20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Les corvées du jardinage? Très peu pour moi. Mais pas question d’avoir un jardin qui ressemble à une jungle pour autant! Suivez mes conseils et votre paradis de verdure sera toujours aussi soigné.

Jardin sans effort

Gazon: arrêtez de tondre

Un jardin sans effort, ça commence par diminuer la corvée du gazon. Entretenir une pelouse, c’est la tondre régulièrement, la fertiliser, lutter contre la mousse et les mauvaises herbes. Sans parler des taupes et des plaques dégarnies.

– Plan A. Sélectionnez un mélange de semences de graminées à la croissance lente et bannissez les apports d’engrais qui vous obligent à tondre plus souvent. Investissez dans une tondeuse robot qui fera le travail pour vous.

– Plan B. Réduisez la surface du gazon et semez une prairie fleurie au soleil (Ecosem). Elle ne devra être fauchée qu’une fois par an. A l’ombre, remplacez l’herbe par un couvre-sol vigoureux comme le lierre, la pervenche ou le pachysandra dont le feuillage reste décoratif en hiver.

– Plan C. Supprimez complètement le gazon et créez un nouveau coin terrasse couvert d’un revêtement minéral (dalles, briques, gravier, béton). Le plan idéal pour les petits jardins en ville.

 

fleur facile spirée
fleur facile alchemille
fleur facile digitale
fleur facile sedum

Regardez-les pousser

Un jardin sans effort, c’est miser sur les fleurs et plantes qui poussent facilement sans faire de chichi et qui se ressèment à leur guise.

– Plan A. Avant de commencer vos plantations, observez votre terrain pour découvrir les trésors qui le peuplent déjà, les arbres, les buissons et les fleurs sauvages qui s’y plaisent et se ressèment partout. Imitez la nature et tout poussera tout seul.

– Plan B. Choisissez des plantes vraiment faciles à vivre, increvables et qui ne demandent aucun entretien comme les symphorine, millepertuis, lonicera, géranium vivace, sedum, renouée, alchemille et rudbeckia.

– Plan C. Invitez les belles colonisatrices qui se ressèment toutes seules: alysse, ancolie, camomille, myosotis, rose trémière, digitale, souci, coquelourde, julienne des dames, valériane, primevère, giroflée.

 

Viburnum plicatum Watanabe
Photinia Red Robin
Skimmia
Leucothoe

Des arbustes sans souci

Un jardin sans effort, c’est choisir des arbustes qui apportent de la diversité dans le jardin. Choisissez des espèces qui fleurissent longtemps, changent de couleur en automne, produisent des baies ou ont une forme particulière.

– Plan A. Assurez un fond de décor avec des arbustes robustes et bien de chez nous: érable champêtre, aubépine, prunellier, viorne aubier, fusain d’Europe et cornouiller jaune et rouge. Ils pousseront tout seuls et n’auront besoin d’aucun entretien.

– Plan B. Rajoutez quelques buissons à feuillage persistant, rhododendron, houx, leucothoe, skimmia, pieris, qui resteront vert durant tout l’hiver. Leur croissance lente et leur port compact ne demandent pas de taille.

 

Jardin sans effort

Choisissez le bon endroit

Un jardin sans effort, c’est trouver toujours le bon endroit pour ses plantes. Trop de sécheresse ou d’humidité, trop de chaleur ou trop de fraîcheur, trop ou trop peu de soleil… en fonction de la plante, ces facteurs peuvent créer des problèmes et donc un supplément de travail.

– Plan A. Installez les mahonia, hortensia, laurier, houx, if, cognassier, groseillier sanguin, aucuba, anémone du Japon, pulmonaire à l’ombre. Choisissez les lavande, genêt, symphorine, buddleia, iris des jardins, achillée et graminées ornementales au soleil.

– Plan B. Faites analyser la nature de votre sol (kit pH disponible en jardinerie). Les rhododendrons et azalées ont besoin d’un sol acide tandis que la lavande et le buis se plaisent en terrain calcaire.

 

rosier
rosier
rosier
rosier
rosier
rosier
rosier
rosier
rosier

Rosiers invincibles

Un jardin sans effort, c’est ne garder que les avantages des rosiers (longue floraison, parfum, couleurs et bouquets) et oublier leurs inconvénients (taille, nettoyage, pucerons, maladies).

– Plan A. Privilégiez les variétés vraiment résistantes aux maladies: ‘The Fairy’, ‘Ballerina’, ‘Lavender Dream’, ‘Emera’ et ‘Opalia’ pour les bordures et terrasses. ‘Bonica’, ‘Rush’, ‘Bel Ami’, ‘Aspirine Rose’, ‘Angela’, ‘Garden of Roses’, ‘Blanc Double de Coubert’ pour les massifs. (Pépinière Filroses)

– Plan B. Prévoyez un emplacement ensoleillé et assurez une circulation d’air suffisante. Remplacez les engrais chimiques par un engrais organique à répandre au pied de chaque rosier, au début de l’été (Or Brun ou Secret Vert).

 

Jardin sans effort

Tailler, c’est fini!

Un jardin sans effort, c’est bien choisir sa haie et avoir un peu de patience… Des haies à croissance rapide comme le cyprès de Leyland ou le ligustrum vous mettent presque instantanément à l’abri des regards indiscrets mais elles deviennent vite indomptables.

– Plan A. Demandez conseil à votre pépiniériste et sélectionnez les espèces et variétés d’arbustes qui présentent une taille adulte raisonnable. Certains buissons ou conifères ont naturellement une forme très structurée, en boule, en cône, en fuseau ou aux rameaux étagés.

– Plan B. Bannissez de votre jardin les longues haies de conifères ou de charme et les bordures de buis taillées, les topiaires d’ifs et les arbres fruitiers palissés, car leur taille exige des heures de travail.

 

Jardin sans effort

Couvrez le sol

Un jardin sans effort, c’est limiter l’invasion des herbes indésirables. Pour éviter la germination des mauvaises herbes, il faut biner régulièrement la terre ou répandre un paillis épais en couverture de sol.

– Plan A. Avant toute chose, nettoyez à fond votre terrain et arracher les herbes les plus tenaces avec leurs racines. Il suffit ensuite de passer régulièrement la binette pour éviter la germination des indésirables.

– Plan B. Optez pour une plantation sur film microperforé, dalles de paillage ou nappe géotextile biodégradable (en vente en jardinerie) que vous étendrez entre vos plantes et que vous masquerez par un deuxième paillage plus naturel ou un lit de gravier ou de galets.

– Plan C. Entre vos plantations, couvrez les espaces nus par une couche d’écorces de pin, paillettes de lin, cosses de cacao, copeaux de bois, compost. Pour être efficace, ce matelas doit être répandu sur un sol parfaitement nettoyé en une couche de 5 à 10cm, renouvellé tous les trois ans.

 

Jardin sans effort

Arrosage: économisez l’eau

Un jardin sans effort, c’est économiser l’eau. Restrictions d’arrosage, pelouses grillées, buissons desséchés. Au jardin, l’heure est à la lutte anti-gaspillage de l’eau.

– Plan A. Couvrez vos parterres de gravier. C’est la nouvelle tendance pour les jardins sans eau. Les graviers font office de «mulch» et réduisent fortement l’évaporation de l’eau.

– Plan B. Installez un arrosage goutte-à-goutte. Certains sont reliés à un robinet et associé à un programmateur (Gardena) ce qui permet de passer le cap des vacances sans souci. Très malin aussi, un pied goutteur que l’on pique dans une jardinière et qui s’adapte sur n’importe quelle bouteille en plastique (Iriso).

 

Secateur enclume taille arbustes

Un petit tour en jardinerie

Un jardin sans effort, c’est bien choisir ses outils et son matériel de jardin. Il y a pourtant de quoi perdre la tête tant le choix est vaste. Inutile de vous encombrer d’un tas de gadgets inutiles. Par contre, certains produits peuvent vous faciliter la vie.

– Plan A. Achetez peu d’outils mais bien: une excellente bêche pas trop lourde, un bon sécateur et une petite pelle à main pour dégager les mauvaises herbes et repiquer les jeunes plantes.

– Plan B. Pas facile de réussir les semis. Pour vous simplifier la vie, il existe des rubans de graines de légumes à dérouler ou des mélanges de semences de fleurs, d’engrais et de terreau prêt à l’emploi (Substral Flower Magic).

– Plan C. Gagnez du temps en achetant de jeunes plans de fleurs ou de légumes en barquette ou en godet (Jardin Express) à repiquer dans vos parterres ou votre potager. La reprise est assurée.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest