20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Les bulbes à fleurs éclatent en bouquets de toutes les couleurs quand le printemps pointe le bout de son nez. Mais c’est juste avant l’arrivée de l’hiver qu’il faut les planter au jardin.

On plante à l’automne

Installés de fin septembre à fin décembre dans votre jardin, les bulbes du printemps, tulipes, narcisses, jacinthes ou muscaris  fleuriront de février à juin selon les variétés. Les bulbes entrent durant l’été en dormance, c’est-à-dire en repos végétatif. Le froid leur est ensuite nécessaire car c’est lui qui déclenche la reprise de l’activité. Plantés au début de l’automne, les bulbes ne fleuriront pas plus tôt, mais mieux. Ils ont en effet le temps de bien s’enraciner dans une terre encore chaude.

 

Bulbes printemps

Dans le jardin

Les bulbes du printemps peuvent être plantés partout dans le jardin, dans les endroits ensoleillés, ombragés ou mi-ombragés. Dans un massif, plantez-les de préférence en groupe, dans des trous de forme irrégulière pour un effet naturel. Les espèces assez hautes, comme les tulipes hybrides, l’ail d’ornement ou la fritillaire impériale fleurissent assez tard. Elles trouvent leur place à l’arrière des bordures ou dans une plate-bande. On peut les installer entre les rosiers ou les plantes vivaces comme l’alchemille, le géranium vivace ou l’euphorbe. Elles apprécient aussi la compagnie des fleurs bisannuelles comme les myosotis qui fleurissent à la même époque ou plus tard. Le feuillage déjà bien développé des vivaces soutiendra avec naturel ces plantes élancées et un peu raides.

 

tulipe
fritillaire impériale
tulipe
jonquille

Rocailles, gazon et sous-bois

Les bulbes de petite taille comme les crocus, muscaris et narcisses garnissent les rocailles et les talus. On peut également les planter en rang d’oignon le long d’une bordure, au pied d’une clôture ou d’un arbre. Si vous songez à garnir votre pelouse, placez les bulbes de préférence dans le fond du jardin ou sur les bas-côtés du gazon. Vous ne pourrez tondre l’herbe que lorsque les parties aériennes du bulbe seront complètement desséchées, c’est à dire six semaines après la floraison. Les bulbes botaniques de petite taille perce-neige, les scilles, les anémones et les jacinthes sauvages forment de larges taches fleuries à l’ombre d’un sous-bois. Il suffit de les planter en groupe et de ne pas les déranger au fil des saisons pour qu’ils puissent se naturaliser. Ils refleuriront d’eux-mêmes les années suivantes

perce-neige
muscari
puschkinia
fritillaire
crocus
muscari

Comme un oignon

Un bulbe à fleurs ressemble à un oignon. Il porte en lui la fleur préformée et miniaturisée. Certains bulbes sont tout petits, comme les crocus, perce-neige ou muscaris. D’autres ont la taille d’un oignon, comme les tulipes, jacinthes ou les narcisses. Et les plus gros, comme l’ail d’ornement, ont la taille d’une grosse orange. Chaque bulbe est planté à une profondeur égale à deux fois sa taille. Plus le bulbe est gros, plus il faut l’enterrer! Ainsi les gros bulbes doivent être plantés à 20cm dans le sol. Les tulipes sont plantées à 15 cm. Les plus petits sont installés sous une fine couche de terre. En sol sableux, on peut les enfoncer davantage afin de favoriser leur encrage.

 

ail d'ornement
bulbes tulipes
crocus
bulbe ail d'ornement
tulipes
bulbes printemps

 

Savez-vous planter des bulbes?

Toute personne capable de creuser un trou peut planter des bulbes et obtenir une superbe floraison printanière. Il suffit d’enfouir le bulbe dans la terre la tête pointue vers le haut et la partie la plus ronde vers la terre. En cas de doute, placez le bulbe sur le côté! Il trouvera son chemin à l’air libre. On peut planter les bulbes individuellement en utilisant un plantoir. Si vous souhaitez planter un grand nombre de bulbes, mieux vaut creuser les trous à la fourche-bêche. Ameublissez la terre avant de déposer trois, quatre ou cinq bulbes. Si le sol est lourd et humide, déposez-les sur un lit de sable. La floraison sera d’autant plus généreuse que vous aurez enrichi le sol en y apportant un engrais organique. Dans tous les cas, il faut laisser un peu de place entre chaque bulbe pour qu’ils ne se touchent pas. Après la plantation, couvrez le sol avec du compost ou de l’humus. Il ne vous reste plus qu’à patienter quelques mois avant de voir éclore les premières fleurs.

bulbes printemps
Iris bucharica
tulipe botanique
Anemone blanda

La vie d’un bulbe

Dès la première année, les jardiniers en herbe peuvent être certains de réussir leurs plantations car la première floraison est assurée par le bulbe lui-même. Celui-ci contient déjà au coeur de son oignon les embryons d’une ou de plusieurs fleurs. Il dispose sous ses écailles protectrices des réserves nutritives nécessaires à sa croissance. Après la plantation, le bulbe s’installe mais il est ralenti par l’hiver. Après une période de repos, le bulbe se réveille lorsque les jours s’allongent. Les racines s’activent et les tiges, les feuilles et les boutons floraux se développent. Pendant cette période, le bulbe a surtout besoin d’eau. La floraison s’étale selon les variétés pendant tout le printemps.

crocus

Après la floraison

Ce n’est qu’après la floraison que le bulbe reconstitue ses réserves. Il forme alors de nouveaux caïeux qui produiront à leur tour des fleurs au printemps suivant. Pour ne pas épuiser le bulbe, il faut couper sa tige dès la fin de la floraison, sauf pour les espèces sauvages qui formeront des graines. Le feuillage doit rester en place jusqu’à son complet dessèchement. C’est lui qui va assurer la photosynthèse qui permet de reconstituer les réserves du bulbe. Un engrais organique répandu après la floraison ou en automne permet au bulbe de se refaire une santé et de refleurir abondamment chaque printemps. Les bulbes peuvent rester dans le sol toute l’année et résistent aux rigueurs de l’hiver pour refleurir avec force au printemps suivant.

Bulbes tulipes jacinthe

Tulipes en caissettes

Si la plupart des plantes bulbeuses ont la capacité de refleurir et de se multiplier en restant dans le jardin toute l’année, il existe une exception: les tulipes. Si vous les laissez en terre, elles fleuriront moins l’année suivante puis elles finiront par dépérir. Au moment de la plantation, on les place idéalement dans un panier ajouré que l’on place dans le sol en automne. Après la floraison, lorsque le feuillage est fané, les bulbes sont retirés de terre avec la caissette. Après avoir retiré le gros de la terre, on les remise dans une cave sombre et sèche jusqu’à l’automne suivant. Ceci dit, la seconde floraison est rarement aussi belle que la première. On rajoute généralement quelques nouveaux bulbes pour redonner du tonus aux floraisons.

tulipes Keukenhof

 

Des fleurs sur le balcon

Les bulbes fleurissent parfaitement en pots, bacs ou jardinières. Le pot doit disposer de trous dans le fond pour l’évacuation de l’eau de pluie et d’arrosage. Un bon drainage est indispensable pour éviter le pourriture des oignons. Installez-les dans un mélange de terre de jardin et de terreau allégé de quelques poignées de sable. Pour étaler les floraisons, on peut planter les bulbes en couche de différentes profondeur. On appelle ça la méthode lasagne! Les plus petits en surface, muscaris, crocus, scilles, perce-neige, et les plus gros dans le fond, tulipes, narcisse, jacinthe. Pour un décor express, vous trouverez à la fin de l’hiver des bulbes en pot prêt à fleurir. Il suffit de les installer dans vos jardinières en enlevant le pot en plastique mais sans toucher à leurs racines. L’effet est garanti!

bulbes au balcon

Des bulbes bien achetés

En jardinerie, vous trouverez dès la fin de l’été des bulbes vendus en sachets. Pour juger de la qualité d’un bulbe à fleurs, vous devez le serrer entre vos doigts. Les bulbes sains se reconnaissent à leur surface lisse et ferme. Même si leur peau brune a disparu entièrement ou en partie, il est important que leur peau blanche soit intacte.

Pour une floraison en février, choisissez le perce-neige, le scille ou le crocus. En mars, le muscari, le narcisse, l’anémone blanda ou le puschkinia. En avril, la jacinthe, les jonquilles, l’iris bulbeux. En mai, la tulipe, l’ail d’ornement, la fritillaire, le camassia ou l’eremurus. La multiplicité des époques de floraisons prolongera votre plaisir durant de longues semaines.

Pour découvrir l’univers de l’ail d’ornement, la tulipe, le perce-neige, le cyclamen et la jacinthe rendez-vous dans la rubrique Fleurs et plantes, bulbes à fleurs. Pour planter des bulbes à fleurs en pot sur la terrasse, rendez-vous dans la rubrique Jardinage, Balcon.

Crédit photo Agnès Pirlot et Keukenhof 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest