20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

En vert, rouge, jaune, orangé ou mauve, la bette à cardes ou poirée est un légume tendance qui donne envie de retourner au potager.

 

Cousine de la betterave

Appelée aussi poirée, bette maritime, bette épinard, côtes de bette ou blette, la bette à cardes est une plante qui porte le nom latin de Beta vulgaris. Cousine de la betterave bien connue pour ses racines renflées et sucrées, la bette est cultivée pour ses feuilles et ses cardes, des pétioles larges et charnus. Bettes et betteraves sont issues d’une souche commune, la bette maritime. Considérée comme l’ancêtre sauvage des variétés cultivées, elle se rencontre sur les rivages de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée.

Bette à cardes

La porée du Moyen-Age

Les Assyriens connaissaient la bette vers 800 avant JC, bien avant les Grecs. Les Romains consommaient les feuilles et l’utilisaient aussi pour ses vertus médicinales car la plante avait la réputation d’être laxative. Même les variétés colorées semblent être connue depuis très longtemps, en 350 avant J.C., car Aristote parle d’une bette à cardes rouges. Citée dans le capitulaire de Villis, la culture de la bette est recommandée par Charlemagne. Au Moyen-Age, elle était l’ingrédient essentiel de la porée. Cette soupe populaire lui valut plus tard son nom de poirée.

Bette à cardes

Des coloris spectaculaires

La bette à cardes fait partie de ces légumes oubliés qui n’ont plus été cultivés que par un petit groupe de jardiniers avertis. Il faut dire que l’on trouvait principalement des bettes aux cardes vert blanchâtre qui n’étaient guère attrayantes. Elle est aujourd’hui disponible en rouge, jaune, vert, orangé et mauve, des couleurs qui donnent envie de retourner au potager.

Bette à cardes

Gourmande et volontaire

Facile à cultiver, la bette à cardes demande peu de soins. Le développement important et régulier du feuillage de la bette exige un enracinement puissant. Celui-ci est favorisé par un ameublissement profond du terrain. L’idéal est un endroit du jardin où a été cultivé un engrais vert. Une fertilisation sous forme de fumier décomposé est utile. La plante est gourmande et se développe particulièrement bien en sol riche et frais.

Bette à cardes

Au potager, la bette à cardes s’entend bien avec la carotte, le chou-rave, le haricot nain, le navet et le radis. La bette est assez rustique et elle résiste bien au froid. Elle passe ainsi la plupart des hivers au jardin potager. Au printemps, elle monte en graines et va se reproduire un peu partout. Il suffit alors de consommer en priorité les plantes qui poussent aux mauvais endroits.

Bettes à cardes

Comment semer les bettes?

Les semis s’effectuent entre la mi-avril et la mi-juin, en lune décroissante, et si possible en deux fois afin de ne pas être débordé par la production exubérante de la plante. Les semis se font en rayon distants de 35 à 45cm selon la richesse du sol et la variété choisie. Les graines sont placées par deux ou trois, tous les 15 à 25cm et dans des poquets de 1 à 2cm de profondeur.

Bette à cardes

Les plantules apparaissent après 8 jours environ et croissent rapidement. Après la germination, les plantules en excès sont éclaircies pour ne laisser qu’une plante par poquet. Un premier sarclage a lieu après 3 semaines afin d’éliminer les adventices. Après un deuxième sarclage, on couvre la terre d’un mulch de déchets organiques, taille de haie ou tonte de pelouse, afin de protéger le sol du vent et des rayons du soleil. Ceci afin de maintenir l’humidité indispensable à une plante dont la croissance est aussi importante.

Bette à cardes

Pour éviter les attaques de nématodes, le mildiou et la rouille, il faut veiller à pratiquer les rotations de légumes de familles différentes. La culture de la phacélie comme engrais vert est également utile pour éradiquer les nématodes. Il faut assurer une bonne ventilation entre les plants en augmentant les distances de semis. Cela supprimera l’humidité sur les feuilles et évitera la propagation des champignons.

Bette à cardes

Des cardes et des feuilles

Chaque récolte fournira cardes et feuilles. La récolte commence deux mois après le semis pour les feuilles et trois mois pour les cardes. Elle se prolonge jusqu’aux premières gelées. Pour obtenir des cardes tendres et non ligneuses, il faut veiller à ce que la plante n’ait jamais soif. La récolte se fait au fur et à mesure des besoins en arrachant les feuilles extérieures par une traction latérale qui sectionne les cardes au pied des plantes. Le coeur de la plante est ainsi préservé. Cela permet plusieurs récoltes successives si on prend soin d’arroser copieusement le sol après chaque récolte.

Bette à cardes

Le choix des variétés se fait selon la destination réservée au légume. Parmi les variétés à couper, vous choisirez les cardes ‘Verte à couper’ ou ‘Blonde à couper’ qui produisent des feuilles vertes ou vert blond sans cardes développées. Les feuilles se cuisinent de la même manière que les épinards, mais plus longtemps. Cueilles jeunes, les petites feuilles peuvent agrémenter les salades d’été et les wok.

Bette à cardes

La variété la plus connue pour ses larges côtes blanches est la ‘Verte à cardes blanches’ au feuillage vert foncé. Elle est très précoce et résistante au froid. Les variétés ‘Verte à cardes rouges’ à côte rouge et ‘Bright Yellow’ à côtes jaunes sont très décoratives, tout comme ‘Bright Lights’ qui regroupe en un seul mélange différentes couleurs.

Bette à cardes

Ces bettes à larges côtes demandent un simple lavage avant d’être blanchies à l’eau salée comme les asperges et servies avec du beurre fondu. On peut aussi les cuire à la vapeur, les braiser et les servir en gratin, en tarte ou en tourte.

Bette à cardes

La célèbre Tarte al djotte

Spécialité culinaire de la ville de Nivelles en Belgique depuis le 13e siècle, la Tarte al djote se réalise sur un fond de tarte de farine de froment. La garniture appelée Makayance se fait avec une base de fromage type «boulette de Nivelles» au lait cru de vache fermenté. Le fromage est mélangé avec des oeufs entiers, des feuilles de bette sans les cardes, d’oignons blancs, persil haché, beurre de ferme salé fondu, sel et poivre. Le tout est cuit pendant environ dix minutes dans un four préchauffé à 200°C, jusqu’à ce que la croûte soit dorée. www.djote.be

Pour découvrir mes reportages sur les tomates, piments et poivrons, salades, sur le potager enchanté, sur le potager fleuri, le potager en pot et le calendrier du potager, rendez-vous dans la rubrique Jardinage, Potager et sur l’Almanach du jardin, dans la rubrique Jardinage, jardin bio ou cliquez sur les liens.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest