20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

La Wallonie est une terre de traditions populaires. De Binche à Malmedy en passant par Eupen ou Stavelot, à chacun son Carnaval.

 

Le carnaval, une fête païenne

L’origine du Carnaval en Wallonie se perd dans la nuit des temps. Cette ancienne fête païenne que l’on retrouve dans les rites celtes, grecs et romains célébrait le culte des ancêtres et le renouvellement des saisons. Récupéré par l’Eglise chrétienne, le carnaval est devenu un moment où l’on fait bombance et où on se défoule avant le jeûne de 40 jours qui marque le Carême. La célébration du carnaval en Wallonie est restée fidèle aux fêtes mobiles chrétiennes liées aux jours gras, au Carême et à la Fête de Pâques. Le Mardi gras marque l’apogée des carnavals de Wallonie les plus traditionnels, tels Binche et Malmédy. D’autres comme le carnaval de Stavelot sont plus tardifs et se fêtent le dimanche du Laetare, le troisième dimanche avant Pâques.

Mascarade hivernale

La mascarade populaire est destinée à exorciser les démons et à rendre la terre fertile. Aux sons des tambours et de sonnailles, les masques envahissent la rue. Les premiers déguisements étaient de simples oripeaux sortis des greniers avec des accessoires hétéroclites. Au fil du temps, les costumes se sont raffinés influencés par la ‘Commedia dell’arte’ répandue dans les cours, les théâtres et les spectacles de marionnettes. Au moment du carnaval, l’ordre des choses était inversé, les maîtres devenant des esclaves et les valets des princes. Les Ducasses sont de grandes fêtes populaires organisées le jour de la fête du saint patron de la ville. Elles ont lieu au printemps ou en été.

Carnavals en Wallonie

Carnaval de Binche

C’est le plus célèbre des carnavals en Wallonie. Le Dimanche gras sortent les violes et tambours qui accompagnent le cortège des sociétés carnavalesques. Le lundi, c’est le rondeau de l’amitié sur la Grand-Place. Enfin, le Mardi gras, c’est le jour du Gille. Debout dès l’aube, partout accompagné d’un tambour, il danse en faisant claquer ses sabots. L’après midi, il porte son chapeau de plumes d’autruche et lance des oranges sur tout le parcours. L’arrivée sur la Grand-Place se termine par un rondeau. Le carnaval de Binche a été classé par l’Unesco comme patrimoine oral et immatériel de l’humanité. https://www.carnavaldebinche.be/

Carnaval du Cwarmé à Malmedy

La tradition du Cwarmé transporte la population de Malmédy les trois jours précédant le Mardi gras. Le carnaval est animé par une incroyable quantité de personnages héritiers de rituels médiévaux. Le monde fou est présidé par le Trouv-lé, maître de cérémonie qui dirige la ville. Le samedi, la ‘Grosse Police’ donne le coup d’envois aux festivités. Le dimanche a lieu la parade dans les rues de la ville. Le lundi est réservé à la journée des Rôles, petites scènes satiriques. Le carnaval se termine le mardi par le brûlage de la Haguète. https://www.malmedy-tourisme.be/fr/

Carnaval de la Grosse Biesse de Marche

Le carnaval de Marche-en-Famenne tient ses origines dans un petit personnage moqueur que l’on nomme Gugusse. A côté de lui se tiennent des Nutons, des Diables ou des Macrales qui défilent dans le cortège du dimanche précédant le mardi gras. C’est une légende concernant une Grosse Biesse qui a donné son nom au carnaval. Un thème est choisi pour chaque édition que les différentes sociétés locales doivent respecter. Le thème est relayé dans les rues avec des inscriptions humoristiques effectuées sur les vitrines des commerçants. https://carnaval.marche.be/

Carnaval d’Eupen

Dans les Cantons de l’Est, le carnaval s’inspire des traditions rhénanes avec comme chiffre clef le onze. Le personnage principal est le prince carnaval. Durant les jours fous, à partir du jeudi gras et le mercredi des cendres ont lieu des bals costumés, des cortèges et des festivités. Le grand cortège a lieu le dimanche avec des chars somptueusement décorés et des fanfares. Le Lundi des Roses et le Mardi gras sont l’apothéose des festivités avec plus de 60 chars et une centaine de groupes qui défilent dans une ambiance carnavalesque. https://www.ostbelgien.eu/fr/evenements

Carnaval de Vierves-sur-Viroin

C’est entre la Chandeleur et le Mardi gras que les masques font irruption dans les maisons de la Vallée du Viroin. Selon une tradition qui remonte au 12e siècle, on récite des poèmes satiriques et on poursuit les filles avec un vieux chiffon pour les salir. Le Mardi gras, le cortège en fanfare entoure un gros mannequin de paille et de foin hissé sur une remorque et tiré par un tracteur. Le carnaval se termine dans la soirée par le jugement du bonhomme hiver et sa mise à feu ou sa noyade dans le Viroin. https://walloniebelgiquetourisme.be/fr-be/content/les-carnavals-de-la-vallee-du-viroin

Carnaval de Tournai

Si la tradition du carnaval de Tournai remonte au 15e siècle, la fête était tombée en désuétude. Ce n’est qu’en 1981 que le carnaval renaît de ses cendres et il fait désormais partie des carnavals en Wallonie. Trois jours de fêtes à la mi-carême où les rues se colorent et s’animent selon un thème choisi pour chaque édition. https://www.carnavaldetournai.be/

Carnaval de Florenville

C’est le plus important carnaval de la province de Luxembourg qui se déroule durant le week-end de la mi-carème. Le samedi, masques et travestis promènent le chamaillot dans les rues de la cité. C’est un personnage légendaire typiquement gaumais. Le cortège du dimanche rassemble plusieurs centaines de participants et des chars composés de milliers de fleurs en papier crépon et groupes folkoriques. Le soir, le chamaillot est brûlé sur la grand-place. https://www.florenville.org/fr/a-voir

Carnaval des Chinels à Fosses-La-Ville

Le carnaval de Fosse-la-Ville a lieu le troisième dimanche avant Paques. L’origine du Chinel provient de polichinelle, héros d’une farce italienne. Ce personnage portant une double bosse est couvert d’une livrée bariolée de satin et de soie et d’un chapeau bicorne orné de plumes. De minuscules clochettes sont attachées aux franges de son habit. La danse sautillante des Chinels est accompagné de groupes locaux, clowns, échassseurs et sorcières. http://www.chinels.be/

Carnaval des Blancs Moussis à Stavelot

Le troisième dimanche avant Pâques, Stavelot organise le cortège carnavalesque du dimanche du Laetare. Ce carnaval célèbre en Wallonie est animé par des centaines de ‘Blancs Moussis’ vêtus de la cape et du capuchon blancs, affublés d’un long nez rouge et entourant leurs géants, leurs échelles et leurs chars souffleurs de confettis. Le carnaval dure trois jours, du samedi au lundi soir et rassemble plus de deux mille participants. L’origine des Blancs Moussis daterait de la fin du 15e siècle lorsque le prince-abbé interdit à ses moines de participer au carnaval. http://www.laetare-stavelot.be/

Carnaval de Tilff

Le carnaval de Tilff se déroule lors de la fête du Laetare, le troisième dimanche avant Pâques. Le groupe folklorique des Porais déguisés en poireaux ainsi que d’autres groupes locaux et des géants, des fanfares et des chars donnent une allure typique au carnaval du Laetare à Tilff. Le rondeau final se termine par la mise au bûcher de la Macrale d’hiver et des farandoles. https://www.carnavaldetilff.be/

Doudou de Mons

La Ducasse de Mons rassemble tous les Montois le jour de la Trinité (le dimanche qui suit la Pentecôte) à l’occasion de la Procession du Car d’Or. La procession remonte à la peste de 1349 qui ravagea la région. L’épidémie fut enrayée et en remerciement, les Montois organisèrent chaque année une grande procession en l’honneur de Sainte Waudru, la patronne de la ville. La châsse de la sainte est transporté sur un carrosse doré. On célèbre également le combat dit Lumeçon qui met en scène la lutte de Saint Georges contre le dragon. La ducasse de Mons est reconnue comme patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Unesco. https://www.visitmons.be/agenda/le-doudou

Ducasse d’Ath

Chaque année, le quatrième dimanche d’août, la ville de Ath s’anime par un superbe cortège. La veille, on célèbre le mariage du géant Gouyasse, Goliath, héros de la bible, le plus célèbre et sans doute le plus ancien des géants athois et de sa dame. Le géant porte casque, cuirasse et lourde masse d’armes garnie de clous. Ils participent le lendemain au cortège avec d’autres géants souvent très anciens tels l’aigle à deux tête et le cheval Bayard et de nombreux chars. La ducasse d’Ath a été déclarée au patrimoine immatériel par l’Unesco. https://www.ath.be/loisirs/folklore/ducasse-dath

D’autres carnavals, ducasses et folklores en Wallonie:

Plus d’infos sur les Carnavals et folklores en Wallonie:

Crédit photos Visit Wallonia, Cantons de l’Est, Musée International du Carnaval et du Masque, Olivier Desart, Christophe Smets, Laboureur, B. Dochy,

Rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe, Belgique pour découvrir mes reportages sur des Balades en Wallonie, sur Waterloo 1815, sur le Domaine des Grottes de Han, sur le Parc Animalier des Grottes de Han, sur l’Ommegang à Bruxelles, sur le Manneken-Pis et sur le Musée de la Garde-Robe du Manneken-Pis ou cliquez sur les liens.

 

Pin It on Pinterest