20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Située entre plaines et collines dans la région de Lucques en Toscane, la Villa Grabau est entourée d’un parc aux arbres séculaires.

 

Une maison de campagne

Proche de la Villa Reale de Marlia et de la Villa Oliva-Buonvisi, à San Pancrazio, la Villa Grabau fait partie de ces nobles demeures de campagne construites à la Renaissance par les marchands et l’aristocratie aux alentours de la cité de Lucques.

Palazzo des Diodati

En 1550, Alessandro Diodati hérite d’un palais situé à San Pancrazio. L’édifice de trois étages a belle allure avec un grand porche au rez-de-chaussée surmonté d’un arc surbaissé. A l’étage noble se dessinent quatre fenêtres géminées et au second étage quatre fenêtres de forme carrée. A l’arrière du palais se dresse une tour crénelée qui abrite un colombier.

Du gothique à la Renaissance

De son caractère original gothique, la Villa Grabau s’ouvrit à la fin du 16e siècle au style de la Renaissance avec la création d’un portique en façade. Après la faillite des Diodati en 1629 liée à celle des Buonvisi auxquels ils étaient liés en affaires, le domaine est racheté par les Gualanducci puis par les comtes Orsetti avant de passer, par suite d’un mariage, aux marquis Cittadella.

Sur la terrasse supérieure, deux grands ovales gazonnés et une pièce d’eau avec fontaine sont entourés de près d’une centaine de citronniers conservés pour la plupart dans leurs pots d’origine des 18e et 19e siècle, avec les initiales gravées d’Enrico Cittadella ou les armes d’anciens commanditaires.

Les époux Schwartze-Grabau

En 1868, la villa est vendue au banquier allemand Rudolf Schwartze et son épouse Carolina von Grabau. Passionnée de botanique, Carolina enrichit le parc d’une remarquable collection d’arbres rares qui animent encore aujourd’hui le jardin botanique.

Villa néo-classique

Avec la succession de propriétaires, la villa subit de nombreuses transformations avant de recevoir une touche néo-classique au style proche de la villa princière de Marlia. Les trois arcades du portique Renaissance sont fermées par de grandes baies vitrées. Des bustes en marbre blanc placés sur le parapet de l’avant-toit s’offrent à la vue des visiteurs qui arrivent par le portail principal.

L’intérieur de la villa est décoré avec du mobilier et des tableaux d’époque. Des fresques recouvrent les murs du salon du rez-de-chaussée avec des tentures en trompe-l’oeil autour des ouvertures et, sur les pendentifs et les voûtes, de dessins géométriques entremêlés de nymphes dansantes. A l’étage, des décorations du même goût classique sont réalisées. Seule la chapelle conserve ses fresques du 17e siècle.

Villa Grabau Lucca
Villa Grabau Lucca
Villa Grabau Lucca
Villa Grabau Lucca

Un parc paysager

Remanié au milieu du 19e siècle, le parc de 9 hectares est composé de plusieurs jardins qui ont leur propre identité tant dans la structure que dans les plantations. Deux portails ouvrent le parc. D’un côté un portail raffiné orné de mosaïques en terre cuite et de l’autre, encadré par de hauts piliers, deux portes monumentales en fer forgé qui encadrent la composition du jardin. Une longue allée de hautes haies de chênes verts parfaitement taillés accompagne le visiteur qui se dirige vers la villa.

 

Entouré d’un paysage de collines qui se découpe en panorama, le jardin paysager est planté de chênes, charmes, tilleuls, érables champêtres et de lauriers-tins. Une remarquable collection d’essences rares a été rassemblée par l’Orto Botanico de Lucca pour le couple Schwartze-Grabau au 19e siècle. Parmi les espèces les plus emblématiques, on trouve le cèdre de l’Atlas, le cyprès de l’Arizona, le palmier éventail de Californie et des dattiers des Canaries qui côtoient des statues en marbre du répertoire mythologique, Cérès, Vénus et Pomone probablement de l’école de Pietro Tacca. Sur l’un des côtés de la villa on découvre un petit théâtre de verdure réalisé en haies de buis au cours du 19e siècle avec une fontaine gardée par deux lions de marbre de la période Renaissance.

L’orangerie

Une allée conduit à un jardin d’hiver où l’on remisait les agrumes en hiver. Orientée au sud, cette lourde bâtisse du 17e siècle est l’une des plus remarquable de la région lucquoise. Elle est partagée symétriquement par sept grandes portes cintrées surmontées d’autant de fenêtres ovales relevées d’encadrements massifs en pierre. L’intérieur est tapissé de Ficus pumila. Une fontaine murale représente un Bacchus coiffé d’une couronne en feuilles de vignes, fleurs et grappes de raisin.

Villa Grabau, Lucca

La Villa Grabau, l’orangerie et le théâtre en plein air sont aujourd’hui utilisé pour des locations de réceptions de mariage, des concerts et des représentations estivales. 4 résidences à l’intérieur du domaine sont disponibles pour la location. Via di Matraia 269 à San Pancrazio, Lucca, Italie. Lucques est une province de Toscane située entre Gênes et Florence.  https://turismo.lucca.it/fr/villa-grabau et http://www.villeepalazzilucchesi.it/web/index.php et https://www.villagrabau.it/en/the-villa/

A lire: Villas de Lucques, Les délices de la campagne, par Maria Adriana Guisti, éd. Gourcuff Gradenigo, 2015.

Reportage publié en 2016 dans L’Eventail (www.eventail.be)

Rendez-vous dans la rubrique Jardins, Italie, pour découvrir mes reportages sur les Villas et Jardins de Lucques, les jardins de la Villa Garzoni, de la Villa Torrigiani, de la Villa Reale de Marlia, la Villa Oliva, la Villa Gamberaia et le Jardin exotique de Pallanca ou cliquez sur les liens.

 

 

Pin It on Pinterest