20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

La Tour Eiffel fut construite en 1889 à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris. Coup de projecteur sur la naissance d’une grande dame de fer.

 

L’Exposition Universelle de 1889

Le 31 mars 1889 naissait la Tour Eiffel. Elle fut conçue comme ‘une porte grandiose’ de l’Exposition Universelle de 1889 par laquelle on entrait sur les lieux et qu’on pouvait admirer déjà depuis les terrasses du Trocadéro. Les premiers visiteurs officiels de la Tour Eiffel sont la famille royale d’Angleterre et Buffalo Bill!

Tour Eiffel

Le génie de Gustave Eiffel

Ingénieur de formation, Gustave Eiffel (1832-1923) est un entrepreneur spécialisé dans les charpentes métalliques. Si les ponts de chemin de fer ont été son domaine de prédilection, il nous a légué des centaines d’ouvrages métalliques en tout genre dont la gare de Budapest, les charpentes du Bon Marché et du Crédit Lyonnais à Paris, la coupole de l’observatoire de Nice mais surtout l’astucieuse structure de la Statue de la Liberté à New-York.

Gustave Eiffel

Un coup d’éclat

La fin du 19e siècle est le témoin d’un nombre considérable d’inventions. A cette époque, Jules Verne écrit ses romans d’anticipation et la révolution industrielle est en marche. La France encore fragile après la défaite de Sedan et la perte de l’Alsace-Lorraine a besoin d’un coup d’éclat pour marquer le centenaire de la Révolution.

Tour Eiffel

La naissance de la Tour Eiffel

Le gouvernement de Jules Ferry envisage l’organisation d’une grande Exposition universelle. Un concours est lancé afin «d’étudier la possibilité d’élever sur le Champ-de-Mars une tour de fer, à base carrée, de 125 mètres de côté et de 300 mètres de hauteur.» Choisi parmi 107 projets, c’est celui de Gustave Eiffel qui est retenu.

Tour Eiffel

Pour mener à bien cette aventure audacieuse, Gustave Eiffel s’entoure d’un architecte, Stephen Sauvestre et de deux ingénieurs, Maurice Koechlin et Emile Nouguier qui sont à l’origine du projet.

Tour Eiffel

La Tour Eiffel fut l’édifice le plus haut du monde jusqu’en 1929, date à laquelle se dressa le Chrysler Building à New-York.

Tour Eiffel

Une prouesse technique

Merveille de précision, la construction de la Tour Eiffel dura deux ans, deux mois et cinq jours, véritable performance technique et architecturale. Tous les éléments métalliques de la tour sont préparés à l’usine de Levallois-Perret à coté de Paris, siège de l’entreprise Eiffel.

Tour Eiffel

Sur le site, entre 150 et 300 ouvriers s’occupent du montage de ce gigantesque meccano à l’aide d’échafaudages en bois et de grues à vapeur fixées sur la tour elle-même.

Tour Eiffel

L’inauguration de la Tour Eiffel

Le jour de l’inauguration, Gustave Eiffel gravit les 1710 marches de la tour pour planter à son sommet le drapeau tricolore. Décoré de la Légion d’honneur, il se consacrera alors à l’exploitation de la tour et à diverses expériences sur la résistance de l’air et l’observation de la météorologie. Il installera au sommet de la tour une antenne géante pour les débuts de la radio. C’est grâce à ces expériences que la Tour Eiffel ne fut pas démolie au bout de 20 ans.

Tour Eiffel

Des ascenseurs hydrauliques

Dès l’ouverture de la Tour Eiffel, des centaines de milliers de visiteurs ont la possibilité de s’élever en toute sécurité grâce à cinq ascenseurs hydrauliques pour embrasser tout Paris. Entre les rez-de-chaussée et le deuxième étage, les quatre piliers étaient équipés d’une ou deux cabines. Certains ascenseurs historiques sont toujours en fonctionnement.

Tour Eiffel

Des jeux de lumière

Dix mille becs de gaz disposés dans des globes de verre opalin soulignent la robe de la grande dame de fer lors de son inauguration. Des projecteurs installés au dernier étage de la tour éclairent les monuments de Paris. En 1900, l’éclairage de la tour devient entièrement électrique. Un siècle plus tard, la Tour Eiffel donne le top de l’An 2000. Le 31 décembre 1999 à minuit, une véritable danse de feu se met en mouvement dans un ballet pyrotechnique éblouissant.

Tour Eiffel

Vitrine de Paris

Ouverte 365 jours sur 365 pour recevoir 7 millions de visiteurs chaque année dans les meilleures conditions, la Tour Eiffel fonctionne en coulisse comme une véritable usine. Au fil des décennies, le monument a été régulièrement rénové, restauré et aménagé pour accueillir les visiteurs venus du monde entier. Le site est le théâtre de nombreux événements, mises en lumière, expositions, scintillements et spectacles pyrotechniques.

Tour Eiffel

Carnet de route

  • Billeterie. Il est fortement conseillé d’acheter ses billets sur Internet jusqu’à deux mois à l’avance afin d’éviter les files d’attente aux caisses. www.toureiffel.paris/fr
  • Accès. En métro, ligne 9 arrêt Trocadéro, RER ligne C arrêt Champ-de-Mars – Tour Eiffel, Bus lignes 82, 30, 86, 69 ou 72. En voiture, parking Pullman Tour Eiffel, parking Quai Branly, parking Saint-Dominique, Parking Joffre Ecole Militaire.
  • Restaurants. Au 1er étage, restaurant 58 Tour Eiffel, buffet du Pavillon Ferrié et boutique librairie souvenirs. Au 2ème étage, restaurant étoilé le Jules Verne, boutique et espaces de restauration. Au sommet, bar à champagne.

Crédit photos: Agnès Pirlot et collection Tour Eiffel

Pour découvrir mon reportage sur Paris vu de la Tour Eiffel, rendez-vous dans la rubrique Voyages, Europe ou cliquez sur le lien.

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest