20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Ceinturée d’un rempart crénelé, Jaipur est la capitale du Rajasthan. Du Palais des Vents à la forteresse d’Amber, balade sur les pas du maharaja et des dames de la cour.

Pink City en damier

Débordée par l’afflux de touristes, Jaipur est une ville assez récente. Elle a été créée de toute pièce au 18ème siècle par le maharaja Jai Singh II. Entourée de remparts crénelés, la cité est organisée selon un plan en damier. Toutes les rues se coupent à angle droit avec de larges avenues. La circulation est ici un peu plus fluide que dans les autres villes du Rajasthan. Les façades des maisons alignées au cordeau présentent toutes la même architecture avec des petites tours et des balcons couverts. En 1876, afin de recevoir dignement le prince de Galles, futur Edouard VII, le marahaja fait repeindre les remparts, les palais et les maisons dans une teinte ocre rose chaude et lumineuse. Tradition maintenue encore de nos jours et qui donne à la ville une belle unité de tons qui s’illumine au coucher du soleil.

Jaipur Rajasthan
Jaipur Rajasthan
Jaipur Rajasthan
Jaipur Rajasthan

Le Palais des Vents

Les larges avenues de Jaipur rassemblent quelques bazars couverts, bruyants et colorés, le City Palace qui abrite le palais du maharaja et le Palais des Vents, le Hawa Mahal. Je photographie son étonnante façade en grès rose éclairée par le soleil matinal. Tel un gigantesque paravent ajouré sur 5 étages, elle se décline en une série de balcons saillants fermés par des claustras. Ces fenêtres permettaient aux dames de la cour d’observer le spectacle de la rue et les processions sans être vues.

Jaipur Palais des Vents

Le City Palace

Au coeur de la vieille ville, le City Palace accueille le palais privé du maharaja et un musée. L’ensemble des bâtiments a été construit du 18ème jusqu’au début du 20ème siècle, avec un mélange d’architecture moghole et rajasthane. Il est relié par des esplanades où se dressent des pavillons. Les différentes parties du musée rassemblent des collections de vêtements, de textiles et des armes. Il y a aussi une vaste salle où le souverain de Jaipur donnait ses audiences. Lorsque je l’ai visité, une réception de mariage se préparait, avec un décor somptueux en rouge et or digne d’un maharaja.

Jaipur City Palace
Jaipur City Palace
Jaipur City Palace
Jaipur City Palace
Jaipur City Palace
Jaipur City Palace
Jaipur City Palace
Jaipur City Palace

Albert Hall Museum

Une avenue descend de la vieille ville de Jaipur vers les jardins Ram Niwas. Elle mène au Albert Hall, un imposant édifice construit à la fin du 19ème siècle. Il abrite un musée qui reflète l’intérêt de l’époque pour l’histoire, l’art populaire et industriel. Les collections sont un peu hétéroclites avec des miniatures du Rajasthan, des fresques égyptiennes et des peintures chinoises. Le style du bâtiment est également hybride dans un style néo-indo-musulman qui faisait fureur à cette époque.

Jaipur Albert Hall
Jaipur Albert Hall
Jaipur Albert Hall
Jaipur Albert Hall

Jal Mahal sur un lac

Sur la route qui mène au Amber Palace, je découvre un ravissant palais qui semble flotter sur l’eau. C’est le Jal Mahal, le palais d’été des maharajas de Jaipur sur le lac Sagar. Construit au 18ème siècle dans le style indo-musulman, il a fait l’objet d’une restauration minutieuse en vue de le transformer en hôtel de luxe. Il ne se visite pas mais on peut l’admirer de la berge. C’est un lieu de promenade animé pour les familles indiennes en soirée ou pendant le weekend. C’est en fin d’après midi que la façade du palais éclairée par le soleil couchant se reflète sur l’eau.

