20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Les dieux se sont penchés sur l’île. Couverte d’oliviers, sertie de plages et de falaises crayeuses, Paxos est une des plus belles îles de la Méditerranée.

 

L’île verte de Paxos

Avec ses plages découpées en dentelle, ses baies secrètes, ses vertes collines et ses eaux aigue-marine, Paxos est une des plus belles îles de la mer ionienne. L’île est couverte de 300.000 oliviers qui ont été plantés il y a plus de quatre siècles pour alimenter en huile la République Sérénissime de Venise.

Paxos

Paxos se décline en grec au pluriel, Paxi, et forme un micro-archipel de deux îles et quatre ou cinq îlots. Paxos est l’île principale. Elle fait 11km de long sur 5km de large. Avec ses 25 km2 et ses 2500 habitants, c’est la plus petite des îles Ioniennes qui voit sa population tripler en été.

Paxos

Sa découverte commence à partir du port de Corfou. En une heure, le ferry ou l’hydroglisseur vous dépose à Gaïos, le principal port de l’île.

Paxos

Assez montagneuse, l’île de Paxos culmine à 250 mètres d’altitude. La légende dit que Poséidon, dieu de la mer, créa l’île d’un coup de trident en la détachant de la pointe sud de Corfou pour abriter ses amours avec son épouse bien-aimée Amphirite.

Paxos

L’île refuge

L’île est parsemée de villas de location intimes et secrètes, enfouies sous les oliviers. C’est en septembre que nous nous sommes installés sur la côte est de l’île. Un endroit magique avec vue sur la mer.

Paxos
Paxos
Paxos
Paxos

En dehors des mois de juillet et août, il y a peu de touristes à Paxos. L’ambiance est décontractée et chic à la fois. Les petits ports ont des allures toutes italiennes. Les plages sont tranquilles et les restaurants ne demandent pas une réservation des jours à l’avance. Quant au climat, il est chaud, évidemment, avec un risque de pluie zéro.

Paxos

C’est un délice de découvrir l’île à pied. Des murets blancs en pierre sèche délimitent chaque arpent de terre planté d’oliviers. Ils relient entre eux les trois ports et la vingtaine de hameaux qui se cachent à l’intérieur des terres. L’île compte 80 églises, souvent désaffectées faute de prêtres En chemin, on découvre de vieux pressoirs à olives abandonnés, des tonnelles de vigne et profusion de bougainvillées.

Paxos

Les îles de Panaiga et d’Agios Nikolaos forment un chenal qui borde le port de Gaïos. La place en front de mer est entourée de tavernes, de boutiques et de maisons patinées par les vents. Dans le port se pavanent de superbes yachts. Ils vont jeter l’ancre de plages en plages qui s’égrènent comme les perles d’un collier.

Paxos
Paxos
Paxos
Paxos

Loggos est un petit port de pêcheurs embrassé par des maisons traditionnelles de l’île. Une route se faufile entre les collines et les rochers pour atteindre Lakka, à la pointe nord de l’île. Elle est nichée dans une baie sablonneuse en fer à cheval remarquablement profonde. L’endroit est idéal pour se baigner.

Paxos

Des plages de galets

Les plages se trouvent sur la côte Est de l’île. De nombreuses criques bordent la côte mais elle ne sont souvent accessibles qu’en bateau. Les plages sont principalement couvertes de galets ou de rochers plats qui bordent les eaux limpides. Il y a une bande de sable sur l’îlot de Moggonisi, au sud, mais elle est bondée en été.

Paxos
Paxos
Paxos
Paxos

Les plus belles plages que j’ai découvertes sont Kipos, Kipiadi et Marmari, au sud de Loggos. Il faut parfois descendre à pied jusqu’à la plage comme à Kipiadi, mais ça vaut vraiment le détour. Sur la plage de Levrechio, le restaurant au bord de l’eau sert des poissons ultra frais et des plats locaux. Si vous voulez une plage avec des transats, de la musique lounge et une bonne ambiance, allez à Monodendri, au Ben’s Bear Bar.

Paxos
Paxos
Paxos
Paxos

Les grottes bleues

Plus sauvage, la côte ouest de Paxos est ourlée de falaises crayeuses qui se dressent comme des murs. Il faut absolument la découvrir en bateau. La mer vire au bleu profond tandis qu’un petit vent venant du large se lève. Dans les grottes maritimes, l’eau se décline du bleu clair et turquoise à l’émeraude plus sombre. Les eaux, dont les fonds tombent soudain à pic jusqu’à 90 mètres abritent toutes sortes de bancs de poissons qui font le bonheur des plongeurs.

Paxos
Paxos
Paxos
Paxos

C’est à Magazia, au centre de l’île, que l’on prend un petit chemin vers le cimetière de l’église des Saints-Apôtres perchée en haut d’une colline. De là, on a une vue splendide sur les falaises d’Erimitis. En fin d’après midi, nous avons pris un verre dans le bar Erimitis perché en haut des falaises. Le coucher de soleil est impressionnant.

Paxos

Antipaxos, l’île magique

Avec ses plages exotiques éclaboussées de soleil, Antipaxos se donne des petits airs de Caraïbes. En été, les plages sont bondées. Un bateau nous y a emmené depuis le port de Gaïos. Nous nous sommes baignés dans des eaux turquoises cristallines bordées de sable blanc doré. Attendez d’être bien bronzés avant d’y aller car la réverbération est très forte.

Paxos
Paxos
Paxos
Paxos

Antipaxox accueille quelques yachts privés qui jettent l’ancre au large. Il y a deux plages. La première est en sable, la seconde en galets. Un escalier d’une centaine de marches mène à une taverne qui offre une vue surprenante sur la baie.

Paxos

Carnet de route

Y aller: Vol international jusqu’à Corfou, 10 minutes en taxi jusqu’à New Port puis prendre un bateau privé, un ferry ou un hydrofoil jusqu’à Paxos. Comptez une heure à une heure trente de traversée jusqu’à Gaïos. On se déplace dans l’île en bus, en scooter ou en voiture de location. www.ionionlines.gr et www.paxos-greece.com et www.paxostouristguide.com

Tour de l’île en bateau: à Gaïos et à Lakka, on peut louer un bateau sans permis de navigation pour se baigner dans les petites criques. On peut aussi faire une croisière pour visiter les grottes de la côte ouest et la plage d’Antipaxos. www.ionian-cruises.com et www.paxos-holidays.gr et www.paxos-boats.com

Villas de location: www.paxosmagic.com et www.planos.co.uk et www.paxos-thalassatravel.com

Si vous aimez la mer, rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe, pour découvrir le centre du Portugal, les îles Scilly dans les Cornouailles, mon reportage sur l’Ile de Ré et sur l’éco-tourisme en Crète, ou cliquez sur les liens.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest