20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Situé au coeur des Vosges, le Jardin Botanique de Gondremer est l’oeuvre de deux amoureux de la nature. Il nous offre un contraste saisissant entre la rudesse de la région et le raffinement des plantations.

Une collection de rhododendrons botaniques

Blotti au coeur d’une région à la beauté sauvage, environné par de profondes forêts de feuillus et de résineux, le Jardin botanique de Gondremer surgit au détour d’un chemin forestier, comme un îlot précieux qui s’inscrit parfaitement dans le paysage. Situé à une altitude de 400 mètres dans une vallée protégée des vents du nord par des collines boisées, ce jardin est l’oeuvre de Michel et Gisèle Madre, deux amateurs passionnés, amoureux de la nature. Il rassemble une exceptionnelle collection de rhododendrons botaniques, Kalmia, Ericaceae de tourbières et Acer asiatiques reconnus comme «collections nationales» par le Conservatoire français des Collections Végétales Spécialisées (CCVS). En 2008, le Jardin botanique de Gondremer a reçu le label de ‘Jardin remarquable’ décerné par le ministère de la Culture.

Jardin botanique de Gondremer

L’eau est omniprésente provenant de nombreuses sources. Plantées autour d’un grand étang paysager dans une zone de rocaille et de marécages, les plantes donnent l’impression de s’être installées d’elles-mêmes. Si l’étang et le ruisseau constituent la trame du jardin, plusieurs arbres et conifères ont été plantés pour servir de fond aux arbustes d’ornement, notamment des pins et des chênes d’Amérique du Nord et des Cryptomeria du Japon. L’idée est d’offrir au visiteur une promenade agréable, avec des perspectives et des découvertes qui se dévoilent à chaque détour de chemin.

A l’origine, un marécage…

Lorsqu’ils se sont lancés il y a trente-cinq ans dans l’aventure de ce jardin, Michel et Gisèle Madre n’avaient aucune formation botanique. «L’aménagement s’est fait très progressivement, avec de belles réussites mais aussi des échecs liés à notre manque de connaissance sur la nature des plantes et leurs exigences de culture. Le terrain était marécageux. Nous avons ainsi perdu quelques rhododendrons car ils avaient presque les pieds dans l’eau. Au fil du temps et des lectures d’ouvrages botaniques, nous avons sélectionné des plantes appropriées que nous avons placés au bon endroit, dans un terrain adapté. Des amis nous ont aussi donnés de précieux conseils, comme Pierre Valck, alors conservateur du Jardin botanique de Nancy

Jardin botanique de Gondremer

Afin de drainer le sol, Michel et Gisèle creusent un étang, détournent un ruisseau et créent des enrochements qui servent de cadre à des îlots de plantations que l’on découvre au fil des sentiers. «Nous avons tiré parti des caractéristiques du lieu, du climat, de l’exposition et de la nature du sol constitué d’un riche humus au pH de 5,5. Une fois séchée, la vase des marécages nous a offert une excellente terre acide. Nous choisissons nos plantes dans des pépinières de France, mais nous faisons souvent des expéditions en Hollande ou en Ecosse. Nous assurons seuls l’entretien du jardin. Comme c’est un jardin en pleine forêt, nous lui laissons son caractère naturel, nous nous contentons de dégager les plantes de la collection et laissons la végétation naturelle s’exprimer.»

Gondremer
Gondremer
Gondremer
Gondremer

La passion des Ericaceae

Le Jardin botanique de Gondremer rassemble une étonnante collection d’ Ericaceae. «Notre jardin regroupe aujourd’hui 4000 espèces et variétés d’arbres, arbustes et fleurs d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Nous avons orienté la spécialisation du jardin vers les plantes de la famille des Ericaceae qui représentent la moitié des taxons cultivés, dont une majorité de rhododendrons, d’azalées, de Kalmia et de Pieris. Les collections sont complétées par d’autres plantes de terre de bruyère, notamment les Acer palmatum et japonicum, Magnolia et Hydrangea. La beauté cachée des éricacées de tourbières ne se dévoile qu’aux visiteurs curieux et attentifs. La plante emblématique du groupe est la fameuse myrtille Vaccinium myrtillus et sa cousine l’airelle Vaccinium vitis ideae, qui colonisent les sous-bois de nos forêts septentrionales. »

« Nous pouvons aussi citer les andromèdes, Andromeda polifolia ou glaucophylla, couvre-sols au feuillage souvent bleuté et à la floraison blanche ou rose, les Cassiope et Phyllodoce, plantes tapissantes aux jolies clochettes blanches ou roses, les Gaultheria au feuillage persistant et à l’abondante fructification blanche, rose ou pourpre, les Enkianthus, Leucothoe et Zenobia, petits arbustes aux grappes de fleurs blanches et à la somptueuse coloration automnale, les Menziesia dont l’espèce japonaise, Menziesia cyliicalyx, présente une profusion de clochettes crème, rose ou mauve, le Ledum au feuillage aromatique, le Rhodothamnus, arbuste nain semi-rampant, sans oublier les bruyères, notamment Erica tetralix au feuillage gris et à l’abondante floraison aux couleurs variées ainsi que le magnifique Kalmiopsis leachiana, plante particulièrement belle en avril lorsqu’elle se couvre de délicates fleurs roses. Un bijou!»

Jardin botanique de Gondremer

Au fil des saisons

Partout, le Jardin botanique de Gondremer offre au visiteur un décor que ses créateurs ont voulu proche de la nature. Pour découvrir ce jardin à son apogée, il faut le visiter au printemps. C’est à la mi mars que la nature se réveille. La floraison des Prunus et des rhododendrons les plus précoces illumine un paysage encore endormi et parfois givré ou couvert de neige. En avril, en même temps que les magnolias printaniers, beaucoup d’espèces de rhododendrons et d’autres éricacées s’épanouissent.

Fin avril, les bourgeons s’ouvrent, ceux des érables japonais donnent naissance à de petites feuilles tendres très découpées et vivement colorées. La floraison des azalées et des rhododendrons s’accélère. Elle atteint son apogée durant la deuxième quinzaine de mai. La combinaison des couleurs et des formes constitue alors un spectacle d’une beauté exceptionnelle. Cette floraison est relayée au mois de juin par celle des Kalmia, Iris, Hemerocallis, Hosta puis des Hydrangea tandis que les fleurs des Nymphaea couvrent les pièces d’eau.

Après la pause de l’été, les feuillages des érables, cornouillers et chênes d’Amérique commencent à se teinter de nuances dorées, écarlates ou cramoisies. Lorsque les nuits froides d’octobre succèdent aux derniers jours ensoleillés, elles offrent leurs derniers feux. Après la chute des feuilles, tout semble mort pendant quelques mois, mais chaque printemps une nouvelle vie renaît dans un jardin encore plus beau.

 

Gondremer
Gondremer
Gondremer

Les éricacées de tourbières

La famille des Ericaceae compte plus de mille espèces répandues dans le monde entier. Ce sont principalement des arbustes, tels le Rhododendron, voire de petits arbres, généralement persistants. Les éricacées de tourbière apprécient les terrains humides et tourbeux, parfois même marécageux, à la différence de la plupart des rhododendrons qui exigent un sol humifère mais bien drainé. Ces plantes poussent dans les zones montagneuses des régions tempérées et froides du globe. Elles sont toutes largement représentées à Gondremer. Ce sont souvent des plantes naines ou semi-arbustives qui sont adaptées à des terrains acides et pauvres. Il en résulte un port végétatif particulier dit ericoïdes qui présente des tiges d’aspect contourné, conséquence d’une croissance très lente. La plupart fleurit au début du printemps. Cette floraison, souvent discrète mais intéressante, en général dans les tons blancs, rose ou mauve, est suivie d’une fructification qui pour certaines variétés est très décorative.

Jardin botanique de Gondremer

Conseils de culture des rhododendrons

Sauf si on bénéficie d’un sol naturellement acide (inférieur à un pH 7), il faut mélanger à la terre de plantation un peu de tourbe ou du terreau de terre de bruyère. La distance de plantation qui doit tenir compte de la croissance des plantes est souvent difficile à évaluer, mais on peut facilement rectifier les erreurs car la motte compacte du rhododendron permet une transplantation aisée. Le paillage de la plante à partir de déchets organiques, fougères ou écorces de pin, la protège du froid et du dessèchement. La taille n’est pas nécessaire, sauf lorsque la plante devient trop grande ou se développe d’une façon déséquilibrée. Pour les sujets greffés, il faut impérativement couper les rejets du pied mère qui auraient tendance à prendre le dessus. Sur les jeunes plantes, on doit enlever les fleurs fanées pour favoriser la pousse des feuilles l’année suivante et ne pas épuiser la plante.

Jardin botanique de Gondremer

Quelques arbres et arbustes remarquables

Sassafras albidum, mai, petites fleurs jaune vert, feuillage aromatique coloré en automne.

Magnolia hypoleuca, juin, fleurs en coupe blanc crème spectaculaires et parfumées.

Rhododendron auriculatum, début juillet, fleurs blanches en entonnoir très parfumées.

Styrax obassia, juillet août, fleurs blanches en grappes terminales, joli feuillage.

Poliothyrsis sinensis, juillet août, fleurs légères blanc verdâtre groupées en panicules.

Oxydendron arboreum, septembre, panicules blanches, splendide coloration automnale.

Franklinia alatamaha,  septembre octobre, fleurs solitaires parfumées semblables à celles des camélias, belle teintes automnales.

Nyssa sinensis, couleurs automnale exceptionnelles dans les vert, orange, jaune et rouge.

Disanthus cercidifolius, joli feuillage vert bleuté devenant rouge pourpre en automne.

Jardin botanique de Gondremer

Les Angles, Gondremer-Autrey à 88700 Housseras, France.  Visite guidée sur rendez vous ou lors de nombreuses après-midi au printemps et en automne. Se renseigner sur le site du jardin. Accès par Rambervillers entre Epinal et Saint-Dié. www.gondremer.com. http://www.tourisme-lorraine.fr et www.tourismevosges.fr.

Reportage publié en 2010 dans Les Jardins d’Eden (www.edenmagazine.be)

Pour installer un rhododendron dans votre jardin, rendez-vous dans la rubrique Végétaux Fleurs et Plantes, Arbustes

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest