20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Capitale de la République populaire de Chine, Pékin est une ville vibrante et fascinante en constante évolution.

 

De Shanghai à Pékin

Ce qui attire les touristes du monde entier à Pékin, c’est l’amalgame d’un passé glorieux et son actualité avant-gardiste.  Après avoir visité Shanghai avec mes enfants étudiants, nous rejoignons Pékin par un train de nuit car la ligne à grande vitesse n’existait pas encore à cette époque. (voir mon reportage sur Shanghai)

Bienvenue à Pékin

Neuf heures plus tard, nous arrivons à Pékin. A la sortie de la gare, nous sommes accueillis par une charmante jeune guide chinoise. Le ciel est extraordinairement bleu et pur. Une sacré chance quand on sait que longtemps Beijing fut l’une des villes les plus polluées du monde.

Jeux Olympiques de Beijing

Pékin est la capitale de la Chine et la seconde plus grande ville après Shanghai. Des quartiers entiers ont été rasés pour préparer les Jeux olympiques de 2008. Nous passons devant The Egg qui accueille le Centre national des arts et du spectacle. Enveloppé d’une coque de titane, il semble flotter sur un plan d’eau artificiel.

Place Tiananmen

Nous arrivons sur la Place Tiananmen, l’une des plus grandes au monde. C’est sur cette place que fut proclamé le 1er octobre 1949 la fondation de la République populaire de Chine. Le monument aux Héros du Peuple occupe le centre de la place.

Il faut passer plusieurs postes de contrôle pour accéder à la place Tiananmen. L’endroit est ultra sécurisé car c’est ici que se trouve le Palais de l’Assemblée du Peuple qui est le siège du gouvernement chinois.

Sur la même place se dresse le Mausolée de Mao Tsé-Toung avec, au centre, la salle du sarcophage où le corps embaumé du chef du parti communiste repose dans un cercueil de verre. La file silencieuse des visiteurs passe tout d’abord devant une sculpture monumentale de figures commémoratives des ouvriers du parti.

La Porte de la Paix Céleste

Un portrait géant de Mao Tsé-toung est suspendu à la porte de la Paix Céleste, l’une des entrées de la Cité Interdite donnant sur la Place Tiananmen. C’est l’un des derniers portraits de Mao à être exposé publiquement en Chine. Il est encadré de deux immenses toiles portant la mention «Longue vie à la république populaire de Chine» et «Longue vie à l’union des peuples de la terre».

Pékin Chine (12)
Pékin Chine (14)
Pékin Chine (13)
Cour de la Rivière aux Eaux d'Or Cité Interdite

Cité Interdite

Patrimoine mondial de l’Unesco, la Cité Interdite est la visite incontournable de Pékin. Fermée au commun des mortels pendant six siècles, ce fut l’endroit le plus sacré du pays. Il fut utilisé jusqu’au début du 20e siècle, au moment où la République chasse le dernier empereur, Pu Yi.

A l’intérieur des murailles de la Cité Interdite se dressent près d‘un millier d’édifices érigés au début du 15e siècle sous le règne de l’empereur Yongle. La cité est divisée en deux parties. Siège du pouvoir, la cour extérieure abrite de vastes cours, des portes monumentales et des pavillons où l’empereur présidait les cérémonies.

Pékin Chine (11)
Pékin Chine (8)
Pékin Chine (10)
Pékin Chine (9)

La cour intérieure de la Cité Interdite comprend les appartements privés de l’empereur, de sa famille et de ses concubines. C’est un dédale de petites cours et de ruelles où l’on se perd. Certains pavillons renferme des objets anciens de la famille impériale. C’est vraiment un des endroits les plus extraordinaires du monde! (voir mon reportage sur la Cité Interdite)

Temple du Ciel

Nous prolongeons la visite de la Cité Interdite par celle du Temple du Ciel situé dans un immense parc au sud de la Cité Interdite. Construit à la même époque, le Temple du Ciel rassemble trois temples. En forme de rotonde, la Salle des prières pour la récolte symbolise le ciel tandis que l’enceinte carrée représente la terre.

Pékin Chine (17)
Pékin Chine (19)
Pékin Chine (16)
Pékin Chine (18)

L’enfant roi

La politique de l’enfant unique a été adoptée en 1980 pour limiter la croissance exponentielle de la population. Elle a pris fin en 2015 pour corriger l’inquiétant déséquilibre hommes-femmes et enrayer le vieillissement de la population. Mais dans les villes, très peu de jeunes couples veulent plus d’un enfant à cause du coût de plus en plus élevé de l’éducation.

Palais d’été de Pékin

Au 18e siècle, pour échapper à l’humidité de l’été pékinois, les empereurs Qing firent construire un palais qui devint la seconde résidence de la famille impériale au nord de Pékin. Ce palais fut détruit par les Britanniques et les Français en 1860.

Pékin Chine (26)
Pékin Chine (25)
Pékin Chine (24)
Pékin Chine (23)

Après sa destruction, l’impératrice Cixi fit construire l’actuel Palais d’été, un vaste ensemble de palais, temples, pavillons, ponts, fontaines et kiosques dispersés dans un parc paysager de 280 hectares. Une galerie couverte parée de peinture longe du lac Kunming. Sur la hauteur d’une colline, un temple nous offre une vue panoramique.

Ateliers d’artistes

S’inspirant du passé millénaire de la cité impériale, Pékin cultive son rôle de capitale artistique ancrée dans l’histoire et la culture de son pays. Nous visitons dans un dédale de ruelles d’un Hutong des ateliers d’artistes, de peintures et de calligraphie.

Pékin Chine (32)
Pékin Chine (33)
Pékin Chine (31)
Pékin Chine (39)

Peinture sur porcelaine

La porcelaine chinoise possède une longue histoire en Chine liée aux dynasties qui se sont succédées à la tête de l’empire. La fabrication des émaux cloisonnés est un processus long, raffiné et compliqué et il existe aujourd’hui de nombreuses variétés et styles chez les artisans.

Pékin Chine (35)
Pékin Chine (36)
Pékin Chine (37)
Pékin Chine (34)

Centre d’art contemporain

Nous prenons le métro pour rejoindre le Factory 798 ou Dashanzi Art District, un centre d’art contemporain dans un ancien quartier d’usine au nord-est de Pékin. Sur les murs figurent encore les slogans de la révolution culturelle.

C’est ici que s’expriment aujourd’hui de jeunes artistes inventifs qui regroupent design, architecture, peinture et sculpture en un seul espace créatif.

Pékin Chine (51)
Pékin Chine (43)
Pékin Chine (47)
Pékin Chine (40)

Créé en 2007 par couple belge, le Ullens Center for Contemporary Art (UCCA) est le premier centre artistique privé installé en Chine. Ce haut lieu de l’art contemporain organise des expositions d’artistes confirmés ainsi que de jeunes talents, chinois ou internationaux.

Pékin Chine (38)
Pékin Chine (44)
Pékin Chine (49)
Pékin Chine (50)

Temples de la consommation

Les réformes de Deng Xiaoping en 1980 ont ouvert le pays à l’ère de la déesse consommation et les centres commerciaux gigantesques sont les nouveaux palais de Pékin.

Toutes les grandes marques sont représentées à Pékin mais les contrefaçons règnent dans les bazars pour touristes où l’on négocie pour obtenir le meilleur prix.

Pékin Chine (53)
Pékin Chine (54)
Pékin Chine (56)
Pékin Chine (55)

Marché Donghuamen

Situé en plein coeur de Pékin, le marché de nuit de Dunghamen est connu pour ses brochettes de scorpions, étoiles de mer, sauterelles, vers, tarentules, larves, hippocampes, mille-pattes et autres insectes charmants. Embrochées vivantes sur de longues baguettes, ces pauvres bêtes se débattent jusqu’à ce qu’on les plonge dans une friture.

Pékin Chine (61)
Pékin Chine (58)
Pékin Chine (60)
Pékin Chine (59)

Soirée à l’Opéra

Le soir nous assistons au Théâtre Rouge à un spectacle, la Légende de Kung Fu par les moines de Shaoling. Elle raconte l’histoire d’un jeune moine qui rêve de devenir un jour un maître du Kung Fu. Une superbe représentation mêlant arts-martiaux, danses et acrobaties.

Pékin Chine (62)
Pékin Chine (64)
Pékin Chine (63)
Pékin Chine (65)

La Grande Muraille

Changement de décor. Nous quittons la capitale pour découvrir la Grande Muraille de Juyongguan, à 50km au nord de Pékin. Construite sous la dynastie Ming, la muraille gardait un col stratégique. Cette partie qui a été restaurée partiellement est moins touristique que la partie à Badaling.

La Grande Muraille est l’une des constructions les plus célèbres du monde. Elle relie le rivage de la mer Jaune au désert de Gobi. La construction de cette monumentale ligne de remparts érigée pour protéger la Chine des envahisseurs s’est échelonnée sur plusieurs siècles.

Pékin Chine (70)
Pékin Chine (69)
Pékin Chine (68)
Pékin Chine (66)

La muraille grimpe et descend en zigzag sur la crête des montagnes. Nous escaladons les escaliers raides et inégaux et découvrons des portes et tours de guet. Le chemin de ronde est assez large pour permettre le passage de cinq chevaux ou dix hommes marchants côte à côte.

Tombeaux des Ming

Sur le retour, nous visitons les tombes impériales de la dynastie Ming situées à 40km au nord-ouest de Pékin. Treize des seize empereurs de la dynastie Ming y ont un temple funéraire. Le tombeau de Changling est le plus grand et le seul qui possède encore une salle sacrificielle de 32 piliers en bois.

Des guerriers en pierre gardent la Voie sacrée de 7km de long qui mène aux tombeaux des Ming. Au delà d’une grande porte à trois arches, l’allée est bordée de statues d’animaux et de personnages sculptés dans la pierre au 15e siècle.

La journée se termine en haut d’un temple avec une vue magique sur les montagnes caressées par le soleil couchant.

Carnet de route de Pékin

  • Y aller? Décalage horaire + 7h en hiver, 6h en été, passeport international valable six mois après la date du retour plus visa. Circuit organisé par Escape Travel https://escapetravel.be/
  • Se déplacer? Pékin est une ville immense. On peut louer un vélo à l’hôtel, prendre un taxi, un cyclo-pousse ou circuler en bus ou en métro.
  • Que manger? Dans la rue, on vous propose des plats préparés sur place, des soupes aux nouilles et la xialongbao, avec des petites boulettes de fruits de mer ou de porc aux épices. Le canard laqué à la pékinoise faisait partie des plats préparés à la cour des Yuan au 14e siècle. Le canard est enrobé dans une laque au sirop de miel  puis on le met à sécher, suspendu par le cou. Ensuite, on le rôtit et quand il prend une couleur brun doré, on le découpe en tranches et on le sert avec une sauce sucrée.
  • Plus d’infos? Office National du Tourisme de Chine http://www.otchine.com/ et https://www.pekin.fr/ et http://french.visitbeijing.com.cn/ et https://www.voyageschine.com/pekin/pekin-attractions/

Crédit photos Agnès, Valérie et François Pirlot

Rendez-vous dans la rubrique Voyages, Asie, pour découvrir mes reportages sur la Cité Interdite de Pékin, sur Shanghai, l’Expo universelle de Shanghai, sur Bangkok, le coeur de la Thailande, le Sultanat d’Oman, le Vietnam, l’Inde du Nord, le Karnataka, le Rajasthan, Delhi, Agra et le Taj Mahal, ou cliquez sur les liens.

 

 

Pin It on Pinterest