20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Connue pour l’accueil chaleureux de ses habitants, Terceira est l’île de la fête, la plus visitée des Açores après Sao Miguel.

 

Un coeur gros comme ça!

Mon guide Mario m’accueille à l’aéroport international de Lajes. Le vol depuis Lisbonne n’a duré que deux heures. A la sortie du petit avion de la Sata, l’air chaud et humide m’enveloppe de sa douceur. Mario connaît Terceira comme sa poche. Il va se couper en quatre pour me faire découvrir son île et son enthousiasme est contagieux.

Terceira Acores

Nous filons au Miradouros da Serra do Cume dans la montagne pour découvrir l’un des plus beaux points de vue de l’île. On y contemple une grande caldeira qui descend en pente douce vers l’océan. Les vergers et pâturages quadrillés par des murets de basalte forment un patchwork qui joue avec toute la gamme des verts.

Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores

La troisième île des Açores

Terceira fait partie du groupe central des Açores, un chapelet d’îles perdues au milieu de l’Atlantique. L’île doit son nom au fait d’avoir été la troisième île découverte vers 1450. C’est aussi la troisième par sa superficie. La ville de Angra do Heroismo s’inscrit au fond d’une large baie dominée par la presqu’île de Monte Brasil.

Terceira Acores

Dès 1474, Angra fut le siège d’une capitainerie. En 1499, la flotte de Vasco de Gama y fait escale au retour de son premier voyage en Inde. La ville présente un tracé en damier avec de riches bâtiments des 17e et 18e siècles édifiés le long des rues.

Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores

Angra do Heroismo, patrimoine mondial

Les façades des demeures peintes dans des coloris pastel sont soulignées par des encadrements de fenêtres ou de portes en pierre et de balcons en fer forgé. Angra a souffert d’un important tremblement de terre en 1980 mais une restauration remarquable a permis de lui rendre toute sa beauté.

Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores

Classé par l’Unesco, le centre historique d’Angra est le premier exemple de l’urbanisme européen du 16e siècle au beau milieu de l’Atlantique. Son architecture est en fait une synthèse de l’héritage portugais et du Brésil avec des caractères insulaires souvent influencés par l’Angleterre et les Etats-Unis.

Terceira Acores
Terceira Acores
Terceira Acores

Jardim Duque da Terceira

Passionnée de jardins et de botanique, je me balade avec joie dans le jardin public du Duc de Terceira. Situé au coeur de la ville dans l’ancienne enceinte du couvent Sao Francisco, le parc rassemble une végétation luxuriante exotique et endémique des Açores. C’est l’un des jardins classiques emblématiques de l’histoire portugaise.

Angra Jardin botanique
Angra Jardin botanique
Angra Jardin botanique
Angra Jardin botanique

Impérios do Espirito Santo

Le culte voué au Saint-Esprit est particulièrement vivant dans l’île de Terceira m’explique Mario. Chaque quartier possède sa petite chapelle entretenue par une confrérie. La fête du Saint-Esprit remonte au début de la colonisation. Elle se célèbre le jour de la Pentecôte qui tombe le septième dimanche après Pâques. Aujourd’hui encore, elle fait l’objet de processions, d’offrandes et de festins partagés par tous les villageois.

Terceira Imperios
Terceira Imperios
Terceira Imperios
Terceira Imperios
Terceira Imperios
Terceira Imperios
Terceira Imperios
Terceira Imperios
Terceira Imperios

Eglise Sao Sebastiao

Sur la route qui mène à Praia da Vitoria, mon guide s’arrête à l’Eglise Sao Sebastiao. Construite en 1455, cette petite église gothique est la plus ancienne de l’île. Son portail cache des chapelles voûtées et d’intéressantes fresques du 16e siècle représentant le Jugement Dernier, saint Martin, sainte Barbe, sainte Marie-Madeleine et saint Sébastien.

Terceira Sao Sebastiao
Terceira Sao Sebastiao
Terceira Sao Sebastiao
Terceira Sao Sebastiao

Les piscines naturelles de la côte

La roche volcanique qui borde la côte est peu accueillante pour les baigneurs. C’est pourquoi les municipalités ont aménagé dans quelques cités balnéaires des piscines naturelles protégées des vagues par des digues. Vous en trouverez par exemple à Porto Martins ainsi qu’à Biscoitos. L’eau est relativement calme avec en fond sonore le bruit assourdissant du fracas des vagues contre les rochers.

Terceira
Terceira
Terceira
Terceira
Terceira
Terceira
Terceira
Terceira
Terceira

Praia da Vitoria

Située près de l’aéroport, Praia da Vitoria est l’une des villes les plus modernes des Açores. Bordée par une longue plage de sable clair, elle est dotée d’une belle marina.

Terceira Praia da Vitoria

Le centre historique est animé de maisons anciennes, d’un hôtel de ville du 16e siècle et d’une église paroissiale au cœur décoré de retables dorés et de panneaux d’azulejos.

Terceira Praia da Vitoria

Une végétation insulaire

Terceira rassemble toutes les richesses de la flore des Açores. A Ponta do Mistério, une jolie promenade en bord de mer permet d’admirer les buissons de Myrica faya, Erica azorica et Picconia azorica qui se sont accrochés à la lave. (voir mon reportage sur la flore des Açores)

Terceira Ponta do Misterio
Terceira Ponta do Misterio
Terceira Ponta do Misterio
Terceira Ponta do Misterio

A Biscoitos, les coulées de lave ont donné naissance à des cultures de vignes entourées de murets de basalte. On y produit de génération en génération le célèbre vin de Verdelho, un nectar qui eut son heure de gloire sur les plus grandes tables européennes.

