20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le terreau est surnommé l’or noir du jardin. C’est le support de culture idéal pour les semis et plantations. Mais comment le choisir?

 

L’or noir du jardin

De couleur brun foncé, le terreau ressemble à la terre que l’on trouve sous les arbres en forêt. Le terreau est issu de la décomposition de différentes matières organiques broyées ou tamisées. Le terreau idéal doit être suffisamment aéré pour assurer un bon développement des racines. Il doit aussi avoir une bonne rétention d’eau pour que la plante ne soit jamais en manque d’eau et d’éléments nutritifs.

Terreau jardin

Un substrat de culture

On utilise le terreau comme substrat de culture pour les plantations d’arbres et des arbustes ou lors de la préparation du sol pour les massifs de fleurs ou le potager. Il existe également des terreaux spécial pour les plantes de terre de bruyère, la culture en bacs et jardinières, les semis et les boutures en serre et le rempotage des plantes d’appartement.  Le pH indiqué sur le sac du terreau donne l’acidité du mélange. Il doit être de 5 à 6,5 pour les terreaux universels. Il est plus bas pour les plantes acidophiles, azalées, bruyères, rhododendrons et il monte légèrement pour les plantes nécessitant un sol basique ou calcaire comme le buis, le cerisier ou la lavande.

Terreau jardin
Terreau jardin
Terreau jardin
Terreau jardin

Semis et de plantation

Le terreau est utilisé rarement seul car ce n’est qu’un des éléments du mélange terreaux nécessaire à la croissance des plantes. Selon les travaux de semis et de plantation, on l’intègre à la terre du jardin ou à du sable de rivière. Pour les jardinières et les semis, il doit avoir une texture fine et légère.

Terreau jardin

Un matériau souple et léger

Léger pour favoriser un bon enracinement des végétaux, le terreau doit être assez ferme pour retenir l’eau et les éléments nutritifs et les restituer au fur et à mesure des besoins de la plante. Il faut qu’il soit suffisamment aéré même lorsqu’il est humide, pour éviter l’asphyxie des racines.

Amendements au jardin

Le terreau de feuilles

Avec les feuilles de votre jardin, vous pouvez faire vous-même votre terreau. Celles de catalpa, tilleul, châtaignier, marronnier, peuplier, frêne et orme sont tendres, se décomposent rapidement et sont riches en éléments fertilisants. Après avoir été éventuellement passées au broyeur, les feuilles mortes sont rassemblées en petits tas à l’entrée de l’hiver. Dans un endroit à l’ombre mais où l’air circule, dressez des rectangles de 1 mètre de hauteur sur 2 mètres de côté. Vous pouvez y rajouter un accélérateur de compost. L’essentiel est de retourner et de brasser le tas deux à trois fois au cours de l’hiver. S’il fait sec, arrosez le tas. Après un an, le terreau tamisé est prêt à l’emploi mais il est très acide. Celui de deux ans est pratiquement neutre puis il devient alcalin.

Terreau tourbe jardin

De la tourbe

Dans les jardineries, la plupart des terreaux sont composés principalement à base de tourbe. Même les terreaux qui portent le label biologique contiennent de la tourbe puisqu’il s’agit d’une matière naturelle. Blonde, brune ou noire, la tourbe apporte de la souplesse au terreau. Elle ne se décompose que très lentement, acidifie les sols et ne fournit pratiquement pas d’aliments aux plantes. Ses qualités physiques sont par contre précieuses. La tourbe permet d’ameublir les terres lourdes et argileuses et donne du corps aux terres légères. Elle retient comme une éponge l’humidité dans le sol, assurant l’approvisionnement en eau des racines.

Terreau jardin
Terreau jardin
Terreau jardin
Terreau jardin

Des matières organiques

Plus il y en a dans le terreau, mieux cela vaut! Les matières organiques favorisent l’activité des micro-organismes qui rendent les éléments nutritifs assimilables par les plantes. On y trouve, selon les cas, des écorces de résineux et des sciures de bois compostées, des fibres de noix de coco, du compost de fumier de bovin ou de volaille, de la terre de bruyère, du terreau de feuilles ou de carex, des matières issues de céréales, de la chaux, du guano et des algues marines.

Terreau jardin

De l’argile, de la lave et de la perlite

Plus lourde que la tourbe, l’argile est rajoutée dans les terreaux pour géraniums et plantes de balcon. Elle évite le dessèchement et régularise l’alimentation des plantes en fixant les éléments nutritifs. Les granulés de lave d’origine volcanique améliorent le drainage et apporte de l’air aux racines. Quant à la perlite, c’est une granule de roche qui garde l’humidité.

Terreau jardin

Des éléments nutritifs

Il ne faut pas confondre terreau et engrais, même si certains fabricants enrichissent leurs substrats avec une fumure organique, de calcium, de magnésium et d’oligo-éléments. Cela permet d’apporter aux plantes de la nourriture pour quelques semaines à trois mois. Leur teneur est symbolisée par trois chiffres qui donnent la proportion d’azote (N), de phosphore (P) et de potassium (K) ajoutés au terreau.

Terreau jardin

Terreau écologique sans tourbe

Le terreau écologique sans tourbe, tout le monde en parle, tout le monde en rêve. Il s’agit d’une alternative durable et écologique aux terreaux traditionnels à base de tourbe à sphaigne prélevée dans des tourbières. Formées au cours des millénaires, les tourbières sont des écosystèmes vulnérables qui se reconstituent très difficilement. L’exploitation de ces tourbières s’accompagne de la libération d’énormément de CO2, le gaz à effet de serre.  Malheureusement le terreau écologique sans tourbe est très difficile à trouver dans le commerce. Les substrats de culture écologique tentent de remplacer la tourbe par d’autres matières  organiques et déchets de végétaux. Dans leur composition, on y trouve de la terre végétale, du lombri-compost, du compost vert, des écorces et des sciures de bois compostées ou des résidus de l’industrie alimentaire. Quant aux terreaux à base de fibre de coco, ils représentent également une lourde empreinte écologique. Aujourd’hui, les fabricants n’ont pas encore trouvé le terreau écologique idéal qui aurait les mêmes qualités que le terreau à base de tourbe. 

Terreau jardin
Terreau jardin
Terreau jardin
Terreau Compo Sana

Bon à savoir:

  • Plus le conditionnement est grand, plus le prix est intéressant. Mais le sac est plus lourd!
  • Volume et poids peuvent varier en fonction du tassement lors du stockage des sacs ou de l’exposition à la pluie.
  • La proportion de matières sèches doit être au minimum de 20%. Cela vous permet de savoir si l’on ne vous vend pas de l’eau au prix du terreau.
  • Les terreaux très bon marché ne contiennent presque que de la tourbe et sont trop pauvres pour les plantations.
  • Le terreau universel est moins cher que les terreaux spécial potager, plantes de bruyères ou géranium et jardinières
  • Le terreau est un produit naturel qui doit être utilisé frais. Après un an, il se compacte, sèche et perd ses qualités. Vérifiez sa date de fabrication.
  • Le terreau doit être entreposé dans un endroit clos et sec. A ciel ouvert, exposé au soleil ou au gel, le terreau se dégrade

Les terreaux avec tourbe:

Les terreaux sans tourbe:

 

Rendez-vous dans la rubrique Jardinage pour découvrir mon reportage sur les Amendements pour améliorer la terre, la Plantation des arbres et des arbustes, sur les Pots et jardinières et sur le Compost, sur le Potager bio, le Potager en pot et le Potager fleuri ou cliquez sur les liens.

Terreau

 

Pin It on Pinterest