20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Passionné du Japon, de sa culture et de ses jardins, Francis Peeters a créé dans le Hainaut un jardin d’inspiration japonaise parfaitement maîtrisé.

 

Un rêve nippon

Point besoin d’être empereur pour contempler le lever de la lune, son reflet dans l’eau ou l’éclosion des cerisiers. Démonstration dans le jardin de Francis Peeters, historien de l’art spécialisé en art asiatique qui se passionne depuis de nombreuses années pour le monde du jardin et qui a créé un jardin japonais dans son jardin Amoena.

Amoena jardin zen

Le Japon des Jardins

Conférencier et journaliste, Francis Peeters a publié aux éditions Ulmer «Le Japon des Jardins», ouvrage de référence pour comprendre les jardins japonais de la Préhistoire à nos jours. «Ce livre est le résultat d’une ‘longue infusion’ qui mêle l’art des jardins à la culture japonaise de manière générale car on ne peut apprécier le jardin japonais sans comprendre le contexte socio-culturel et religieux qui a permis l’éclosion des divers styles».

Amoena jardin zen

L’art du jardin japonais

«Cela fait quinze ans que j’explore le Japon et je m’intéresse autant à la peinture et à la calligraphie qu’à la littérature ancienne, à la céramique et à la sculpture car tous ces médias artistiques ont participé à l’élaboration des jardins. C’est ce qui en fait sa richesse mais explique aussi qu’un vrai jardin japonais se trouve au Japon et nulle part ailleurs. Sorti de son contexte, c’est un pastiche. Malgré tout, quelques jardins en Europe valent le détour. Je pense à celui à Paris qui transpire le profond humanisme d’Albert Kahn ou l’exemple du Tatton Park dans le Cheshire à la troublante sérénité.»

Amoena jardin zen

Le jardin Amoena

Le jardin de Francis s’appelle ‘Amoena’. C’est un jardin à quatre mains car il a été créé avec la complicité de son compagnon, Guy Vandersande, architecte paysagiste et photographe. L’intérêt de ce jardin ne réside pas seulement dans la sélection des plantes mais dans leur combinaison et dans la succession des scènes organisées au fil du temps. (voir mon reportage sur le jardin Amoena)

Amoena jardin zen

Un jardin zen

C’est dans le jardin de Francis que j’ai découvert un ravissant jardin d’inspiration japonaise parfaitement maîtrisé. «Très modestement, j’ai voulu créer chez moi un jardin de conifères de style japonisant à l’atmosphère zen avec des allées minérales, une pièce d’eau alimentée par une rivière glissant sur des galets, bordée de mousse, de prêles et de conifères rares qui changent de tonalité selon la saison.»

Amoena jardin zen

Minéral et végétal

Dans le jardin japonais Amoena, il n’y a ici pas de gazon mais des allées minérales, dalles schistes et galets de rivière avec un jeu de formes et de couleurs gris et bleu. Une terrasse en bois se prélasse au bord de l’eau qui s’écoule sur des gouttières en forme de fleurs. Les ramures de Ligustrum, Carpinus et Ulmus ‘Jacqueline Hillier’ sont taillées en forme de nuages et en ombelles. Quelques fleurs annoncent la saison, bulbes de printemps, pêcher en mars, cerisier du Japon en avril, pivoine, azalées et rhododendrons en mai, iris en juin, hydrangea en été. En couvresol, l’Acaena recouvre une petite butte qui reproduit une montagne en miniature faite à partir de la terre creusée du bassin.

Amoena jardin zen

Conifères en couleur

Une belle collection de conifères anime ce jardin japonais, Juniperus horizontalis ‘Lime Glow’, vert en hiver et jaune en été, Picea mariana ‘Aurea variegata’ aux aiguilles vert bleuté et jaune crème lui donnant un aspect givré. Il y a aussi des conifères à feuillage caduc, Glinko biloba, Larix qui varient au fil des saisons. «On pense que les conifères sont ennuyeux alors qu’on peut les utiliser exactement de la même manière que les vivaces, harmoniser les couleurs et les feuillages.»

Amoena jardin zen

Simplicité et intemporalité

«Sobre, paisible et élégant, le jardin japonais constitue l’anti-stress parfait. Son secret? La simplicité, le refus de la symétrie, le souci du détail. Il se prête à merveille à toutes les surface et se contemple comme une oeuvre graphique, comme un tableau.» « Le jardin japonais n’est autre que le miroir de notre âme où se lient instinct et éducation, ombre et lumière, passion et retenue.»

Amoena jardin zen

La montagne et l’eau

L’univers du jardin japonais repose sur deux principes: la montagne et l’eau qui se complètent et s’équilibrent mutuellement. L’eau avive la couleur de la pierre et met en valeur la puissance de ses formes. Réciproquement, la pierre anime l’eau, accentue sa limpide tranquillité ou sa tourmente, la faisant écumer, se changer en perles de lumière.

Amoena jardin zen

En communion avec la nature

«Ces jardins nous font participer au cycle des saisons par leurs floraisons réparties tout au long de l’année, mais éphémères. Ils nous permettent de communier avec la nature et de prendre conscience que nous faisons partie de cette nature dans un jeu d’égal à égal, sans domination ou rapport de force de l’un sur l’autre.»

Amoena jardin zen
Francis Peeters
Le Japon des jardins
Amoena jardin zen

Jardin japonais Amoena

  • Visite du jardin Amoena: journées portes ouvertes, visites guidées du jardin, réservation indispensable, salon de thé, www.jardinsamoena.be
  • Jardins Ouverts de Belgique: le jardin Amoena est également ouvert à date fixe pour les membres de l’association «Jardins Ouverts de Belgique» www.jardinsouverts.be
  • Marc-Polo: excursions et voyages découvertes de jardins  www.marco-polo.be

A lire: «Le Japon des Jardins», Francis Peeters, éditions Ulmer. www.editions-ulmer.fr   «Ce livre est un ‘passeur de gué’ qui vous montre le chemin d’une rive à l’autre, sans autre prétention que celle d’ouvrir les yeux sur un monde fascinant à la portée de tous.»

Reportage publié en 2013 dans L’Eventail (www.eventail.be)

Rendez-vous dans la rubrique Jardins, Belgique, pour découvrir le Jardin chinois de Pairidaiza, le Jardin Feng-Shui d’Annik De Jonghe et la Pépinière Mainil de bonsaï et niwaki et dans la rubrique Jardins, France du Nord, pour découvrir le jardin zen du Chimonobambusa, dans la rubrique Jardinage, aménagement, le Jardin Feng-Shui et dans la rubrique Végétaux, arbres et arbustes, mon reportage sur les Conifères nains ou cliquez sur les liens.

Jardin zen Amoena

 

Pin It on Pinterest