Terceira Biscoitos
Terceira Biscoitos
Terceira Biscoitos
Terceira Biscoitos

Au coeur de l’île

Mario me fait découvrir l’un des plus beaux paysages de Terceira, le Furnas do Enxofre. Ce parc naturel offre une promenade au milieu de fumerolles qui forment des voiles de brouillard mystérieux. L’odeur de souffre qui sort du ventre de la terre, les nuances de verts, de jaunes et de gris des lichens et des plantes endémiques protégées… l’endroit est magique!

Terceira Furnas do Enxofre
Terceira Furnas do Enxofre
Terceira Furnas do Enxofre
Terceira Furnas do Enxofre

Mon guide continue son tour de l’île en passant par de petits villages où j’admire l’architecture traditionnelle de l’île. Les maisons blanches sont soulignées par des encadrements en pierre noire. Une grande cheminée plate couronne la maison. A côté, un séchoir à maïs et une citerne d’eau voûtée complètent le tableau rural.

Terceira
Terceira
Terceira

Le vent souffle fort et le brouillard envahi peu à peu la route au fur et à mesure que l’on monte en altitude. Dans le centre de l’île on visite également l’Algar do Carvao. Un puits de lumière moussu ouvre l’accès à la cheminée d’un volcan, une cavité gigantesque formée par les gaz s’échappant lors du refroidissement de la lave. Un des spots de l’île!

Terceira
Terceira
Terceira
Terceira

Des forêts de Cryptomeria japonica couvrent les collines. Ce conifère exotique exploité pour son bois remplace un peu partout la végétation primitive de l’archipel. Nous faisons une halte dans le domaine forestier de Lagoa das Patas situé au coeur du parc naturel de Terceira.

Terceira cryptomeria
Terceira cryptomeria
Terceira cryptomeria
Terceira cryptomeria

Quinta do Martelo

Redescendant vers le sud, nous arrivons pour déjeuner à la Quinta do Martelo, un endroit atypique. Imaginez un village traditionnel reconstitué avec une ferme, un moulin, des remises agricoles, des entrepôts, une bergerie, un atelier d’artisan, un verger et un potager. Il y a aussi des petites maisons rustiques ainsi qu’une piscine pour accueillir les hôtes de passage.

Terceira Quinta do Martelo
Terceira Quinta do Martelo
Terceira Quinta do Martelo
Terceira Quinta do Martelo
Terceira Quinta do Martelo
Terceira Quinta do Martelo

Mais le trésor de la Quinta do Martelo, c’est son accueil et sa table gastronomique, une cuisine du terroir généreuse et pleine de saveurs.

Terceira Quinta do Martelo
Terceira Quinta do Martelo
Terceira Quinta do Martelo
Terceira Quinta do Martelo

Les pâtisseries de O Forno

Dernière surprise du séjour, un petit tour dans les cuisines de la boulangerie pâtisserie O Forno, une institution rue Sao Joao au coeur d’Angra do Heroismo. L’équipe dévoile les secrets de fabrication des Bolos d’Amélia, une douceur régionale à base d’oeufs, de farine, de sucre de canne et de cannelle.

Angra O Forno
Angra O Forno
Angra O Forno
Angra O Forno
Angra O Forno
Angra O Forno
Angra O Forno
Angra O Forno
Angra O Forno

L’île des taureaux

En repartant vers l’aéroport, je suis intriguée par une statue colossale représentant trois taureaux. Mario m’explique que les taureaux noirs de Terceira sont particulièrement appréciés pour les corridas à corde, Touradas à corda. Elles ont lieu dans la rue ou sur la place des villages entre mai et octobre. Le taureau dont les cornes sont emboladas est retenu par une longue corde maintenue par quatre hommes. Ceux-ci contrôlent la vitesse du taureau et la sécurité des participants audacieux qui provoquent le taureau.

Terceira Touradas a corda

Carnet de route

Terceira Acores

  • Y aller? Terceira est desservi par un aéroport international. Les liaisons inter-îles sont assurées par des vols réguliers de la Sata Air-Azores et par des bateaux. www.flytap.com, www.azoresairlines.pt , wwwatlanticoline.pt
  • Quand y aller? Idéalement de mai à septembre. Le climat est tempéré toute l’année sans grandes variations de températures, de 11° à 16°C en janvier et de 18° à 25°C au mois d’août.
  • Ou loger? Azoris Angra Garden, un hôtel très bien situé au coeur de la ville historique, chambres confortables et excellent petit déjeuner. www.azorishotels.com
  • Où loger et déjeuner? Quinta do Martelo, à 5km de Angra en pleine nature, chambres, bungalows, piscine, tennis, barbecue. Délicieux restaurant avec des recettes traditionnelles de l’île. www.quintadomartelo.net
  • Whale Watching? Ocean Emotion, sorties en mer pour observer les baleines et les dauphins, snorkeling, www.oceanemotion.pt
  • Organiser son séjour? www.visitazores.com/fr www.visitportugal.com , www.exploreterceira.com

Pour découvrir mon guide pratique sur les Açores, les îles de Faial, de Pico et la flore des Acores, sur le centre du Portugal côté mer, sur les îles Scilly, sur l’île de Ré et sur l’île de Paxos, rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe et mon reportage sur le Cap Vert, Santiago, Fogo, Santo Antao et Sao Vicente, rendez-vous dans la rubrique Voyages, Afrique, ou cliquez sur les liens.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest