20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Jean Mus est un enfant du pays. Ses jardins sur les rives de la Méditerranée sont un savant mélange d’aridité, d’exubérance et de sensualité.

 

Jardins en bord de Méditerranée

Jean Mus est un homme truculent à l’épaisse crinière blanche et au regard espiègle bleu azur. Diplômé de l’école du paysage de Versailles, il a dessiné plus de mille jardins. Il compose, imagine et revisite depuis plus de trente ans un sud mythique, délicieusement sensuel. Inspiré par cette nature sauvage et délicate du bassin méditerranéen dont il étire les frontières, il est l’héritier de grands paysagistes qui, au siècle dernier, ont insufflé un esprit nouveau aux jardins phares de la Côte d’Azur.

Jean Mus

Le reflet du paradis

Qui n’a pas en tête ces images de jardins en bord de Méditerranée, paysages de garrigues tout autant teintés d’aridité que d’exubérance? L’art des jardins est le reflet du paradis. Surtout à la Côte d’Azur où le climat, les paysages et la qualité des résidents permettent au paysagiste d’être un marchand de bonheur. «Le jardin est un lieu de rencontre et de fête où chacun, suivant ses propres références, trouvera les sensations qu’il recherche.»

Jean Mus

Les cinq sens

Dans toutes ses réalisations, le paysagiste sollicite les cinq sens. Jean Mus n’aime guère se voir qualifier de concepteur. Il préfère, citant Edouard André, célèbre paysagiste français au 19e siècle, se dire peintre, pour le sens des couleurs, des formes, de l’harmonie et de la composition, poète pour le rêve, la fantaisie et l’imaginaire, architecte pour appréhender les proportions, l’échelle, les concepts, les volumes et l’espace. Mais avant tout jardinier avec une connaissance intuitive des lieux, de l’eau, du soleil et de la nature.

Jean Mus

La mémoire du site

Jean Mus allie le savoir-faire ancestral à la conception d’espaces et d’ambiances dans le respect de l’environnement. Il garde en mémoire le savoir et les expériences des anciens pour que ses jardins vivent et prospèrent en équilibre avec le paysage et le temps qui passe. «Le plus beau cadeau que l’on peut faire à un jardinier, c’est de savoir qu’il intervient dans un jardin, mais que l’on ne s’en aperçoive pas.»

Jean Mus

Le jardin et le paysage ne constituent pas des entités séparées mais des composants d’une même harmonie. «Quand on connaît bien un pays, on a toutes les chances d’y faire un beau jardin. On connaît la durée, les caprices et l’intensité de l’ensoleillement, les jeux d’ombres et de lumière, les coutumes et la végétation. On sait identifier les parfums. Et on a envie de transposer ces cadeaux de la nature en les apprivoisant.»

Jean Mus

C’est ainsi que naissent les jardins dessinés par Jean Mus, avec les contraintes du climat du sud de la France. Car ici, si le soleil est au zénith, il est aussi dans la terre, soupire l’homme du pays. Il faut donc composer avec humilité, se fondre dans le paysage, choisir des essences indigènes les mieux adaptées pour survivre avec un minimum d’eau.

Jean Mus

Le minéral et le végétal

La Côte d’Azur est souvent tourmentée. C’est une succession de vallées, de petites plaines. C’est le travail du paysagiste d’essayer d’adoucir les pentes, de pouvoir les apprivoiser. Le minéral et le végétal se font constamment écho dans les jardins de Jean Mus, dans les couleurs comme dans les formes et les textures.

Jean Mus

Pour stabiliser les pentes, il aménage des restanques, ces murets de pierre sèche emblématiques des jardins pentus des rivages méditerranéens. Il dessine aussi des allées et des escaliers pour pouvoir profiter de ces dénivelés et apprécier, au fil de la promenade, les panoramas exceptionnels qui nous sont offerts.

Jean Mus

La végétation méditerranéenne est omniprésente dans les jardins, avec tout un dégradé de verts, des jeux de feuillages et de textures d’écorces. Jean Mus privilégie les plantes endémiques pour leur résistance au climat et aux saisons. «Le regard n’est plus tout à fait le même sur les jardins qu’autrefois, mais cela n’exclut pas d’avoir des métissages. La Côte d’Azur est un laboratoire depuis cent cinquante ans. Les plantes acclimatées sont presque devenues indigènes. Toutefois, l’excès de plantes exotiques n’est plus de mise. Dans un jardin du sud, on invite des plantes ornementales aux couleurs pas trop agressives. Des bleus et des blancs et surtout des gris, afin d’être dans la correspondance avec les couleurs méditerranéennes.»

Jean Mus

Jardins d’inspiration

Ambassadeur passionné de la Provence, Jean Mus a transporté son style méditerranéen dans le monde entier, à Paris, dans les Flandres, en Allemagne et bien plus loin encore. C’est lui aussi qui a présidé le Festival des Jardins de la Côte d’Azur dont la première édition s’est tenue en avril 2017.

Jean Mus

Jean Mus a été marqué par le génie créateur d’artistes, d’architectes, de décorateurs ou de paysagistes qui concevaient des jardins comme des illusionnistes, des metteurs en scène. Son père était le jardinier en chef de la Villa Croisset à Grasse, un des plus beaux jardins de la Riviera. Ses références sont Ferdinand Bac pour la scénographie qui s’appuie sur les courbes naturelles du terrain et Russel Page pour le souci d’un tracé impeccable et la clarté des lignes.

Jean Mus

Le style de Jean Mus, c’est une histoire émotionnelle qui mêle architecture et sensations. Un style qu’il exporte à travers le monde, passant de l’intimité d’un jardin clos à la majesté d’un vaste domaine. «Ma vie est une histoire merveilleuse, faite de rencontres souvent exceptionnelles. Quand on a la chance de travailler sur toute la planète, on apprend des autres. C’est ainsi que l’on devient humble. C’est cela qui est intéressant.»

Jean Mus & Compagnie, Architecture de Jardins. 2 Place des Puits, 06530 Cabris, France. www.jeanmus.fr

A lire: «Jardins méditerranéens contemporains», texte Dane MacDowel, photos Philippe Perdereau. Editions Ulmer

Crédit Photos Agnès Pirlot, Jean Mus, Pascal Tournaire et Paul Maurer

Reportage publié en 2018 dans l’Eventail (www.eventail.be)

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi