20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Wisley est le fleuron de la Royal Horticultural Society. C’est le jardin favori des anglais qui viennent autant pour se balader que pour découvrir de nouvelles associations de fleurs, graminées ou arbustes.

Royal Horticultural Society

Le RHS Wisley Gardens est un jardin du Royal Horticultural Society, la première organisation horticole au monde. Cette association joue un rôle clef dans la grande histoire des jardins britanniques. Grâce à ses quatre jardins (Wisley dans le Surrey, Rosemoor dans le Devon, Hyde Hall dans l’Essex et Harlow Carr dans le Yorkshire), ses expositions dont la plus fameuse se tient chaque année au mois de mai à Chelsea, ses publications et ses multiples activités, la RHS inspire depuis deux siècles les jardiniers du monde entier.

RHS Wisley Gardens

Sous le patronage de la reine Victoria

Fondée en 1804 sous le nom de ‘The Horticultural Society of London’, la RHS obtint son nom actuel par une charte royale en 1861 sous le haut patronage de sa majesté la reine Victoria. En 1921, la société ouvre son premier jardin à Chiswick House et introduit dans le parc des végétaux découverts en Chine et en Amérique.

Désireuse de se rapprocher de la capitale, la Society s’installe en 1861 à Londres, à l’emplacement de l’actuel Musée des Sciences à Kensington, dans un nouveau jardin ornemental destiné à recevoir des expositions florales. Vingt ans plus tard, le projet est toutefois abandonné étant trop onéreux. La RHS installe ses bureaux au Vincent Square à Londres mais elle cherche pour son jardin un terrain plus grand, loin du smog de la capitale. En 1903, un généreux donateur, Sir Thomas Hanbury, lui offre le domaine de Wisley situé dans le comté du Surrey. En 1904, le déménagement de Chiswick à Wisley s’achève, juste à temps pour marquer le centenaire de la Society.

RHS Wisley Gardens

Le domaine de Wisley

Le RHS Wisley Gardens est un jardin exceptionnel avec d’innombrables idées à copier. On y trouve de tout, des plates-bandes fleuries gigantesques aux parcelles sauvages, en passant par des rocailles, un verger, un potager et des sous-bois merveilleux. A l’arrivée de la RHS, il existait déjà un jardin créé par George Ferguson Wilson, un homme d’affaires londonien, connu comme cultivateur de fruits et d’orchidées. Influencé par les écrits de William Robinson, Wilson aménagea un jardin expérimental dans une partie du terrain avec l’idée d’acclimater des plantes réputées délicates. Il cultivait des lis, iris japonais, primevères et plantes de marais.

Dès son arrivée, la Society construit une série de serres pour cultiver les fruits et plantes exotiques. Elle installe un petit laboratoire et une école où on enseigne les principes de l’horticulture aux jeunes gens pour les préparer à leur futur métier de jardinier professionnel. En 1911, la grande rocaille est aménagée, telle qu’on peut encore la découvrir aujourd’hui, puis, progressivement, les autres parties du parc qui à présent recouvre près de 100 ha.

RHS Wisley Gardens
Wisley

Un jardin expérimental et ornemental

Les visiteurs accèdent au RHS Wisley Gardens par l’entrée située près de l’aire de stationnement, entre la boutique et la pépinière. La grande demeure construite en 1914 abrite aujourd’hui les services administratifs et scientifiques. Les jardins se composent de différentes parties conçues de façon à profiter des caractéristiques du sol et de la configuration du terrain.

RHS Wisley
Wisley
Wisley

Un long canal formel s’offre en miroir à l’élégant bâtiment principal. Il fut aménagé en 1960 à la place des anciennes serres. Bordé de pelouses et de plates-bandes généreuses, il se termine par une loggia ouverte sur les côtés. Au delà, on admire les Walled Gardens, une série de petits jardins clos qui accueillent des plantes un peu frileuses, palmiers, bananiers, fougères arborescentes…

Plus loin, le visiteur découvre de spectaculaires Mixed Borders qui s’élèvent en pente douce et qui assemblent un nombre impressionnant de plantes vivaces herbacées, de fleurs et de graminées. Très appréciées par le public, les deux bordures créées par le paysagiste Piet Oudolf sont particulièrement brillantes à la fin de l’été, moment où elles déploient une incroyable richesse de textures et de coloris. L’effet est saisissant!

Wisley
Wisley
Wisley
Wisley
Wisley
Wisley
Wisley
Wisley
Wisley
Wisley
Wisley
Wisley

Une rocaille gigantesque

Sur un terrain très escarpé se situe le Rock Garden, la partie la plus spectaculaire du jardin. Réalisée en grès du Sussex, cette gigantesque rocaille est peuplée de conifères nains, de plantes herbacées et de bulbes alpins. L’eau qui y ruisselle comme en montagne fait le bonheur des enfants. Sur la Weather Hill, située au Sud du jardin alpin, on admire une roseraie, des parcelles de plantes potagères très décoratives et une serre de plantes alpines.

RHS Wisley Gardens

Tout autour de cet axe central s’articulent des jardins paysagers reliés entre eux par une série de chemins. Au Nord s’étend le Pinetum, avec une promenade rafraîchissante à l’ombre de grands conifères et le Howard’s Field comprenant la Collection Nationale de bruyères. Seven Acres accueille de vastes pelouses et des massifs d’arbustes autour de deux pièces d’eau. Un sous-bois peuplé de camellias, rhododendrons et magnolias prend place dans le Wild Garden, avec des tapis de primevères candélabres, d’hostas, d’hellebores et de trilliums.

RHS Wisley Gardens

Plus au Sud s’étire le Jubilee Arboretum et un verger. Installée au bord d’une pièce d’eau, une immense serre abrite des végétaux d’origine méditerranéenne et tropicale, de grands palmiers, d’énormes fougères, des orchidées et des plantes grimpantes exotiques aux tentacules interminables.

Près de la serre, une série de jardins modèles dessinés par des paysagistes est une mine d’or pour les jardiniers en panne d’inspiration. Enfin, une grande parcelle est laissée aux bancs d’essais qui font la réputation de la RHS. On peut visiter cette section et voir avant tout le monde les plantes qui demain orneront nos jardins.

RHS Wisley Gardens

RHS Wisley Gardens

Wisley Gardens, Woking, Surrey GU236QB, England. Le jardin est ouvert toute l’année,  On y vient aussi pour dénicher des plantes originales dans la pépinière, un souvenir dans le gift shop ou des livres sur les plus beaux jardins du monde dans la librairie spécialisée. Wisley se trouve à 30km au sud de Londres, accès en train jusqu’à Woking puis le Wisley bus ou en voiture par la M25, sortie 10 sur la A3 Portsmouth road vers Guildford. www.rhs.org.uk

Reportage publié dans Jardins & Loisirs 2014 (www.jardinsetloisirs.be)

 

Pin It on Pinterest