Jaipur Jal Mahal
Jaipur Jal Mahal
Jaipur Jal Mahal
Jaipur Jal Mahal

Amber Palace

C’est à dos d’éléphant que j’aborde l’Amber Palace, une véritable forteresse ancrée à flanc de coteau à 11km de Jaipur. Pendant près de trois siècles, ce palais a accueilli l’une des cours les plus fastueuses du Rajasthan. En franchissant la Porte du Soleil, j’arrive sur une esplanade d’accueil qui grouille de touristes. Heureusement, le palais est vaste et je découvre agréablement les différents halls d’audience et les pavillons de style moghol à toit plat. Les murs et les colonnes sont ornées de fleurs de lotus, de têtes d’éléphants ou couvertes de mosaïques en pâte de verre polychrome, d’arabesques peintes ou de petits éclats de miroirs incrustés dans le plâtre. L’ensemble est magnifique, même si il a fait l’objet d’une restauration dans un style un peu bollywoodien.

Jaipur Amber Palace

Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace

Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace
Jaipur Amber Palace

Le Fort de Jaigarh

Au dessus du palais d’Amber se dresse en vigie un fort militaire, le Jaigarh Fort. On peut y accéder à partir du palais par un souterrain d’un kilomètre qui débouche sur une rampe bordée de murailles. La montée dure un bon quart d’heure. Une succession de tours de guet défend l’accès aux cours et aux palais qui datent du 17ème siècle. La citadelle renferme également des réservoirs d’eau, une armurerie, une fonderie et le plus grand canon du monde. Un site peu fréquenté par les visiteurs mais qui vaut la peine. La descente se fait par un large chemin carrossable, soit à pied, soit dans une navette, le temps d’admirer une belle vue sur les montagnes et le palais d’Amber en contrebas.

jaipur Fort de Jaigarh

Jaipur Fort de Jaigarh
Jaipur Fort de Jaigarh
Jaipur Fort de Jaigarh
Jaipur Fort de Jaigarh

Carnet de route

Pour découvrir Delhi, Agra et le Taj Mahal, Jodhpur, Ranakpur et Sardargarh, Udaipur et Bundi, rendez-vous dans la rubrique Voyage Asie.

Comment organiser son voyage? J’ai réservé mon circuit en solo au Rajasthan avec chauffeur via internet par l’agence Marco Vasco, www.marvovasco.fr. Organisation fiable, programme bien équilibré, bon choix d’hôtel et excellent chauffeur. Jaipur est la dernière étape de mon voyage d’une semaine après avoir visité Jodhpur, Ranakpur et Sardargarh, Udaipur et Bundi.

Quand venir? D’octobre à mars. Il fait généralement beau et sec et il n’y a pas de moustiques. En été au Rajasthan il fait trop chaud. De juillet à septembre, c’est la mousson.

Formalités et santé? Passeport en cours de validité, valable au moins 6 mois après la date du retour. Visa obligatoire. Pas de vaccin spécial à faire. J’ai mis dans mes bagages de l’Imodium Instant et un antibiotique à prendre en cas de gastro.

Se déplacer? L’idéal, c’est d’avoir son chauffeur perso pour aller où on veut, quand on veut. Vu l’état des routes et la circulation, les trajets sont très longs en Inde et il faut compter 4 à 5h pour faire 200km. A pied, il faut constamment faire attention au ballet de mobylettes, de rickshaw et de voitures pour ne pas se faire écraser.

La sécurité? En ville, faire attention aux pickpockets. Je me suis beaucoup baladée toute seule et je ne me suis jamais sentie en danger.

Où loger? De nombreuses maisons de notable, les haveli, des palais et des forts du Rajasthan ont été transformés en hôtel de charme sous le label de Heritage Hotel. Ils sont souvent encore tenus par les familles nobles et l’accueil est toujours chaleureux et raffiné.

Samode Haveli, à Jaipur. Résidence d’un membre de la famille royale, ce somptueux palais est situé dans la vieille ville à quelque pas du City Palace. Protégé du bruit par des jardins, il offre une décoration raffinée, des terrasses et une superbe piscine. Tout cela à un prix, mais c’est une des meilleures adresses de Jaipur. http://www.samode.com/samodehaveli

Samode Haveli Jaipur

 

Samode Haveli Jaipur
Samode Haveli Jaipur
Samode Haveli Jaipur
Samode Haveli Jaipur

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi