20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le parc du Château de Fantaisie est une perle baroque au milieu d’un jardin paysager. Avec l’Eremitage et Sanspareil, il fait partie de la trilogie des plus beaux parcs de Bayreuth.

Résidence d’été des margraves de Bayreuth

Le poète Jean Paul, de son vrai nom Johann Paul Friedrich Richter (1763-1825), a rendu un bel hommage littéraire à Fantaisie en écrivant son roman ‘Siebenkäs’. Le château et son parc sont pour lui « le premier ciel au dessus de Bayreuth ».

Bayreuth Château de Fantaisie

Bayreuth Château de Fantaisie

Le Château de Fantaisie a été construit comme résidence d’été pour le margrave Frédéric III de Brandenburg-Bayreuth et son épouse Wilhelmine, soeur du roi de Prusse Frédéric le Grand. Wilhelmine revenait d’un voyage d’un an en Italie. Elle avait ramené des oeuvres d’art et souhaitait leur offrir un écrin digne de sa collection. Elle meurt en 1758 et ne verra jamais le château qui porta tout d’abord le nom de Château de Donndorf.

Bayreuth Château de Fantaisie

Bayreuth Château de Fantaisie

Elisabeth Friederike Sophie, jolie princesse

Frédéric III entreprend la construction du château à partir de 1761. Il meurt deux ans plus tard et c’est sa fille unique, Elisabeth Friederike Sophie, margravine de Brandenburg-Bayreuth (1732-1780) qui hérite du domaine en 1763. Fille unique de parents qui ne s’entendaient guère, Elisabeth était considérée, d’après Casanova, comme la plus belle des princesses d’Allemagne.

Elisabeth Friederike Sophie de Brandenburg-Bayreuth

Elisabeth Friekerike Sophie de Brandenburg-Bayreuth

Schloss Fantaisie

Elisabeth épouse le duc Charles-Eugène von Wurttemberg. Mais le couple se sépare et elle revient vivre dans le vieux château de Bayreuth. Elle consacre toute son énergie à la création d’une résidence estivale au château de Donndorf qu’elle rebaptise Schloss Fantaisie.

Bayreuth Château de Fantaisie

Le Cabinet des frères Spindler

Dans le Château de Fantaisie, on découvre une pièce aux murs entièrement tapissés d’une fine marqueterie de bois précieux. C’est une copie à l’identique du célèbre Cabinet des frères Spindler réalisés en 1765, un des plus beaux exemples du style rococo de Bavière. La pièce centrale du château est une grande salle toute blanche. De style néoclassique, elle est ornée au plafond de stucs rococo qui présentent des allégories des quatre saisons.

Bayreuth Château de Fantaisie Cabinet Spindler

Bayreuth Château de Fantaisie Cabinet Spindler

Un jardin rococo

Dans le parc, je découvre le jardin rococo aménagé par Elisabeth. On lui doit les bancs ouvragés en pierre, la fontaine de Neptune et les cascades qui ont été reconstruites à l’identique en 2005. Le tout épouse habilement le terrain en pente à côté du château.

Bayreuth Château de Fantaisie

Elisabeth aménage un pavillon, un ermitage et plus loin des prairies en hommage au nouveau style paysager anglais.

Bayreuth Château de Fantaisie Pavillon
Bayreuth Château de Fantaisie
Bayreuth Château de Fantaisie
Bayreuth Château de Fantaisie

Un parc paysager

La propriétaire suivante fut Friederike Dorothée Sophie de Brandenburg-Schwedt, duchesse de Wurttemberg (1736-1798). Elle repris le thème du parc paysager tout en laissant le jardin rococo presque intacte. Elle incorpora le paysage environnant au jardin en rajoutant des monuments et statues pour créer de véritables tableaux.

Friederike Dorothe of Brandenburg-Schwedt
Bayreuth Château de Fantaisie
Bayreuth Château de Fantaisie Salle blanche
Bayrueth Château de Fantaisie

Un château néoclassique

La troisième phase d’aménagement fut entreprise de 1839 à 1881 par son petit-fils, le duc Alexandre II von Wurttemberg (1804-1881). Il donna au château son allure actuelle en remodelant côté jardin une façade néoclassique dans le style de l’école Schinkel.

Bayreuth Château de Fantaisie

La vogue du romantisme

Influencé par le grand jardinier et paysagiste prussien de l’époque, Peter Joseph Lenné, le duc apporta de nouveaux éléments romantiques au parc. Côté nord, il l’orna de sculptures, de charmilles et de parterres de fleurs. Au sud, sur la pente bien exposée au soleil, il planta des pieds de vigne. Il enrichit le parc de nombreux arbres et arbustes d’origine exotique.

Bayreuth Château de Fantaisie
Bayreuth Château de Fantaisie
Bayreuth Château de Fantaisie
Bayreuth Château de Fantaisie

L’hôtel Fantaisie

A proximité du château, je découvre l’hôtel Fantaisie. C’est ici que Richard Wagner et sa famille ont passé, d’avril à août 1872, les quatre premiers mois à leur arrivée à Bayreuth. A l’époque, le château était encore habité par le Duc Alexandre von Wurttemberg et son épouse Emilie. Richard Wagner étaient venu poser la première pierre du Palais des festivals, Festspielhaus. Un projet qui aboutira au bout de quatre ans grâce au mécénat du roi Louis II de Bavière.

Bayreuth hôtel Fantaisie
Bayreuth Hôtel Fantaisie

Schloss Fantaisie, village de Donndorf, commune d’Eckersdorf, à 5 km de Bayreuth, Allemagne. On visite dans le château un petit musée de l’Art Paysager qui explore le développement des jardins en Allemagne. L’hôtel Fantaisie est actuellement fermé.  http://www.bayreuth-wilhelmine.de/deutsch/fantaisie/index.htm   et http://www.schloesser.bayern.de  et  www.gartenkunst-museum.de

Bayreuth Hôtel Fantaisie

Pour un week-end à Bayreuth, rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe et pour les parcs de l’Eremitage et de Sanspareil, rendez-vous dans la rubrique Jardins, Allemagne, ou cliquez sur les liens.

Crédit photo Agnès Pirlot et Bayreuth Tourisme Bayerische Schlösserverwaltung

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi