20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Manque de lumière et d’espace, pas de vue et de hauts murs, comment transformer un jardin de ville en une pièce à vivre à part entière?

 

Entre de hauts murs

Souvent niché entre de vilains murs d’immeubles, le jardin de ville n’a au départ rien pour plaire. Manque d’espace et de lumière, humidité stagnante ou terre appauvrie, la vie des plantes n’y est pas facile. Avec un peu d’astuce et d’énergie, on peut pourtant transformer ces quelques mètres carrés en un lieu magique.

Jardin de ville
Jardin de ville
Jardin de ville
Jardin de ville

Un terrain en longueur

Le profil classique du jardin de ville ressemble à un terrain en longueur entouré de murs. Pour faire oublier les limites du terrain et casser sa profondeur, il faut tracer des lignes fortes, bien définies, et créer des arrêts visuels qui sont autant de repères successifs.

Jardins de ville

Une succession de plans

Une terrasse ponctuée par un arbre au port léger ou un massif fleuri attire le regard au premier plan. A mi-distance, une haie transversale, un bassin, les montants d’une pergola ou d’un groupement d’arbustes créent une rupture dans le sens de la longueur. Disposés comme des chicanes successives, ces plans intermédiaires dissimulent au regard les limites rectilignes du terrain. Ils entretiennent le mystère et retardent le plaisir d’accéder au reste du jardin pour en profiter pleinement.

Jardins de ville

Jouer sur les différences de niveau

Pour rompre la monotonie et donner du rythme au jardin de ville, on peut jouer sur les différences de niveau. Il suffit parfois de deux ou trois marches dans un passage pour avoir l’impression de changer complètement de lieu. Si votre terrain est naturellement en pente, aménagez des niveaux comme autant de petites terrasses. Si votre terrain est plat, ramenez de la terre pour surélever un palier de quelques marches. Cette différence de niveau donnera l’impression d’un second jardin inclus dans le premier.

Jardin de ville

Associer les matériaux

Osez les associations de matériaux pour bien matérialiser l’espace. Choisissez des revêtements de petit calibre, briques, gravillons ou pavés, pour couvrir les cours, sentiers et terrasses. Réservez les grandes dalles, les pierres ou le bois pour souligner les contours, marquer un passage ou dessiner un muret.

Jardin de ville

Effacer les limites du terrain

Un jardin de ville n’est pas seulement une surface, mais également un volume. Pour dissimuler au regard les limites du terrain, regroupez des buissons en masses successives. Choisissez des plantes au feuillage persistant, buis taillé, ilex crenata, skimmia, camélia ou choisya.  Retenez que ceux à feuillages panachés ou dorés, aucuba, fusain, hosta, pulmonaire, lamier illuminent les coins sombres mais qu’ils ont besoin d’un feuillage vert pour être mis en valeur.

Jardin de ville

L’atout des plantes grimpantes

Cachez les murs et les éléments verticaux en les noyant de verdure par un jeu de treillis ou d’arceaux couverts d’arbres palissés ou de plantes grimpantes. Sur les montants de la pergola, enroulez les lianes des clématites, chèvrefeuilles, lierre et rosiers sarmenteux. Disposez à leur pied des vivaces colorées et des plantes couvre-sol au feuillage décoratif.

Jardin de ville

La mise en scène

Le plan du jardin de ville doit se concevoir depuis la maison. Envisagez tous les points de vue, à partir du rez-de-chaussée ou depuis le premier étage. En dessinant les tracés avec des jeux d’ombre et de lumière et des écrans de verdure, vous pourrez encadrer la scène et faire oublier les limites réelles du terrain.

Jardin de ville

Soigner les détails

Plus le jardin est petit, plus les détails de plantation et les éléments décoratifs retiennent l’attention. Par exemple, un fontaine en bambou à côté d’un érable japonais vous transportera en Extrême-Orient. Un bassin vous apportera une fraîcheur inattendue, un carré de fines herbes et quelques tomates en pot vous offriront un parfum de campagne.

Jardin de ville

Un jardin en pot

A défaut de jardin, invitez la nature sur une terrasse, un balcon, voire un simple rebord de fenêtre. En regroupant quelques bacs et poteries garnis de fleurs et de feuillages, vous pourrez réaliser facilement une scène qui évolue au fil des saisons.

Jardin de ville

Bien choisir les végétaux

En choisissant les arbres et arbustes en pépinière, tenez compte de leur envergure et de leur aptitude à supporter les contraintes qui leur seront imposées: manque d’air et de lumière, pauvreté du sol sont les plus limitatives et reviennent hélas très souvent, surtout en ville. La gamme des plantes d’ombre est finalement assez vaste. Investissez dans quelques sacs de terreau amélioré d’engrais organique qui donnera aux plantes une nourriture pour toute l’année. N’hésitez pas à planter serrer pour donner à vos massifs une impression de profusion.

Jardin de ville

Tirer partir d’un petit jardin

  • Privilégier la vue que l’on a depuis la terrasse et les fenêtres de la maison
  • Cacher les limites du terrain par des plantations denses de feuillage persistant
  • Dégager le centre du terrain pour faire un puits de lumière
  • Remplacer le gazon par du béton coulé, des dalles, du gravier ou des pavés
  • Choisir des matériaux qui rappellent ceux de la maison pour créer une continuité
  • Elever le regard et travailler en hauteur en exploitant murs, pergolas et grillages
  • Mettre en valeur le fond du jardin par un banc ou un miroir en trompe-l’oeil
  • Multiplier les détours et aménagez des surprises en décalant les massifs de plantation
  • Soigner les détails en intégrant des éléments de décoration, fontaine, poterie
  • Créer un jardin des quatre saisons en privilégiant les buissons, graminées et vivaces

Jardin de ville

Nathalie Devallée, architecte paysagiste

Voilà 25 ans que Nathalie Devallée conçoit et réalise des jardins, des terrasses, des patios et des espaces paysagers. Préserver l’intimité d’un lieu, jouer avec la lumière et les matériaux, travailler l’espace et la profondeur, respecter l’environnement, soigner les détails, la décoration, le mobilier, l’éclairage, simplifier l’entretien… Points de rencontre du rêve et de la réalité, les espaces paysagers créés par Nathalie Devallée sont des lieux de vie, agréables à l’oeil, agréables à l’esprit. www.devallee-nathalie.be

Crédit photos Agnès Pirlot et Nathalie Devallée

Reportage publié en 2019 dans Jardins & Loisirs (www.jardinsetloisirs.be)

Rendez-vous dans la rubrique Jardinage, Aménagement, pour découvrir mes reportages sur Un beau jardin sans effort, un Jardin sur gravier, la Déco au jardin, le Jardin Feng shui et dans la rubrique Végétaux, arbres et arbustes, mes reportages sur les Conifères nains, les Arbustes qui résistent à la sécheresse, les Arbustes à feuillage persistant, le Camellia japonica, le Rhododendron, l‘Ilex crenata et les Hortensias, ou cliquez sur les liens.

Jardin de ville

 

Pin It on Pinterest