20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Snowdrop, clochette d’hiver, galanthe des neiges, goutte de lait… les noms ne manquent pas pour nommer notre perce-neige. Confondues avec la neige fraîche, ses petites clochettes sont les premières fleurs à s’épanouir dans notre jardin.

La folie des Snowdrops

Chez nos amis britanniques, durant les deux premiers mois de l’année, des visiteurs intrépides bravent le froid pour se donner rendez-vous dans les parcs lors des ‘Snowdrop Days’. Mais que font-ils donc, un genou à terre, une loupe à la main ou couchés sur un traîneau à prendre des photos? Ces galanthophiles un peu givrés sont des amateurs de perce-neige. Ils se baladent avec ravissement pour admirer les tapis fleuris qui couvrent les sous-bois. Appelés là-bas snowdrops, ces tendres clochettes suscitent bien des passions et de nombreux amateurs rassemblent dans leur jardin d’étonnantes collections. J’ai été un peu surprise lorsqu’un ami anglais m’a un jour offert une caisse remplie de terre et de petits bulbes. J’avoue qu’à l’époque je n’ai pas réalisé qu’il m’offrait là un précieux cadeau. Quel bonheur quand les premiers grelots blancs s’épanouissent début février, me faisant croire à l’arrivée précoce du printemps.

Perce-neige Snowdrops Cambo Gardens

A la fonte des neiges

Le perce-neige est une plante vivace bulbeuse de la famille des Amaryllidacées. L’espèce la plus cultivée dans nos jardins est le Galanthus nivalis. Son nom botanique provient du grec ‘gala’  qui signifie lait, ‘anthos’ qui signifie fleur et ‘nivalis’ qui signifie neige. Le genre Galanthus regroupe une vingtaine d’espèces répandues dans la flore d’Europe, de l’Atlantique au Caucase. Il y aurait plus de 2000 variétés qui sont parfois difficiles à identifier car ces plantes bulbeuses s’hybrident allègrement. Absolument rustique et parfaitement naturalisée, la plante sauvage pousse partout et fleurit chaque année de fin janvier à fin mars. Si elle se plaît dans un endroit, elle se multiplie à foison pour former de larges tapis immaculés.

Perce-neige Snowdrops Cambo Gardens

Le perce-neige de nos jardins

Le Galanthus nivalis, le perce-neige commun de nos jardins, se retrouve aussi dans les bois où il ressème abondamment. En Belgique, en Angleterre, dans le nord de la France et dans les Pays-Bas, ce n’est pas une espèce indigène mais naturalisée. C’est une plante de petite taille qui ne dépasse guère une quinzaine de centimètres. Au coeur d’un bouquet de deux feuilles étroites émerge une fine tige terminée par un pédoncule retombant portant une fleur blanche en clochette. Une légère odeur de miel pas toujours facile à repérer se libère lorsque les fleurs sont réunies dans un bouquet à la chaleur. Chaque bulbe donne une fleur unique constituée de six tépales: trois tépales blancs déployés à l’extérieur et trois petits tépales internes bordés d’une marque verte en V inversé. L’espèce se décline en de nombreuses variétés et cultivars.

Perce-neige Snowdrops Cambo Gardens

Des clochettes à en perdre la tête

Le néophyte devra se coucher au sol et écarquiller les yeux pour distinguer les subtiles différences entre les différentes espèces et variétés. Si la fleur du perce-neige se reconnaît à sa forme en clochette pendante, les tépales peuvent être droits ou enroulés, étroits, larges, obtus ou pointus. Certaines fleurs ne mesurent qu’un demi centimètre alors que d’autres atteignent sans problème 3cm. Le nombre des tépales externes est également variable, allant parfois exceptionnellement jusqu’à sept. Le pédoncule arqué est généralement vert mais parfois jaune. La spathe peut être plus ou moins longue. La «moustache» verte qui borde les tépales internes peut être claire, foncée, jaune ou même absente. Certains cultivars portent des fleurs doubles.  Il n’est pas exceptionnel de payer 50 Euro pour un seul bulbe et les plus rares peuvent aller jusqu’à 1000 Euro! Lors de certains galas, les plantes sont même vendues aux enchères.

Galanthus Atkinsii
Perce-neige Snowdrops Cambo Gardens
Perce-neige Snowdrops Cambo Gardens
Perce-neige Snowdrops

Mi ombre et fraîcheur

Le feuillage du perce-neige apparaît tôt dans la saison et disparaît dès les premières chaleurs. La couleur varie du vert franc au bleu-gris. Le perce-neige apprécie les terrains frais pendant la période estivale. Une bonne terre de jardin, légèrement calcaire, leur convient parfaitement. Le sol humifère doit être bien drainé. La sécheresse en été les met en repos total ce qui leur permet de mieux fleurir. L’ombrage d’un arbre à feuillage caduc ou d’un arbuste est idéal. A condition de veiller à un arrosage régulier, on peut installer les perce-neige dans une rocaille. On peut aussi les placer en bordure d’une allée, dans un parterre de fleurs ou dans le gazon. Chaque automne, vous pouvez le couvrir d’une couche de paillis et d’engrais ou de compost. En planter une fois suffit. Il faut un peu de patience car la plante ne développe une nouvelle bulbille que quand elle est bien habituée à son environnement.

Perce-neige Snowdrops Cambo Gardens

Perce-neige en vert et en fleurs

Dès le mois de septembre, vous trouverez en jardinerie de petits bulbes de perce-neige. Malheureusement, le bulbe ne supporte pas d’être trop longtemps hors de terre et il se dessèche très rapidement. C’est la principale cause des échecs de la reprise du perce-neige. L’idéal est de planter les bulbes après la floraison par division des touffes. C’est la manière la plus facile de garnir rapidement de belles surfaces. La vente «en vert» dans un pot avec du feuillage, permet également d’acheter des perce-neige en pleine floraison, ce qui permet de distinguer les innombrables variétés. C’est la clef du succès des journées de galas consacrées à la vente et aux échanges des Galanthus.

Galanthus

Plantez les bulbes après la floraison

La multiplication se fait par division des touffes en fin de floraison en conservant le feuillage intact. Plantez-les en groupes, de 10 à 15 bulbes pour une touffe. Il ne faut pas trop les enfoncer dans la terre. Comptez 5cm de profondeur en terre lourde et 10cm en terre légère.  Si vous les plantez dans un parterre, donnez-leur comme compagnie des Cyclamen hederifolium et Cyclamen coum, des hellébores, des pulmonaires et des crocus. Prenez soin de matérialiser discrètement leur emplacement par un petit tuteur afin de ne pas retourner la terre par mégarde. Si vous les plantez dans la pelouse, veillez seulement à ne pas tondre trop tôt. Attendez que le feuillage ait disparu pour tondre car c’est lui qui va permettre au bulbe de refaire des réserves pour l’année suivante et se multiplier. Un cycle naturel propre à toutes les plantes bulbeuses qu’il faut respecter.

Perce-neige Snowdrops Cambo Gardens

Une espèce protégée en Belgique

On peut reconnaître le Galanthus nivalis L. var. scharlockii Caspari aux marques vertes sur les tépales externes et internes dominés par une longue spathe fendue en deux. La plante est de taille variable mais généralement plus élancée que le Galanthus nivalis car elle atteint 15 à 25cm de haut. Elle fait partie de la flore protégée en Belgique et se plaît dans les forêts d’arbres feuillus et dans les prairies humides de Flandre, de Campine et du Condroz. On a longtemps pensé que le Galanthus var. scharlockii était une mutation du Galanthus nivalis var. nivalis. Mais compte tenu de sa figuration dans des peintures anciennes, il semblerait que ce soit le contraire. Ce serait le Galanthus var. nivalis qui serait une mutation du perce-neige de Scharlock. (http://observatoire.biodiversite.wallonie.be/especes/flore/LR2010/fiche2.aspx?id=438)

Galanthus S. Arnott

Quelques espèces et variétés:

Galanthus nivalis, deux feuilles vert grisé et étroites. La variété  ‘Flore Pleno’ est spectaculaire avec ses fleurs doubles

Galanthus hybrides,  ‘Atkinsii’ et  ‘S. Arnott’, deux perce-neige vigoureux et faciles à cultiver

Galanthus elwesii, c’est l’un des plus grands des perce-neige, larges feuilles et grandes corolles, préfère les situations plus ensoleillées, plus sèches et les sols pauvres

Galanthus plicatus, feuilles larges ouvertes vers l’arrière, floraison en février, mars, avril. Sol calcaire riche en humus.

Galanthus reginae-olgae, originaire de Grèce et de Sicile, floraison précoce en automne. Les feuilles apparaissent après la floraison. Espèce plus sensible au froid

Gallanthus ikariae, larges feuilles lustrées, floraison tardive en avril mai, sol riche en humus et à l’ombre

Gallanthus woronowii, à feuilles vert clair brillant très larges. Floraison en février mars

Galanthus gracilis, de petite taille, feuilles glauques, linéaires et tordues, fleurs parfumées portant deux marques vertes. Sous-bois et clairière herbacée.

Perce-neige Snowdrops Cambo Gardens

Les Snowdrops de Cambo Gardens

Les plus belles photos de ce reportage ont été prises dans les sous-bois de Cambo Gardens, près de St Andrews en Ecosse. C’est un des plus célèbres jardins de perce-neige d’Europe. La collection rassemble plus de 300 espèces et variétés de Galanthus. Elle est aujourd’hui reconnue par le National Council for the Conservation of Plants & Gardens. Cambo Gardens a également un magnifique jardin de fleurs vivaces que j’ai visité en été. Voir le reportage sur Cambo Gardens dans la rubrique Jardins Grande-Bretagne, Ecosse. www.camboestate.com.

Plus d’infos:

Arboretum de Kalmthout Snowdrop Weekend, en février, grand messe de tous les pépiniéristes spécialisés et amateurs collectionneurs en Belgique. Voir le reportage sur l’ Arboretum de Kalmthout dans la rubrique Jardins Belgique.  www.arboretumkalmthout.be

A lire (en anglais) «Snowdrops, A Monograph of Cultivated Galanthus», Aaron Davis, Matt Bishop et John Grimshaw, éditions Griffin Press

Sur Internet: Un site pour découvrir la description de nombreuses espèces et variétés de Galanthus  http://www.lejardindesophie.net (C’est le seul que j’ai trouvé en français mais il y en a probablement d’autres?)

Pépinières en Belgique:

Cathy Portier, Margareta Van Vlaanderenstraat 27 à 8310 St Kruis Brugge. www.alpenplanten.be

Koen van Poucke, Heistraat 106 à 9100 Sint-Niklaas, www.koenvanpoucke.be

Ecoflora, Ninoofsesteenweg 671 à 1500 Halle, www.ecoflora.be

Crédit photo Agnès Pirlot et Cambo Gardens

Pour en savoir plus sur la plantation des bulbes à floraison printanière, rendez-vous dans la rubrique Jardinage, Travaux de Jardinage. Pour en savoir sur le Cyclamen, rendez-vous dans la rubrique Végétaux, Bulbes. Pour en savoir plus sur les Helleborus, rendez-vous dans la rubrique Végétaux, Plantes vivaces.

La communauté des galanthophiles se concentre principalement en Angleterre. En Belgique, c’est surtout en Flandre que l’on trouve des amateurs de perce-neige. Il y a peu d’ouvrages et de sites internet qui parlent de cette plante bulbeuse, en tout les cas rien en français, à ce que je sache. Si vous êtes un passionné de Galanthus, je serais très heureuse que vous me laissiez un commentaire pour m’en dire plus sur cette plante étonnante.

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi