides modernes. Petit à petit, la collection dans la pépinière s’agrandit avec 600 variétés de roses anciennes et modernes, sarmenteux, buissons et arbustes, soit l’ensemble des rosiers présentés dans le catalogue ‘Les Roses anciennes André Eve’.

Phyllis Bide (Bide 1923)

Phyllis Bide (Bide 1923)

Le baptême de la rose ‘André Eve’

C’est un obtenteur breton, Michel Adam, qui crée en 2001 la rose ‘André Eve’. De la pêche veloutée à l’abricot rosé, l’harmonie de ses tons doux s’enflamme dans l’écrin du feuillage vernissé. Son cœur tourbillonne à la manière des hybrides de thé dont elle est issue: ‘Esmeralda’ rose foncé ombré et ‘Manou Meilland’ rose mauve. Son parfum offre des senteurs d’humus, de mousse et de sous-bois. On est loin des variétés anciennes chères à André, mais sa rose lui va bien, d’une grande vigueur et abondamment fleurie jusqu’en octobre. De la générosité à revendre!

rose André Eve (Adam 2002)

Rose André Eve (Adam 2002)

Voir la vie en roses

A 80 ans, par coquetterie il préférait dire «quatre fois vingt ans», André Eve prend sa retraite, confiant la destinée de sa pépinière à un successeur. Il voyage, donne des conférences et étudie la remise en état d’anciennes roseraies. Il est resté jusqu’à la fin de sa vie le meilleur ambassadeur de son propre label. Ce grand monsieur nous a quitté en août 2015, rejoignant certainement le paradis des roses.

Pour découvrir le jardin privé d’André Eve, rendez-vous dans la rubrique jardins, France, Centre. Pour découvrir la création des roses en compagnie d’André Eve, rendez-vous dans la rubrique Végétaux, Arbres et arbustes

Les Roses Anciennes André Eve. Un nouveau jardin d’exposition a été créé en 2017 près du château de Chamerolles, dans le département du Loiret en région Centre Val de Loire. 301 route de Courcy-Gallerand, 45179 Chilleurs-au-Bois, France. www.roses-anciennes-eve.com

Le jardin privé d’André Eve. Visites libres ou guidées organisées par Les Amis d’André Eve. 28 Faubourg d’Orléans à 45300 Pithiviers. https://amisdandreeve.fr

A lire: «André Eve, le jardinier des roses», Evelyne Sallandre, Editions du Valhermeil.

Crédit photos Agnès Pirlot et Roses Anciennes André Eve

Reportage publié en 2015 dans Jardins & Loisirs (www.jardinsetloirirs.be)

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi