20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Une silhouette en dôme, un feuillage persistant, des fleurs étoilées, des fruits décoratifs, le skimmia est un buisson qui a tout pour lui!

 

Un buisson venu d’Asie

C’est en 1780 que Carl Thunberg découvre l’arbuste au Japon. Le Skimmia japonica fait partie des Rutacées, comme ses cousins le citronnier et l’oranger. Le genre Skimmia compte quatre espèces d’arbustes vivant dans les sous-bois de l’Himalaya jusqu’en Chine et au Japon. Dans les jardins, on rencontre les cultivars du Skimmia japonica ainsi que l’hybride Skimmia x confusa, tous parfaitement résistants au froid.

Skimmia japonica
Skimmia japonica
Skimmia confusa Kew Green
Skimmia japonica

Une silhouette dense

Le skimmia est un arbuste au port très ramifié, dense et trapu. Son feuillage persistant et luisant toujours bien vert et sa silhouette en dôme très compacte en font une plante idéale pour structurer le jardin ou la terrasse en hiver.

Skimmia japonica
Skimmia Rubella
Skimmia japonica
Skimmia japonica

Une floraison parfumée

Les grappes florales en panicules terminales garnissent le skimmia durant tout l’hiver, ressemblant à des baies scintillantes. Les petites fleurs étoilées, blanc crème, blanc rosé ou rouges, très parfumées chez certaines espèces, s’ouvrent au début du printemps. Les fleurs mâles s’épanouissent les premières. Elles sont plus décoratives et odorantes que les fleurs femelles.

Skimmia japonica Obsession

Des baies rutilantes

Comme le houx, le skimmia est une espèce dioïque c’est à dire que les fleurs mâles et femelles sont sur des pieds séparés. Les pieds femelles et hermaphrodites portent des drupes charnues sphériques, rouges, blanches ou noires. Chez les espèces dioïques, il faut au moins un pied mâle et un pied femelle pour obtenir des fruits. Pour s’assurer d’une bonne fécondation, il faut compter un pied mâle pour six à dix pieds femelle, comme dans un harem!

Skimmia japonica
Skimmia White Dwaf
Skimmia japonica Nymans
Skimmia japonica Marlot

Skimmia japonica

Dans son milieu naturel de sous bois en Chine et au Japon, le Skimmia japonica est un grand arbuste qui peut atteindre 6 mètres de haut. Dans nos jardins, il se présente comme un buisson au port large et trapu. Le Skimmia japonica a donné naissance à de nombreux cultivars, mâles ou femelles, au port nain ou élancé de 50 cm à 1,50 m de haut.

Skimmia japonica Goldnie's Gold

Skimmia japonica ‘Goldnie’s Gold’

Le skimmia le plus populaire en jardinerie est ‘Rubella’ avec ses grappes florales rouge brun. ‘Finchy’ produit des boutons verts et blancs tandis que la floraison blanc crème de ‘Fragrant Cloud’ est particulièrement odorante. Le Skimmia japonica ssp. reevesiana est une espèce hermaphrodite qui fructifie jusqu’en avril, lorsqu’elle ouvre ses grappes de fleurs blanches.

Skimmia japonica Fragrant Cloud
Skimmia japonica Fragrans Cloud

Skimmia japonica ‘Fragrans Cloud’ en hiver et au printemps

Skimmia japonica ‘Rubella’

En automne, le skimmia que vous rencontrerez le plus souvent est le Skimmia japonica ‘Rubella’. Dès la fin du mois d’août, ce cultivar mâle se pare de grosses grappes florales dressées rouge brun. A la fin de l’hiver, elles s’ouvrent en une multitude de fleurs de ton blanc crème à rose clair. Très intéressant jeune dans un pot sur la terrasse, ce skimmia prend avec le temps une forme assez inégale. Il doit alors être taillé pour conserver un port bien dense.

Skimmia japonica Rubella

Skimmia japonica ‘Rubella’ en hiver

Skimmia japonica Rubella

Skimmia japonica ‘Rubella’ au printemps

Skimmia japonica ‘Obsession’

Le Skimmia japonica ‘Obsession’ est particulièrement décoratif par ses fruits rouges et ses fleurs printanières blanches et parfumées. Ce nouveau cultivar femelle ne dépasse guère 70cm et est parfait pour la culture en pot. Les petites baies ne sont pas comestibles, même pour les oiseaux. Elles sont par contre très prisées pour les décorations de Noël.

Skimmia japonica Obsession

Skimmia japonica ‘Obsession’

Skimmia x confusa ‘Kew Green’

Formant un dôme parfait, le Skimmia x confusa ‘Kew Green’ est un hybride horticole du Skimmia anquetilia x Skimmia japonica. Son port dense, bas et large peut couvrir 2 mètres de circonférence. Cet arbuste mâle porte au début du printemps des fleurs vertes tirant vers le crème s’épanouissant en panicules compactes. Elles sont très odorantes. C’est pour moi le plus beau des skimmias.

Skimmia confusa Kew Green

Skimmia x confusa ‘Kew Green’

En terre de bruyère

Le skimmia est un arbuste de terre de bruyère, c’est à dire qu’il se plaît dans un sol acide ou neutre, fertile avec de l’humus. Il redoute autant la sécheresse que l’excès d’eau. Il n’apprécie pas les vents froids ni le soleil matinal en hiver qui provoque un dégel trop rapide. Sa croissance est lente et son système racinaire peu profond, ce qui lui offre une place de choix dans les bacs sur la terrasse ou le balcon. La meilleure situation est une orientation au sud ou à l’ouest, sous une ombre légère ou moyenne. Seul le Skimmia x confusa ‘Kew Green’ supporte le soleil.

Rendez-vous dans la rubrique Végétaux pour découvrir mes reportages sur des Arbres ou Arbustes, ou cliquez sur le lien.

Skimmia japonica

 

Pin It on Pinterest