20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Les érables du Japon possèdent la finesse d’une oeuvre d’art. Avec leur silhouette diaphane et leur feuillage finement ciselé, ces arbustes trouveront une place de choix dans votre jardin.

Au Pays du Soleil Levant

Le Japon est le pays de l’érable. On les couve, on les adore dans les forêts pleines de brumes, les jardins stylisés et les coupes à bonsaïs. Leurs formes merveilleuses sont vantées depuis le 7e siècle dans la littérature japonaise. On y décrit avec lyrisme la silhouette gracieuse et le feuillage délicatement acéré de cet arbre vénéré.

Acer palmatum Dissectum

L’élégance faite arbre

Dans les forêts montagneuses du Japon, de Chine et de Corée, les érables du Japon sont de petits arbres qui culminent à dix, voire quinze mètres de haut. Leur silhouette sculpturale a l’allure d’une œuvre d’art. Elle étend une couronne arrondie aussi large que haute portée par un tronc tortueux. C’est souvent sur un coup de coeur que l’on achète un érable du Japon. Encore faut-il savoir le choisir. On rencontre principalement deux espèces d’érables du Japon que l’on confond souvent. L’érable palmé, Acer palmatum, et l’érable japonais, Acer japonicum.

Erable du Japon

Sculptures et calligraphies

Les érables du Japon peuvent atteindre six à huit mètres de haut dans nos jardins.  Mais ils demeurent le plus souvent à l’état d’arbustes aux rameaux fins et aux feuilles délicates, souvent profondément découpées. Gracieux comme de gros coussins, les variétés à feuilles finement ciselées poussent plus lentement. Ces buissons dépassent rarement deux mètres de haut à l’âge adulte.

Acer palmatum Ornatum

Acer palmatum Ornatum

Du printemps à l’automne

La pousse printanière du feuillage de ces jolis arbustes est particulièrement attendrissante, souvent rouge orangé au débourrement. De minuscules fleurs en grappes pendantes allant du blanc crème au rose pourpre apparaissent au printemps. Elles sont suivies de samares, des fruits rouges ailés à la fin de l’été. La parure automnale du feuillage est un spectacle en soi. Les arbustes rivalisent alors de coloris flamboyants, orange ou rouge carmin, magiques.

Erable du Japon

Un festival de couleurs

Le feuillage des espèces est naturellement vert. Selon les cultivars, il se colore de jaune tendre, de vert chartreux ou de rouge pourpre foncé. Chez certains, la chlorophylle fait en partie défaut. Les feuilles sont alors d’un rose transparent virant très vite au blanc. D’autres présentent un feuillage panaché comme éclaboussé de vert ou de crème.

Erable du Japon
Erable du Japon
Erable du Japon
Erable du Japon
Erable du Japon
Acer palmatum

Acer palmatum, à feuilles palmées

L’Acer palmatum est de loin l’érable du Japon le mieux représenté dans nos jardins. Très graphique grâce à sa silhouette étalée et arrondie, il peut atteindre 8 mètres de haut mais il se décline en de très nombreux cultivars de petite taille. L’espèce porte un feuillage palmé de 5 à 7 lobes qui entaillent profondément la feuille d’un joli vert tendre s’enflammant en automne. De nombreuses variétés portent un feuillage pourpre ou découpé comme de la dentelle. Rouge orange au débourrement, le feuillage devient vert frais en été avant de se colorer de pourpre et d’or en automne.

Acer palmatum

Acer palmatum

Acer japonicum, à feuilles en éventail

Souvent confondu avec son cousin, l’Acer japonicum est un petit arbre qui peut atteindre 10 mètres de haut. Son port buissonnant forme une couronne dense et étalée portée par un tronc multiple. Ses feuilles vert pâle en forme d’éventail sont rondes et larges, découpées en lobes peu profonds. Son feuillage vert clair en été vire au rouge carminé en automne. Ses samares de grande taille sont très décoratives.

