20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le paillage au jardin garde la fraîcheur de la terre et limite la levée des mauvaises herbes. Toile, feutre, paillis végétal ou minéral, faites votre choix!

 

Des sols bien couverts

Le paillage au jardin consiste à recouvrir le sol des massifs de matériaux d’origine végétale, minérale ou synthétique. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Un bon paillis doit laisser passer l’eau et l’air mais bloquer le rayonnement solaire. Il ne doit pas trop se tasser et il ne doit pas libérer de produits toxiques. Pour pailler dans de bonnes conditions, il faut travailler sur un sol qui n’est pas froid (pas en hiver) et plutôt humide et étaler le paillis en couche épaisse, de 5 cm au minimum.

Paillage au jardin

Une protection thermique

Avec les périodes de canicule et de sécheresse que nous avons connues ces dernières années, couvrir le sol est devenu une évidence pour limiter les corvées d’arrosage pour les plantations en pleine terre ou en pot sur la terrasse. La couverture du sol est une des méthodes les plus écologiques et efficaces pour limiter l’évaporation de l’eau provoquée par le vent et le soleil.

Paillage au jardin
Paillage au jardin
Paillage au jardin
Paillage au jardin

Eviter les mauvaises herbes

Le paillage au jardin limite le développement des herbes indésirables annuelles entre les plantations et donc réduit la corvée de binage. Privées de lumière, les herbes ne savent plus faire la photosynthèse indispensable à leur survie. Pour être vraiment efficace, avant la pose du paillis, il faut soigneusement désherber la surface à recouvrir en éliminant les racines des herbes vivaces.

Paillage au jardin

Favoriser la croissance des plantes

La couverture du sol préserve le sol de l’érosion par l’eau de pluie et du vent. Le paillage au jardin protège les plantations de la chaleur en été et du froid en hiver. Il permet une meilleure régulation de la température du sol en atténuant les écarts entre la nuit et le jour. Il favorise ainsi un meilleur enracinement des plantes.

Paillage au jardin

Toile et feutres de paillage

Les toiles de paillage sont surtout utilisées sur de grandes surfaces pour leur fonction anti-herbes. Elles laissent passer l’eau de pluie mais elles font barrière à l’apport d’humus et de matières organiques qui enrichissent le sol. Au fil des années, les micro-organismes ont du mal à survivre. Le sol s’appauvrit et les plantes souffrent. Pour couvrir un sol plat, il vaut mieux utiliser un vrai paillage minéral ou mieux encore végétal.

Paillage au jardin
Paillage au jardin
Paillage au jardin

Toile de paillage synthétique

Verte, noire ou marron, la toile de paillage tissée en polypropylène est vendue en rouleaux et fixée au sol grâce à des agrafes en U. La plupart sont en matériaux imputrescibles, d’autres sont biodégradables sur 4 à 5 ans. La toile est facile à poser et permet au sol de se réchauffer plus rapidement au printemps. Perméable à l’eau et à l’air, elle empêche la croissance des mauvaises herbes. On l’utilise avant les plantations sur les talus pour éviter le ravinement de la terre ou dans les sentiers avant de répandre du gravier ou de la dolomie.

Feutre de paillage
Feutre de paillage
Feutre de paillage

Feutre bio-dégradable

Composé avec des fibres naturelles de jute, chanvre, lin, coco ou maïs, le feutre de paillage bio-dégradable a une durée de vie de trois ans environ. Il se décompose lentement et va nourrir le sol favorisant la croissance des plantes. On le vend en rouleau ou en dalles de paillage à mettre au pied des jeunes plantations. Il peut également servir à tapisser le fond des bacs à fleurs ou les potagers en carré pour retenir le terreau tout en laissant passer l’écoulement de l’eau d’arrosage.

Paillage végétal

Les paillis végétaux

Déchets du jardin, écorces de pin, copeaux de bois, coques de cacao ou de coco, pellets de froment, paillis de chanvre… les paillis végétaux sont bio-dégradables. Ils présentent le gros avantage de nourrir le sol en se décomposant et de favoriser les micro-organismes bénéfiques à la santé du sol. Ils sont adaptés à toutes les situations, sauf pour les plantes de rocaille qui risquent de souffrir d’un excès d’humidité. Toutefois, ils se dégradent assez vite et il faut les remplacer régulièrement.

Paillis organique

Mulching organique

Comme son nom l’indique, le paillis était surtout réalisé autrefois avec de la paille. Mais les déchets de tailles et d’élagages broyés, les herbes arrachées ou coupées, les feuilles et les fougères séchées, les tontes de gazon ou tout autre déchets du jardin peuvent servir de couverture de sol. En se décomposant, ils apporteront un humus riche en matières organiques précieux pour l’activité biologique du sol. (voir mon reportage sur le mulch)

Ecorces de pin
Ecorces de pin
Ecorces de pin
Ecorces de pin

Ecorces de pin

Grandes écorces décoratives de pin maritime ou écorces concassées plus ou moins finement, c’est le matériau naturel qui fut un des premiers commercialisé pour couvrir le sol. Mais attention, le pH acide des écorces modifie la nature des sols au fil du temps. Ce paillis est donc à réserver aux arbustes de terre de bruyère, rhododendrons, azalées, camélias ou sur les sols calcaires. Les écorces puisent de l’azote dans le sol pour se décomposer ce qui nuit à la croissance de certains arbustes comme les hortensias. Cette couverture est à déconseiller dans un massif de fleurs ou de rosiers.

Ecorces de bois

Copeaux de bois

Résidus de branches ou de troncs d’épicéas ou déchets de menuiserie, les copeaux sont parfois colorés avec des teintes naturelles. La durée de vie des copeaux de bois ne dépasse pas deux à trois ans car la fine granulométrie entraîne une décomposition rapide. Au bout de quelques saisons, les copeaux se décomposent en humus et améliorent par enfouissement la structure physique et la richesse du sol. Toutefois, le bois est une matière sèche riche en carbone mais pauvre en azote. Il faut donc parfois compenser ce déséquilibre par un apport d’engrais azoté.

Paillage fertilisé

Paillage fertilisé

Utilisable en agriculture biologique, ce paillage ne contient que des matières naturelles. Il combine deux actions en une. Le paillage protège le sol contre la déshydratation et les mauvaises herbes. En même temps il fertilise le sol car il contient un engrais organique qui libère progressivement des éléments nutritifs pendant une période allant jusqu’à 5 mois.

Cosses de cacao

Coques de cacao

Ce paillis végétal riche en minéraux est utilisable en agriculture biologique mais il vient de l’autre bout de la terre! Il est réalisé à partir de coquilles de fèves de cacao. Sous l’action de la pluie, la gomme qu’elles contiennent les colle les unes aux autres. C’est un paillis utile pour les parterres de rosiers et de plantes vivaces car il n’acidifie pas le sol. Il se décompose rapidement et il faut en rajouter une couche tous les ans. C’est une excellente fumure après décomposition mais il est toxique pour les animaux.

Coques de coco

Coques et fibres de coco

Paillis de coques ou tapis de fibres, le coco est une matière naturelle biodégradable. Résultant de la valorisation des déchets de noix de coco, il est conseillée en culture biologique. Toutefois, ce produit contient beaucoup de sel. Et comme il vient de l’autre bout de la planète, il n’est pas neutre au niveau de l’environnement.

Pellets de froment

Pellets de froment

A base de paille de froment, ce produit naturel doit être étendu en une fine couche car il quadruple de volume au contact de la pluie. Il forme alors une croûte dure qui empêche la lumière de passer et évite la germination des herbes indésirables. Il évite l’évaporation de l’eau du sol mais laisse passer l’eau de pluie. Sa durée de vie ne dépasse pas deux ans et il peut alors être incorporé au sol.

Paillis de chanvre

Paillis de chanvre

Idéal pour le potager, les petits fruits et le jardin floral, le paillis de chanvre est un produit organique naturel. Très fin et léger, il résiste mal au grand vent. Sa durée de vie est assez courte et ne dépasse pas un an. Il a un bon pouvoir de rétention d’eau. Il peut être mélangé à la terre ce qui constitue un apport de matières organiques et enrichit le sol.

Paillage minéraux
Paillages minéraux
Paillage minéraux

Les paillages minéraux

Durables dans le temps, les paillages minéraux ne se décomposent pas et n’améliorent donc pas la fertilité du sol et retiennent moins bien l’humidité. Ils sont intéressants dans les rocailles et pour les plantes qui apprécient la sécheresse. Par contre, ils constituent une excellente barrière aux mauvaises herbes. Pour éviter de perdre le paillis dans la terre, on peut l’étaler sur une toile géo-textile. (voir mon reportage sur le jardin sur gravier)

Paillage d'ardoise

Paillage d’ardoise

Ce paillage décoratif de couleur gris bleuté d’origine naturelle apporte une touche minérale au jardin. Il est résistant, ne se décompose pas et il est assez lourd. Il freine la pousse des mauvaises herbes de façon naturelle, protège les racines du froid et stimule la vie microbienne du sol.

Gravillons de lave

Gravillons de lave

Cette roche volcanique est utilisée comme paillage minéral mais aussi comme couvre-sol ou pour le drainage, aussi bien pour les massifs du jardin que pour les plantes en pot. La pierre aérée et légère constitue également un excellent support de bactérie pour filtres d’étang.

Lave Pouzzolane

Lave Pouzzolane

Issu de scories volcaniques siliceuses tamisées en une granulométrie homogène, le Pouzzolane est un paillis d’origine minérale poreux et léger qui ne se décompose pas. Il limite la pousse des mauvaises herbes de façon naturelle, protège les racines du froid et stimule la vie microbienne du sol.

Paillage des massifs chanvre
Fibre de coco paillage
Paillis de miscanthus
Coques de cacao

Une bonne adresse: Jardinerie Oh Green https://www.ohgreen.be/fr/

Rendez-vous dans la rubrique Végétaux pour découvrir mon reportage sur les Plantes couvre-sol et dans la rubrique Jardinage pour découvrir mes reportages sur le Mulch, la Canicule et la sécheresse au jardin, le Jardin sur gravier, Jardiner bio, les Amendements du sol, le Terreau, le Compost ou cliquez sur les liens.

Paillage des massifs

 

Pin It on Pinterest