20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le Taj Mahal est devenu l’un des symboles de l’Inde. Véritable dentelle de pierre, il semble flotter dans l’air, tout auréolé de brume. La visite se prolonge par le Fort Rouge d’Agra et la ville fantôme de Fatehpur Sikri.

De l’Himalaya à Agra

En revenant de mon circuit à moto dans le nord de l’Inde avec Vintage Rides, j’ai prolongé mon séjour de 48 heures pour visiter le Taj Mahal. Je quitte mes amis motards à Delhi car j’ai rendez-vous avec un chauffeur perso, un gars très jovial qui va me conduire direct à Agra. Nous sommes dans l’état de l’Uttar Pradesh, à 200km au sud de Delhi. A l’hôtel, je suis accueillie par un guide francophone qui m’accompagnera dans toutes mes visites. Je me lèverai à l’aube pour visiter le Taj Mahal puis le Fort Rouge. Et le lendemain, sur la route du retour, l’ancienne cité impériale de Fatehpur Sikri. Ces trois sites sont répertoriés au patrimoine mondial par l’Unesco.

 

Agra Taj Mahal portail entrée

Le Portail d’entrée du Taj Mahal

Un monumental portail de grès rouge incrusté de bandeau ornés d’arabesques et d’inscription coraniques en marbre blanc donne accès aux jardins qui entourent Taj Mahal.  A l’est et à l’ouest, une mosquée et un pavillon des invités se font face. Identique, ce sont deux bâtiments rectangulaires en grès rouge incrusté de marbre et surmontés de dômes.

Agra Taj Mahal Mosquée

Taj Mahal, mausolée en marbre blanc

Du portail d’entrée, un long canal guide le regard vers le célèbre mausolée de marbre qui apparaît comme une sculpture diaphane, presque irréelle. Le Taj Mahal donne une impression de légèreté quasi aérienne malgré ses proportions monumentales. Cette sublime dentelle de marbre est peut être le plus beau bâtiment au monde. C’est l’endroit le plus visité en Inde mais à cette heure matinale, il n’y a personne et la lumière est divine. De minute en minute, la lumière change. Le marbre se teinte des tons pastel du lever du soleil avant d’offrir son reflet au miroir d’eau.

Agra Taj Mahal

Le palais de l’amour

Ce chef d’oeuvre fut inspiré par l’amour exceptionnel que l’empereur Sha Jahan vouait à son épouse favorite. Le Taj Mahal est comme la représentation sublimée de Mumtaz Mahal, un titre qui signifie ‘Excellente Dame du Palais’, louée pour sa beauté et ses qualités morales. Inconsolable à sa mort, l’empereur conçut l’idée de lui bâtir un mausolée à la mesure de son amour, un pur rêve de marbre ou, comme le disent les chroniques de l’époque, «une larme sur la face du temps». C’est au coeur du Taj Mahal que repose le cénotaphe de Mumtaz aux côtés de son époux le Sha Jahan.

Agra Taj Mahal

1000 éléphants

Bâti au milieu du 17ème siècle, le Taj Mahal est un admirable témoignage du raffinement qui prévalait à cette époque à la cour des Grands Moghols. Il associe harmonieusement les éléments de la culture indienne, islamique et perse. La construction a duré 22 ans, de 1631 à 1653. Elle a mobilisée 20.000 hommes et 1000 éléphants qui servaient aux transport des lourdes charges. Couvert de marbre blanc, le Taj Mahal est décoré principalement de bas-reliefs et d’incrustations de pierres précieuses ou semi-précieuses de motifs floraux.

Agra Taj Mahal
Agra Taj Mahal
Agra Taj Mahal

Un tombeau jardin

L’idée du tombeau jardin qui était née en Iran et s’était épanouie en Asie centrale trouve ici sa plus belle expression. Le Taj Mahal est dressé sur une haute terrasse revêtue de marbre. Comme le tombeau d’Humayun à Delhi, il est conçu sur un plan carré à pans coupés. La partie centrale est coiffée d’un dôme qui se détache sur un haut tambour. Quatre chhattri décoratifs, kiosques à piliers, encadrent la coupole. L’ensemble est flanqué de quatre minarets.

 

Agra Fort Rouge
Agra Fort Rouge
Agra Fort Rouge
Agra Fort Rouge

Le Fort Rouge d’Agra

Entouré d’une double muraille en grès rouge bordée d’une profonde douve, le fort d’Agra est le plus grand fort de l’Inde. Il fut construit en 1565 par Akbar le Grand. Fils d’Humayun et grand père du Sha Jahan, c’est l’un des dirigeants les plus influents de l’Empire moghol. Le fort révèle au visiteur la puissance atteinte par cet empire qui s’étendait sur une grande partie de l’Inde. Cette énorme forteresse abrite une enfilade de palais de marbre, de mosquées et de jardins.

Agra Fort Rouge
Agra Fort Rouge
Agra Fort Rouge
Agra Fort Rouge

Précieuse marqueterie

Héritière des mosaïques byzantines et florentines, la technique de la pietra dura consiste à creuser le marbre avec un instrument à pointe très fine et à y insérer de tout petits morceaux de pierres semi-précieuses dont la forme correspond au dessin en creux dans le marbre. A Agra, vous trouverez des fabriques et magasins d’artisanat qui vous proposeront une foule de jolies boîtes en marbre incrusté à ramener comme souvenir.

Agra marbre incrusté
Agra marbre incrusté
Agra marbre incrusté

 

Fatehpur Sikri, la cité fantôme

De retour vers Delhi, mon chauffeur fait une halte à Fatehpur Sikri, à 38km d’Agra. Glorieux vestige d’une cité impériale, la ville fut construite pendant la seconde moitié du 16ème siècle par l’empereur Akbar. La légende veut que ce monarque éclairé, au sommet de sa puissance dès l’âge de 26 ans, rêvait d’un fils. Il consulta un ermite guérisseur qui lui en promit trois. Dès la naissance de son premier héritier, Akbar fit construire son fort non loin du village du guérisseur. La ‘Cité de la Victoire’ fut la capitale de l’empire moghol pendant une dizaine d’années avant d’être abandonnée en 1585 pour cause de sécheresse. Inhabité depuis quatre siècles, le site est fantomatique.

Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri

La mosquée Jama Masjid

Je trouve un guide sur place qui est sympa mais qui a les mains un peu baladeuses. Il veut tout le temps faire les photos à ma place et il m’énerve un peu. La ‘Sublime Porte’ de la mosquée Jama Masjid s’ouvre sur une vaste cour de grès rouge qui pouvait accueillir 10.000 fidèles. Celle-ci est ceinte sur trois côtés d’arcades que surmontent des chhatri dressés à intervalles réguliers. Akbar fit aussi construire trois palais pour ses épouses, une hindoue, une musulmane et une chrétienne. C’est du moins ce que dit la légende. Des salles d’audience, des kiosques, des pavillons, des cours, de vastes portes et des bassins se succèdent au fil de la promenade.

Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri

 

Le mausolée de Sheikh Salim Christi

Un remarquable mausolée en marbre blanc de style persan se dresse dans la cour de la mosquée. C’est le tombeau de Sheikh Salim Christi, le saint soufi indien qui avait prédit à Akbar la naissance de ses fils. Le bâtiment de taille assez modeste contraste par la blancheur de son marbre blanc alors que les autres bâtiments sont en grès rouge. Sa corniche proéminente est soutenue par d’élégantes consoles de forme serpentine. A l’intérieur, le baldaquin en ébène qui abrite la tombe est recouvert de milliers de petites pièces de nacre. Le mausolée est fermé par des panneaux ajourés, les jali, écrans de marbre d’une incomparable finesse. Des petits fils de coton tressé y sont noués par les fidèles qui forment un voeu. Ils doivent venir le dénouer lorsque le voeu est exhaussé.

Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri
Fatehpur Sikri

 

Carnet de route

Pour découvrir Delhi et mon circuit dans l’Himalaya en Royal Enfield avec Vintage Rides, rendez-vous dans la rubrique Voyage Asie.

Y aller? Agra se trouve à 200km de Delhi. J’y suis allée en voiture soit environ 5 heures de route mais le train est plus rapide et on peut faire l’aller et retour en une journée. Entre les sites du Taj Mahal et le fort d’Agra, on peut se déplacer en rickshaw en négociant les prix. Prévoir une heure et demi de route depuis Agra pour arriver à Fatehpur Sikri.

Formalités? Passeport en cours de validité, valable au moins 6 mois après la date du retour. Visa obligatoire.

Quand venir? D’octobre à mars. Il fait généralement beau et sec et il n’y a pas de moustiques. En été il fait trop chaud. De juillet à septembre, c’est la mousson.

Organiser la visite? Venir tôt le matin au Taj Mahal pour éviter le monde, ou en fin d’après midi. En fin de journée, on peut se rendre dans le jardin de Mehtab Bagh, situé de l’autre côté de la rivière Yamuna, pour admirer le Taj Mahal dans la lumière du soleil couchant.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi