20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Coupe brillante joufflue comme une pivoine ou ébouriffée comme un perroquet, la tulipe est une des gloires du jardin printanier. Un intense objet du désir.

Une fleur de roman

Des mosaïques ottomanes aux natures mortes hollandaises, la tulipe est l’une des fleurs qui a inspiré le plus les artistes. L’origine de la tulipe ne se trouve pas en Turquie mais plus profondément en Asie centrale. Pourtant ce sont les Turcs qui ont cultivé les premiers les tulipes. Symbole de la puissance de l’Empire Ottoman, la tulipe était l’une des fleurs préférées du sultan Soliman le Magnifique au 16e siècle.

Tulipes

Le turban turc

En Turquie, la tulipe portait le nom de Lale. La fleur aurait été baptisée Tulipan qui signifie turban à cause de sa ressemblance avec sa forme de coiffe orientale. C’est en 1555 que la tulipe a été ainsi décrite par Ogier Ghislain de Busbecq, diplomate et botaniste flamand qui avait étudié le droit et l’histoire de l’art à Louvain. Au service de Charles Quint puis de l’Empereur Ferdinand Ier d’Autriche, il est envoyé à Constantinople en tant qu’ambassadeur en vue de conclure la paix avec le sultan Soliman II le Magnifique.

Tulipes

De Vienne à Leyde

C’est vers 1562 que la tulipe est introduite à Vienne. De retour de Constantinople, Ogier Ghislain de Busbecq confie les graines et les bulbes de tulipes à son ami le botaniste français Charles de l’Ecluse (Carolus Clusius) qui dirige le jardin botanique impérial de Vienne. Celui-ci quitte un jour Vienne pour la Hollande et les jardins de l’université de Leyde, avec sa collection de tulipes. Nous sommes en 1576 ou en 1593… La date exacte de l’introduction de la tulipe aux Pays-Bas reste mystérieuse.

Tulipes

Tulipomania

La première tulipe fleurit à Leyde et on vient de tout le pays pour l’admirer. La tulipe devient rapidement l’objet d’un véritable engouement. Des montants colossaux sont dépensés pour acquérir cette plante, objet de tous les désirs et de spéculations insensées. De cette période de folie, les Hollandais ont gardé une passion pour les tulipes qu’ils cultivent à présent dans d’immenses champs fleuris.

Tulipes
Tulipes
Tulipes
Tulipes

La reine de bulbes

Le genre Tulipa fait partie de la famille des Liliacées. Les premières sélections de plantes par les Trucs visaient à obtenir des pétales fins, longs et se terminant en pointe. Elles étaient lisses et rigides et se chevauchaient l’une l’autre. Les tulipes flammées, panachées et rayées étaient fort appréciées. Personne ne savait alors que ces coloris particuliers étaient causés par un virus.

Tulipes
Tulipes
Tulipes
Tulipes

Des fleurs en coupe aux tulipes doubles

La mode est longtemps restée fidèle aux hybrides de Darwin, des tulipes à fleurs unies et brillantes à l’origine de presque toutes les variétés horticoles. La tendance se porte à présent davantage sur les tulipes à l’allure plus sophistiquée, comme les tulipes à fleurs de lis aux pétales pointus ou les tulipes dentelles ou perroquet, aux pétales frangés ou finement ciselés, des merveilles qui font penser au plumage d’oiseaux exotiques. Ressemblant à s’y méprendre à des fleurs de pivoine ou de rose, les tulipes doubles comme la variété ‘Angélique’ sont aussi très recherchées pour les plantations en massifs ou pour faire de jolis bouquets.

 

Tulipes
Tulipes
Tulipes
Floralia Brussels

De toutes les couleurs

Au fil de patientes sélections et de croisements avec les espèces sauvages, les producteurs ont pu obtenir des cultivars robustes qui résistent bien à notre climat. Ils offrent aujourd’hui une multitude de formes et de couleurs. Du rouge, du jaune, du rose ou du blanc, la gamme se complète depuis peu par des couleurs insolites tels l’ivoire ou le jaune crème marbré de vert de la tulipe ‘Spring Green’ ou le pourpre presque noir de la fabuleuse tulipe ‘Queen of Night’.

Tulipes
Tulipes
Tulipes
Tulipes

Les tulipes botaniques

Les petites tulipes botaniques font aujourd’hui le bonheur des collectionneurs et amateurs de jardin naturel. Ces bijoux aux formes et couleurs très diverses se démarquent par leur allure plus simple. Provenant d’espèces sauvages, elles ont donné naissance au fil des siècles à quelques variétés qui conviennent à la naturalisation dans les sous-bois et les rocailles. La tulipe sylvestris apprécie les endroits légèrement ombragés. C’est la tulipe idéale pour fleurir les vergers et les prairies fleuries. La tulipe tarda se plante dans une rocaille ensoleillée. Elle se multiplie rapidement si son bulbe reste sec en été au point de former d’énormes touffes en quelques années.

Tulipes
Tulipes
Tulipes
Tulipes

Au milieu des fleurs vivaces

Les tulipes ne sont jamais aussi belles que plantées par petits groupes dans un massif, à l’avant-plan d’un taillis d’arbustes ou entre d’autres fleurs vivaces ou bisannuelles. Les plus précoces fleurissent dès le début du mois d’avril et s’associent aux myosotis, aux giroflées et aux euphorbes. Lorsque la saison avance, les tulipes se fondent avec naturel au mois de mai entre de belles touffes d’alchemilles, d’ancolies, d’hostas, de géranium vivaces et d’oeillets de poète.

Tulipes

On plante les oignons en automne

Comme tous les bulbes qui fleurissent au printemps, les tulipes se plantent en automne, avant l’arrivée des grands froids. Il faut enfouir le bulbe à une profondeur deux fois plus élevée que sa hauteur, en positionnant la partie plate au fond et la pointe vers le haut. Une terre ordinaire de jardin bien drainée est suffisante. Si le terrain est lourd et humide, rajoutez dans le fond du trou de plantation une poignée de gravier ou de sable grossier qui assurent un bon drainage.

Tulipes

Après la floraison

Une fois la floraison terminée, coupez les fleurs fanées qui fructifient pour ne pas épuiser le bulbe. Conservez le feuillage encore un mois jusqu’à ce qu’il jaunisse, pour que le bulbe puisse refaire des réserves. Arrosez chaque semaine en ajoutant un engrais soluble pour obtenir un bon grossissement des nouveaux bulbes. Contrairement à la majorité des autres bulbes à fleurs qui peuvent rester en terre plusieurs années, les bulbes de tulipes doivent être retirés de terre après chaque saison de végétation. Seules les variétés botaniques peuvent rester en place au fil des années. Les tulipes hybrides qui restent en terre fleuriront moins l’année suivante, puis elles finiront par dépérir.

 

Tulipes
Tulipes
Floralia Brussels
Tulipes

Déménagement en caissette

Pour faciliter le déménagement des tulipes, on groupe les bulbes par six ou huit dans un panier ajouré une caissette en plastique que l’on place dans le sol au moment de la plantation. Après la floraison, lorsque le feuillage est fané, les bulbes sont retirés de terre avec la caissette et stockés après avoir retiré le gros de la terre sans abîmer les racines. Ils sont conservés dans une pièce sombre et bien sèche jusqu’à l’automne suivant où les bulbes seront remis en terre. Malgré tout, la floraison sera moins belle au fil des années. C’est pourquoi il faut rajouter quelques nouveaux bulbes chaque automne pour redonner du tonus aux floraisons.

Tulipes
Tulipes
Tulipes
Tulipes

Des tulipes en pot

Le problème des caissettes, c’est qu’on les oublie souvent dans les massifs et qu’on ne sait plus très bien où elles se trouvent. Le solution est alors de planter les tulipes en pot ce qui permet de les déplacer facilement et de les sortir de terre après la floraison sans devoir remuer tout son parterre. Le fond du pot doit être percé de trous pour faciliter l’évacuation de l’eau de pluie. Comme le bulbe déteste l’humidité, on couvre le fond du pot d’une couche de gravier pour assurer un bon drainage. Les bulbes peuvent être rassemblés en groupe mais ils ne doivent pas se toucher. On les recouvre de terreau en laissant quelques centimètres pour permettre l’arrosage.

Tulipes

Pour découvrir la plantation des bulbes à fleurs, rendez-vous dans la rubrique Jardinage, travaux de jardinage, pour les bulbes de printemps en pot, dans la rubrique Jardinage, balcon, pour découvrir d’autres bulbes à fleurs, l’ail d’ornement et la jacinthe parfumée, dans la rubrique végétaux, bulbes à fleurs.

Pour découvrir la floraison des bulbes au printemps à Keukenhof, rendez-vous dans la rubrique Jardins, Pays-Bas et Floralia Brussels dans le parc floral de Grand-Bigard, dans la rubrique Jardins, Belgique.

Crédit photos Agnès Pirlot et Keukenhof

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi