20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Dans la province d’Imperia en Ligurie, le Jardin exotique de Pallanca est une étape obligée pour les experts et cactophiles en tout genre. Véritable musée à ciel ouvert, il rassemble une collection de plus de 3000 espèces et variétés de cactées et de plantes succulentes.

Quatre générations de jardiniers botanistes

Lorsqu’il décida d’abandonner les oliveraies de son petit village d’Airole dans l’arrière pays Ligure pour descendre sur la côte, Giacomo Pallanca (né en 1861) ne s’imaginait pas que sa vie ainsi que celle de ses descendants allait totalement changer de cours. En s’unissant au travail du botaniste, paysagiste et pépiniériste allemand Ludwig Winter, il ne pouvait trouver meilleur maître dans l’art des jardins.

Jardin exotique Pallanca

C’est l’époque où l’on voit éclore les merveilleux parcs de la Riviera et de la Côte d’Azur qui atteindra son zénith architectural et botanique dans la création des Jardins de Hanbury. Pendant vingt ans, Giacomo collabore avec Winter dans sa pépinière de Bordighera.
Son fils Bartolomeo (né en 1884) le rejoint et se passionne pour la culture des plantes tropicales et vertes. Il fonde en 1910 l’exploitation ‘Bartolomeo Pallanca Bordighera’. C’est le début l’aventure du Jardin exotique de Pallanca. Pendant les cinq années suivantes, Bartolomeo cultive et commercialise des plantes ornementales et des fleurs coupées jusqu’à ce que le premier conflit mondial l’éloigne de son activité. A son retour, il se lance dans la culture des cactées. Ce choix, bien qu’il puisse aujourd’hui paraître anodin, représente à l’époque un pari audacieux car rares sont les exploitations cultivant les succulentes.

Jardin exotique Pallanca

Des médailles d’or

Les années suivantes seront consacrées à la récolte et à la classification des espèces et des exemplaires les plus rares pour les acclimater le long des pentes de grès du Monte Nero, un ancien volcan éteint. L’activité s’étend avec une collection de plus en plus impressionnante de cactées et elle est léguée au fils de Bartolomeo, Giacomo (né en 1910). La rencontre de la solide expérience paternelle à la juvénile vigueur commerciale du fils permet à la société de s’affirmer sur la scène italienne et internationale avec 32 prix et 36 médailles d’or conférées par les plus grandes expositions européennes.

Entre-temps, le Jardin exotique de Pallanca s’enrichit d’exemplaires superbes et rarissimes contribuant avec sa richesse à la réalisation des plus grands jardins botaniques d’Europe. En 1958, Giacomo devient membre honoraire de la National Geographic Society. Son fils Barth Pallanca (né en 1944) ouvre les portes du jardin en 1989, offrant au promeneur la découverte d’un jardin exotique où sont exposées en terrasses et rocailles des plantes rares et fascinantes.

Jardin exotique Pallanca

Sur les pentes d’un volcan

Imaginez dix mille mètres carré sur les pentes de l’ancien volcan qui mettent en scène une collection de près de 3500 espèces et variétés et environ 30000 specimens de petite taille ou gigantesques. La richesse botanique du Jardin exotique de Pallanca s’accompagne d’un scénario naturaliste sur une série de restanques et plates-formes rocheuses aménagées selon la méthode traditionnelle des murs à sec. Il y a des plates-formes ensoleillées, des zones d’ombres, des espaces pour la méditation et, à chaque hauteur, une vue imprenable sur la mer et sur la baie.

Un ancien chemin muletier creusé dans la roche couleur ocre mène aux différentes terrasses de ce jardin étonnant. Je gravis petit à petit les marches des escaliers qui graduellement me conduisent à la découverte d’une rocaille méditerranéenne. Puis j’arrive sur une plate-forme herbeuse où ont été rassemblés des exemplaires particuliers aux cinq continents: le Chorisia, plante à fibre originaire du Chili, le Dracaena, légendaire plante dragon originaire des Canaries, l’ Howea, typique palmier des atolls de l’hémisphère austral, le Bambusa ventricosa, vigoureux bambou d’Asie et l’ Aloe dichotoma d’Afrique Equatoriale.

La promenade se fait au fil de parcelles numérotées, des zones à thème qui mettent en scène les collections. Un cactus cierge géant, Cereus monstruosus, m’invite à la découverte de la Serre des boutures. Sur ces couches de culture sont bouturés des exemplaires de cactus de grande altitude originaire des Andes et greffés sur des raquettes de figuier de Barbarie, pour en favoriser la pousse. D’autres serres sont consacrées à l’acclimatation et à la production. Dans des couches, à l’abri du vent, sont installées des exemplaires précieux, de par leur grande taille et leur variété, avec un roulement des plantes destinées à devenir de gros exemplaires.

Jardin exotique Pallanca

 

Curiosités botaniques

Véritable «Arche de Noé» botanique, le Jardin exotique de Pallanca se classe aujourd’hui en tant que cinquième pôle mondial pour la connaissance des cactées et des plantes grasses, avec le Kew Garden de Londres, le Sukkulenten-Sammlung de Zürich et le Huntington Botanical Gardens californien. 

Pallanca abrite des collections d’espèces peu communes, rarement cultivées ou en danger d’extinction dans leur milieu naturel. Il regroupe ainsi la collection la plus complète d’Europe de Copiapoa, un groupe de cactées globulaires très intéressant venus des déserts côtiers arides du Chili, avec des specimens qui ont jusqu’à 300 ans. On peut aussi admirer des Mammillaria à plusieurs têtes, un ensemble d’ Echinocactus grusonii, dont un plus que centenaire, un Helianthocereus hundatus célèbre pour sa spectaculaire floraison nocturne à grandes fleurs blanches parfumées, des specimens de Myrthillocactus geometrizans, aux jeunes tiges recouvertes de pruine bleue très décoratives et les cactus laineux Cephalocereus senilis et Espostoa lanata.

Jardin exotique Pallanca
Mammillaria
Rebutia mentosa

Tout aussi intéressants, les cierges élancés de Carnegiea gigantea, le cactus visible dans tout western qui se respecte, le Lithops, plante succulente en forme de caillou, grande favorite des amateurs comme des collectionneurs confirmés, l’ Astrophytum en forme d’étoile ou de spirale, ainsi que le Lophophora williamsii, mythifiées par la culture de l’hallucinogène.

Les Pallanca, botanistes passionnés, ont lié leur nom à des variétés botaniques tel l’ Aloe variegata, var. ‘Pallanca’ que l’on retrouve mis en scène dans une rocaille en compagnie d’un imposant exemplaire de Trichocereus pasacana, d’un Ferocactus robustus et d’un Cereus jamacarru.

Ferocactus herrerae Myrtillocactus geometrizans
Rebutia
Cleistocactus winteri

L’avenir du jardin

Les jardins privés survivent rarement à leurs propriétaires. Le Jardin exotique de Pallanca a été créé par quatre générations de jardiniers et botanistes dont l’immense enthousiasme et la détermination ont donné naissance à un patrimoine exceptionnel mais fragile. C’est pour assurer l’avenir du jardin qu’a été créé l’Associazione Culturale Botanica Giardino Esotico Pallanca, fondée par la famille Pallanca pour assurer la gestion du jardin. Les perspectives de développement du jardin sont intéressantes. L’acquisition de nouveaux espaces en amont a permis de disposer de secteurs liés à la présence de plantes désormais acclimatées en Méditerranée et d’espèces intéressantes provenant d’Arizona et du Nouveau-Mexique. Elle offre en outre la possibilités de nouveaux parcours plus faciles, praticables même pour les personnes handicapées. A l’intérieur du jardin réside une riche bibliothèque d’ouvrages spécialisés et un centre de documentation que l’on peut consulter sur demande.

Jardin exotique Pallanca

Jardin exotique Pallanca

De la plante au paysage

Pallanca Landscaping

Le bureau d’étude du Giardino Esotico Pallanca est spécialisé dans la conception et la réalisation d’espaces verts, parc, jardin, terrasse, rocaille ou décoration d’intérieur. L’expérience centenaire dans le secteur agro-botanique, la connaissance intime des plantes tout comme les procédés de plantation et de culture font de cette société un partenaire sûr dans la création de jardins méditerranéens. Par ailleurs, les cactées et plantes succulentes cultivées dans la pépinière sont disponibles aussi bien en conteneur qu’à racines nues, avec une possibilité de livraison dans toute l’Europe.

Jardin Exotique de Pallanca

Via Madonna Della Ruota 1, 18012 Bordighera (Imperia) Italy  www.pallanca.it

www.succulent-plant.com   www.succulent-plant.com/cactus-societies.html

Pour découvrir la Passion des cactus et sa culture dans une serre ou un appartement, rendez-vous à la rubrique Plantes et fleurs, plantes annuelles et d’intérieur

Reportage publié dans Les Jardins d’Eden 2011 (www.edenmagazine.be)

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email