Acer japonicum Vitifolium

Acer japonicum ‘Vitifolium’

Acer shirasawanum, à feuillage rose ou doré

Très proche de l’Acer japonicum, l’Acer shirasawanum est un petit arbuste à croissance lente. C’est certainement, parmi les érables japonais, l’un des plus désirables. Sa forme naturelle est verte mais on apprécie surtout ses cultivars à feuillage vert tendre, rose orangé ou doré, comme sa variété ‘Aureum’. On la trouve parfois en pépinière sous son vieux nom de Acer japonicum ‘Aureum’.

Acer shirasawanum 'Autumn Moon

Acer shirasawanum ‘Autumn Moon’

Ombre et lumière

On plante l’érable du Japon en solitaire ou en groupe dans une zone dégagée mais à l’abri des courants d’air car il déteste le vent. Il faut lui éviter les situations desséchantes comme un emplacement ensoleillé à l’heure de midi près d’un mur peint en blanc.

Erable du Japon

La situation idéale est chaude mais à l’ombre de plus grands arbres ou dans un petit jardin de ville où ils trouvent la douceur à l’abri du vent. Il faut le protéger du soleil levant car l’arbuste est sensible aux gelées printanières qui détruisent les jeunes pousses.

Erable du Japon

Les variétés à feuilles vertes supportent l’ombre comme le soleil. A l’ombre elles poussent plus vite mais leur silhouette est moins dense avec une couleur verte uniforme. Les variétés à feuillages panaché exigent un emplacement ombragé car les parties claires du limbe brunissent facilement au soleil.

Erable du Japon

Les cultivars à feuillage pourpre nécessite une protection contre le vent et le soleil. Il leur faut quelques heures d’ensoleillement par jour pour qu’ils puissent développer pleinement toute la beauté de leur feuillage.

Erable du Japon

Un sol frais riche en humus

L’érable du Japon n’aime pas le sol calcaire. La terre de plantation idéale est limoneuse humifère à tendance légèrement acide. La terre peut avoir un pH jusque 7 si elle est riche en humus. Il n’est pas toujours nécessaire d’apporter de la terre de bruyère pour acidifier le terrain. Il existe des argiles acides qui, lorsqu’elles sont allégées avec du sable de rivière, de la tourbe et du compost bien décomposé conviennent à l’arbuste. L’important c’est que le sol soit drainé, aéré pour que le système racinaire puisse se développer et frais car l’arbuste supporte mal la sécheresse. Les racines doivent pouvoir capter l’eau pour compenser l’évaporation du feuillage.

Erable du Japon

L’érable sur une terrasse

L’érable du Japon est assez facile à planter car il ne forme pas une racine pivot mais une ramification de radicelles assez superficielles. C’est pour cela que les formes naines supportent assez facilement la culture en bac sur une terrasse. Elles sont toutefois plus exposées au froid, à la sécheresse et au manque de nourriture qu’en pleine terre. Il faut donc les arroser mais sans excès et leur apporter de l’engrais très régulièrement ainsi que les mettre à l’abri lors des gros gels.

Erable du Japon

Une silhouette en transparence

La taille n’est pas indispensable. Seul l’enlèvement du bois mort ou endommagé est requis. Pour une taille de formation, supprimez en automne les rameaux poussant vers l’intérieur de la couronne. Cette taille en transparence permet d’affirmer la silhouette légère et aérée de l’arbuste et de dégager l’architecture du tronc et des branches principales.

Erable du Japon

Le mode de culture en bac reprend les principes de la technique de taille du bonsaï. Il tend à limiter la croissance et l’orientation de la forme par une taille sévère des racines et de la ramure. Cette taille permet d’accentuer la tendance au nanisme. Il est cependant nécessaire de respecter un certain équilibre entre le volume de la terre disponible et la taille adulte souhaitée. Leur durée de vie dans de bonnes conditions peut atteindre de très nombreuses années.

Acer palmatum Sango Kaku

Acer palmatum Sango Kaku

Surveiller la verticilliose

Aucune maladie ni insecte ne menace l’érable du Japon en particulier. Seule la verticilliose peut provoquer le flétrissement des rameaux. Ce champignon qui pénètre dans la plante par les vaisseaux bloque la sève et peut entraîner la mort de la plante. Certains préconisent un traitement à la bouillie bordelaise. Il faut surtout couper et brûler les parties atteintes. Mais le meilleur moyen d’éviter cette maladie est d’installer la plante à l’abri des brusques changements d’humidité et de température.

Erable du Japon

Les plus belles variétés

Acer palmatum Bloodgood
Acer palmatum Shishigashira
Acer palmatum Kamagata
Acer palmatum Nicholsonii
Acer palmatum Fire Glow
Acer palmatum Dissectum
Acer palmatum Corallinum
Acer shirasawanum Microphyllum
Acer shirasawanum Autumn Moon

En haut, Acer palmatum ‘Bloodgood’, ‘Nicholsonii’ et ‘Corallinum’. Au milieu Acer palmatum ‘Shishigashira’, ‘Fire Glow’ et Acer shirasawanum ‘Microphyllum’. En bas, Acer palmatum ‘Kamagata’, ‘Dissectum’ et Acer shirasawanum ‘Autumn Moon’

Acer palmatum
Acer palmatum Seryu
Acer palmatum Inaba Shidare
Acer palmatum Shaina

En haut les samares de l’Acer palmatum et Acer palmatum ‘Seryu’, En bas Acer palmatum ‘Inaba Shidare’ et Acer palmatum ‘Shaina’

  • Acer palmatum ‘Atropurpurem’, silhouette dressée souple et élégante, feuillage à lobes découpés rouge bronze pendant tout l’été virant au rouge brillant en automne. Croissance vigoureuse. h. 5m
  • Acer palmatum ‘Bloodgood’, cime touffue. Feuillage profondément découpé pourpre foncé devenant rouge pourpre en automne. Fruits décoratifs. Croissance rapide. h. 5m.
  • Acer palmatum ‘Dissectum’, port bas et arrondi. Feuilles vertes finement découpées comme les frondes d’une fougère devenant dorées en automne. Croissance lente. h. 1,5m.
  • Acer palmatum ‘Dissectum Garnet’, port bas et arrondi. Rameaux très fins, feuillage finement découpé rouge brun foncé durant tout l’été. Croissance lente. h. 1,5m.
  • Acer palmatum ‘Corallinum’, arbuste compact à croissance lente. Feuillage rouge rosé au printemps, vert marqué de rose en été et rouge feu en automne. Joli bois orange en hiver. h. 3m.
  • Acer palmatum ‘Fire Glow’, port érigé et régulier. Feuillage rouge bordeaux vif au printemps et pourpre en été. Il prend des teintes flamboyantes en automne. h. 3m.
  • Acer palmatum ‘Kamagata’, port buissonnant ramifié. Feuilles vertes bordées de pourpre au printemps, vert en été et rouge écarlate en automne. h. 2m.
  • Acer palmatum ‘Inaba Shidare’, superbe en pot. Son feuillage très fin profondément découpé est rouge pourpré au printemps, violacé en été et rouge feu en automne. h. 3m.
  • Acer palmatum ‘Japanese Sunrise’, forme érigée. Feuilles vert rosé au printemps, vert tendre en été et jaune orangé en automne. h. 4m.
  • Acer palmatum ‘Nicholsonii’, feuillage vert olive au printemps, vert foncé en été puis orange rouge pourpre en automne. Croissance assez rapide. h. 5m.
  • Acer palmatum ‘Osakazuki’, port étalé. Feuilles palmées vertes au printemps se colorant de rouge écarlate en automne. Un des plus beaux! h. 5m.
  • Acer palmatum dissectum ‘Ornatum’, forme un large coussin aux allures de parasol. Feuillage finement découpé rouge violet clair au printemps, vert bronze en été puis rouge cramoisi en automne. h. 1,5m.
  • Acer palmatum dissectum ‘Viridis’, port compact et étalé. Feuillage très fin vert tendre flamboyant doré en automne. Très bien pour la culture en bac. h. 2m.
  • Acer palmatum ‘Red Filigree Lace’, port bas, feuillage bronze foncé en été si finement découpé que l’on dirait de la dentelle. Croissance lente. h. 1m.
  • Acer palmatum dissectum ‘Seiryu’, port dressé assez dense. Feuillage finement découpé vert clair au printemps et en été, rouge en automne. h. 3m.
  • Acer palmatum ‘Shindeshojo’, les feuilles naissent rouge brillant, puis verdissent en été avec des mouchetures blanches et roses pour flamboyer d’orange et de rouge en automne. h. 2m.
  • Acer palmatum ‘Shaina’ ; port en boule très dense. Feuilles rouge orangé brillant au printemps, brun en été et virant au rouge intense en automne. h. 2m.
  • Acer palmatum ‘Shishigashira’, port compact, dressé et très dense, adapté à la culture en pot et en bonsaïs. Feuillage crispé vert tendre au printemps, plus sombre en été et couleur feu en automne. h. 2m.
  • Acer palmatum ‘Sango Kaku’, syn. ‘Senkaki’, silhouette arrondie portée par une très belle écorce rouge corail décorative en hiver sur les jeunes rameaux. Feuillage vert teinté de jaune et de rose saumoné au printemps, puis vert en été et rouge jaune en automne. h. 5m.
  • Acer japonicum ‘Vitifolium’, couronne arrondie. Le feuillage en éventail ressemble à celui de l’espèce. Croissance rapide mais moins rustique. h. 5m
  • Acer japonicum ‘Aconitifolum’, couronne serrée et irrégulière. Les feuilles sont très échancrées comme celles de l’aconit. h. 3m
  • Acer japonicum ‘Vitifolium’, la plus grande variété. Feuilles larges vert rosé au printemps, vertes en été et rouge orangé en automne. h. 10m.
  • Acer shirasawanum ‘Aureum’, cime dense et arrondie. Feuillage lobé jaune tendre au printemps, vert chartreux en été, orangé éclaboussé de pourpre en automne. Croissance très lente. h. 2m
  • Acer shirasawanum ‘Autumn Moon’, port arrondi. Feuilles rose orangé doux au printemps, vert clair vif en été et rouge orangé en automne. h. 3m.
  • Acer shirasawanum ‘Microphyllum’, port érigé. Feuillage vert tendre au printemps, presque jaune, vert en été et jaune orange à rouge feu en automne. h. 5m.
Acer palmatum
Acer palmatum Fireglow
Acer pal Sango Kaku
Erable du Japon
Acer palmatum Sunrise
Erable du Japon

Au milieu Acer palmatum ‘Fireglow’ et Acer palmatum ‘Japanese Sunrise’. En bas Acer palmatum ‘Sango kaku’

Benoît Choteau, passionné d’érables

Vous avez certainement croisé Benoît Choteau lors des fêtes des plantes en Belgique ou en France. Cela fait trente ans que ce dendrologue pépiniériste rassemble une des plus belles collections d’arbres et d’arbustes d’ornement, dont de nombreux érables du Japon. Ses conseils pour bien les cultiver: une situation mi-ombragée, un sol riche en éléments nutritifs, bien drainé mais frais, à tendance acide.  Pépinière Choteau, avenue Léopold III n°12 à Bray (Binche), Belgique. www.cece-choteau.com

Vous découvrirez dans la rubrique Végétaux, arbres et arbustes l’univers d’autres plantes à planter en terre acide ou neutre, les Magnolias, Hydrangea, Hamamelis et  Rhododendron ou cliquez sur les liens.

Reportage publié dans les Jardins de Femmes d’Aujourd’hui (www.femmesdaujourdhui.be)

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi