20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Qui pense chrysanthème pense Toussaint. Oui, mais pas seulement. Les chrysanthèmes de fleuristes sont des plantes merveilleuses pour illuminer la maison, le portail, le jardin ou le balcon pendant tout l’automne.

Chrysanthème d’Extrême-Orient

Appelé «Fleur d’Or» par les Japonais qui en firent un emblème impérial, le chrysanthème est connue par les Chinois depuis la nuit des temps. Confucius, 500 ans avant J.C. célébrait déjà la gloire de la fleur d’or. Son nom latin Chrysanthemum provient du grec ‘khrusos’, pour or et ‘anthemon’, pour fleur. Il a fallut attendre la dynastie des Tang, au 7e siècle de notre ère, pour que d’autres couleurs que le jaune apparaissent. Originaire de Chine et du Japon pour les formes à grosses fleurs, et d’Inde pour les marguerites d’automne en forme de pompon, il est arrivé en Europe à la fin du 17e siècle par la route des caravanes qui faisaient le commerce avec l’Asie.

Chrysanthème

Plante d’orangerie à la Belle Epoque

Le chrysanthème a été introduit en France en 1786 par Louis Blancard, capitaine au long cours et négociant marseillais, qui a rapporté trois plants de Chine, un blanc, un pourpre et un violet. Seule la variété pourpre survécut à la traversée, le légendaire ‘Old Purple’ aujourd’hui disparu.

Le chrysanthème est au sommet de sa gloire à la Belle Epoque, avec la vogue du style japonisant. On le cultive alors en pot ou en caisses, telles les plantes d’orangerie. Ainsi Marcel Proust s’émerveille-t-il dans la pénombre d’une pièce «zébrée de rose, d’orangé et de blanc par les rayons odorants de ces astres éphémères qui s’allument dans les jours gris.» Leitmotiv de l’Art nouveau, il a été sculpté dans la pierre et devient la fleur fétiche des artistes. Depuis la Seconde Guerre Mondiale, il est devenu la fleur des saints pour honorer les morts, et cette tradition est toujours d’actualité.

Chrysanthème

Potées fleuries d’automne

Le chrysanthème occupe la première place dans les potées fleuries d’automne. Le genre Chrysanthemum fait partie de la famille des Asteraceae créé par Linné en 1753. Les classification données par les botanistes ont évolué au cours du temps, mais on considère que ce genre comprend les Dendranthema, Leucanthemum et Tanacetum.

L’étonnante variété de couleurs des chrysanthèmes offre de septembre jusqu’aux premières gelées une somptueuse fête de jaune d’or, de cuivre, de rose et de cramoisi. Ils sont classés selon la forme de la fleur. Cela va des pomponnettes, avec de minuscules fleurs en forme de boule, aux spiders qui portent de grosses fleurs aux longs pétales incurvés, en passant par les marguerites simples, doubles ou semi-doubles, en forme de pâquerettes ou d’étoiles.

Chrysanthème

Du salon au balcon

Vendus durant l’automne dans les jardineries, chez les fleuristes et dans les supermarchés, les chrysanthèmes ne sont pas des variétés rustiques. Ce sont des plantes vivaces qui ont été cultivées en serre. Les boutures sont généralement prélevées et mises à raciner aux Pays-Bas. De là, les plantes sont distribuées dans toute l’Europe et même ailleurs pour être cultivées par les horticulteurs. La maîtrise de la température et de la lumière joue un rôle considérable pour obtenir une floraison optimale.

Comme les plantes vendues en pot ont subi un forçage pour fleurir à la Toussaint, il faut les traiter comme des plantes saisonnières pour réaliser un décor automnal dans la maison ou sur le balcon. Elles sont aussi parfaites pour une décoration d’arrière saison en bouche-trous dans les massifs de vivaces ou au pied des arbustes.

Chrysanthème
Chrysanthème
Chrysanthème
Chrysanthème

Les petites ‘pomponnettes’

On les appelle des ‘pomponnettes’. Joli nom pour des chrysanthèmes à petites fleurs prêtes à fleurir durant tout l’automne. Lorsque la plante est adulte, la tige est ligneuse sur une certaine hauteur et elle porte des feuilles lobées. Ce que nous croyons être la fleur est en réalité un capitule ou une réunion de fleurs simples entourées de bractées vertes. Elles se déclinent dans une grande diversité de couleurs, blanches, jaunes, rouges, pourpre… Le centre de la fleur est en général un peu plus foncé. Les fleurs de certains cultivars ne sont pas plus grandes que des pâquerettes. D’autres sont plus importantes ou ressemblent à des étoiles ou de jolis petits pompons.

Ces chrysanthèmes sont souvent vendues en grosses potées rondes. La forme bien compacte de la plante est obtenue par les soins attentifs de l’horticulteur qui effectue régulièrement des pincements et ébourgeonnages. On trouve également des plantes sur tige, en cascades spectaculaires ou en barquettes de jeunes plantes. Plus résistantes aux intempéries que leur cousin à grosses fleurs on peut les installer dans de grandes jardinières en association avec des bruyères, des pensées, des heucheras ou du lierre.

Chrysanthème

 

Quelques conseils

Le chrysanthème n’aime pas avoir trop chaud. Il supporte bien l’ombre. Idéal donc pour ensoleiller les pièces les plus sombres ou les balcons ombragés. Il supporte également l’air sec des maisons et appartements chauffés. L’arrosage quotidien est idéal, mais sans excès. Une bonne façon d’humidifier la motte est de plonger le pot quelques instants dans un seau d’eau puis de le laisser s’égoutter. Supprimez régulièrement les petites fleurs fanées pour prolonger la floraison.

Les chrysanthèmes de fleuristes ne résistent pas au gel. On les jette généralement une fois la floraison terminée. On peut aussi leur faire passer l’hiver sous abri mais leur reprise est rarement vigoureuse. Après la floraison, en novembre, il faut tailler les branches à environ 15cm et placer la plante dans un endroit frais et éclairé mais à l’abri du gel. Vous l’arroserez de temps en temps. En mai, vous pourrez installer la plante au jardin avec un peu d’engrais. A l’apparition des premiers boutons, il faut remettre la plante en pot dans un mélange de terre de jardin, terreau et compost sableux. Avec un peu de chance et beaucoup de soins, vous aurez une belle floraison en automne.

Chrysanthème

Tendances florales

Dans les compositions florales, on assiste à un grand retour des chrysanthèmes ‘spider’, ceux qui portent de grosses fleurs à pétales incurvés. Leurs nuances dorées, bronze, orange, cuivre ou cramoisi, si typiquement automnales, confèrent aux bouquets une vigueur rayonnante. Ces fleurs spectaculaires se marient bien avec les baies, les fruits et les branches, une combinaison gagnante pour l’automne. Coupés très court, on peut les disposer sur un lit de feuilles pour décorer une table basse ou un centre de table.

Pour conserver son bouquet longtemps, taillez les tiges en biais avec un couteau bien aiguisé. Otez les feuilles du bas, pour les empêcher de tremper dans l’eau. Plongez les chrysanthèmes dans de l’eau additionnée de nourriture pour fleurs coupées. Ajoutez un glaçon pour stimuler l’absorption de l’eau. Changez l’eau au bout d’une semaine et raccourcissez à nouveau les tiges.

Chrysanthème

Symboles et langage fleuri

En Chine, le chrysanthème symbolise le renoncement au monde matériel, au profit d’une vie plus simple et plus profonde. Les Japonais assurent que la contemplation de cette fleur aux formes parfaites apporte la paix et renforce l’âme dans l’adversité. En raison de sa forme rayonnante et de sa couleur jaune, ils y voient aussi un symbole solaire. Le chrysanthème est un symbole de longévité. On utilisait ses feuilles pour lutter contre le vieillissement. Le langage des fleurs dit que, face à la fuite du temps, le chrysanthème favorise la constance dans les sentiments.

Chrysanthemum

Conservatoire National du Chrysanthème Paul Lemaire

Fondé en 1990 par Paulette Lemaire, fille de l’éminent chrysanthémiste Paul Lemaire, ce conservatoire est situé dans les serres municipales de la ville de Saint-Jean de Braye. Avec sa collection de plus de 300 espèces de chrysanthèmes uniflores, le conservatoire a pour mission de collecter les variétés anciennes, rares et d’assurer la préservation et la valorisation de ce patrimoine végétal rarissime. Le centre dispose également de documentation, bibliographie, iconographie ainsi que des études et des recherches autour de ce thème. Ville de Saint-Jean de Braye, 45800, France. www.saintjeandebraye.fr

 

Pin It on Pinterest