20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le Derbyshire s’ouvre sur les collines sauvages du Peak District National Parc. Une région au centre de l’Angleterre qui nous offre de sublimes châteaux et jardins.

 

Les Midlands du Nord

Situé au coeur de l’Angleterre, le Derbyshire est un comté rattaché à la région des Midlands du Nord avec le Nottinghamshire à l’Est, le Cheshire à l’Ouest et le Staffordshire au Sud. Facilement accessible depuis Manchester et Birmingham, c’est l’un des joyaux méconnus de Grande-Bretagne.

Chatsworth, un palais à la campagne

Surnommé à juste titre le «second Versailles», Chatsworth est un palais étourdissant construit au milieu du 16e siècle et agrandi à la fin du 17e siècle. Le château propose à la visite des salles d’apparat prestigieuses. Le parc nous révèle tout le génie du paysagiste Lancelot Capability Brown qui fit de Chatsworth un des parcs les plus somptueux du 18e siècle. Une partie du jardin à la française d’origine fut toutefois conservée. Le plus étonnant est sans doute la cascade monumentale conçue par un élève de Le Nôtre. (voir mon reportage sur Chatsworth)

Hardwick Hall, de verre et de pierre

«Plus de verre que de pierre» demanda Bess de Hardwick à son architecte. L’intérieur du manoir renferme d’extravagantes cheminées d’époque élisabéthaine ainsi que de superbes tapisseries et broderies murales du 16 siècle. Le domaine réputé pour son parc s’ouvre sur une magnifique campagne environnante. Les jardins nous offrent une belle esplanade ornée d’un bassin, une chambre de verdure animé de bordures fleuries, un jardin de plantes médicinales et un grand verger ornemental peuplé de bulbes à la floraison printanière. (voir mon reportage sur Hardwick Hall)

Haddon Hall, romantique et poétique

Surplombant la rivière Wye depuis le 12e siècle, Haddon Hall est une forteresse médiévale qui fut agrandie à plusieurs reprises jusqu’au 17e siècle. L’intérieur du château nous plonge dans une atmosphère rustique et austère. Bordé de murets et de balustrades fleuries, un jardin clos de style élisabéthain accueillait à l’origine des parterres de plantes médicinales. Les jardins en terrasse sont sans doute antérieurs au 17e siècle, merveilleux exemples de jardins anglais de style Renaissance remis au goût du jour. (voir mon reportage sur Haddon Hall)

Renishaw Hall, jardin à l’italienne

Propriété depuis 400 ans de la dynastie Stiwell, Renishaw Hall a conservé ce parfum inimitable des maisons de famille. Le visiteur est subjugué par les jardins créés il y a une centaine d’années et inspirés par la Renaissance italienne. Cloisonnées de murs et de topiaires d’ifs et ornées de statues et de fontaines, les terrasses monumentales offrent une élégante perspective rythmée par deux escaliers qui encadrent un bassin animé d’un jet d’eau. Partout, une profusion de bordures fleuries associe plantes grimpantes, buissons, fleurs vivaces, clématites et roses anciennes. (voir mon reportage sur Renishaw Hall)

Lea Gardens, rhododendrons et azalées

S’étendant sur une colline boisée, Lea Gardens présente une étonnante collection de rhododendrons, azalées, conifères et plantes alpines dans un environnement boisé. Inspiré par les jardins d’Exbury, en 1935, John Marsden-Smedley rassembla dans son jardin une collection de 350 espèces et hybrides de rhododendrons et d’azalées et autres plantes de terre acide qui offrent au printemps un spectacle haut en couleurs. (voir mon reportage sur Lea Gardens)

Carnet de route des Jardins du Derbyshire

Reportage publié en 2016 dans Jardins & Loisirs (www.jardinsetloisirs.be)

Rendez-vous dans la rubrique Jardins Grande-Bretagne pour découvrir mes reportages sur  Chatsworth, Haddon Hall, Hardwick Hall, Renishaw Hall, Lea Garden, les Châteaux et Jardins du Nord de l’Angleterre, du Dorset, des Cornouailles, du Somerset et du Wiltshire, de Londres, d’Ecosse ou cliquez sur les liens.

 

Pin It on Pinterest