20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Le château médiéval de Powis Castle est célèbre pour ses terrasses baroques à l’italienne et ses topiaires d’ifs taillés en vague. Un cadre superbe pour des plantations exubérantes entretenues avec art par les jardiniers du National Trust.

Forteresse en pierre rose

Dressé sur un affleurement de calcaire rose et dominant la vallée de la Severn, l’imposant château médiéval de Powis Castle est l’une des plus somptueuses demeures de la région. Les grosses tours jumelées du portail principal du château sont antérieures à 1300. La forteresse occupait une position défensive dans le comté de Powis, près de la frontière anglaise. Avec en toile de fond le superbe paysage gallois, le château de styles Tudor et Stuart s’élève sur un promontoire fortifié. Il a à peine changé depuis le début du Moyen âge.

Powis Castle

Résidence de prince

Powis Castle a été le domicile des princes et plus tard des comtes de Powis depuis des siècles. En 1587, il devint la propriété de Sir Edward Herbert, un gentleman gallois. Celui-ci entreprit de faire du château une résidence et non plus une forteresse.. C’est alors que fut aménagée la grande galerie qui est magnifiquement ornée. William Herbert, 3ème Lord et 1er Marquis de Powis transforme la demeure en un véritable palais avec un escalier monumental et des chambres d’honneur. L’intérieur du château qui est ouvert au public présente un mobilier remarquable, sculptures et tapisseries. Il abrite des collections de Robert Clive, fondateur des Indes britanniques au 18e siècle, et nombre de belles toiles.

Powis Castle

Jardins à l’italienne

Les jardins en terrasses dressés sous les remparts donnent à Powis davantage une apparence de villa des environs de Rome que celle d’un château médiéval. Dessinées à la fin du 17e siècle, ils tirent pleinement parti des pentes abruptes situées du côté sud de la forteresse avec un impressionnant dénivelé de 150 mètres du sommet jusqu’à la vallée! Ces terrasses de style Renaissance italienne sont embellies d’éléments architecturaux, escaliers, urnes, balustrades en pierre, statues de plomb, orangerie, volière. Elles permettent des perspectives ravissantes sur le reste du jardin et la campagne au-delà.

La survivance de ces terrasses relève quasiment du miracle car elles furent laissées à l’abandon au 18e siècle, époque à laquelle la famille vivait ailleurs. Comme le notait alors un écrivain «des chevaux broutaient les parterres». Ayant fort heureusement échappés à la mode des jardins paysagers, ils sont un des rares chefs-d’oeuvre baroques subsistant de l’époque.

Powis Castle
Powis Castle

Des ifs taillés en vague

Les parois rocheuses qui soutiennent le château sont envahies par de véritables monuments végétaux, des topiaires d’ifs taillés en vagues, tous plantés au début du 18e siècle. A cette époque, il fut adjoint un parterre d’eau de style baroque sur le terrain plat situé au pied des jardins. Une immense haie d’ifs marque l’extrémité des terrasses. Sans doute également issus de la plantation originelle, les ifs atteignent actuellement près d’une dizaine de mètres de haut.

Une gravure de Samuel et Nathaniel Buck, imprimée en 1742, nous montre les jardins à cette époque. Les terrasses sont ornées d’allées d’arbres taillés et elles descendent jusqu’au jardin d’eau, où on découvre des bassins festonnés, des statues et des topiaires. On y voit également une rangée d’arbres taillés bordant la terrasse supérieure, probablement les ifs de l’origine. Ceux-ci, avec leurs gigantesques rondeurs, forment aujourd’hui une sorte de rempart de verdure au pied des murs du château.

Powis Castle
Powis Castle
Powis Castle
Powis Castle

Comtesse Violet de Powis

Après une période d’abandon, le jardin de Powis Castle connut une nouvelle période de gloire au début du 20e siècle. La Comtesse Violet de Powis, épouse du 4ème comte de Powis, reprit en main le jardin et restaura les terrasses. Elle crée également une série de jardins à la française à partir du squelette d’un vieux potager. Elle y rassemble des plantes fragiles, inhabituelles, qui poussent à l’ombre de murets et de haies.

Au pied de la haute paroi rocheuse, des bordures fleuries remarquables rassemblent une collection de fleurs vivaces, de roses, d’arbustes grimpants et de plantes méditerranéennes qui profitent de la situation ensoleillée et sèche des murs en terrasses.

Powis Castle
Powis Castle
Powis Castle

Les jardiniers du National Trust

Powis Castle appartient depuis 1952 au National Trust. Ce domaine de 10 ha est dorloté par une formidable équipe de jardiniers. Non seulement ils l’entretiennent parfaitement mais ils veillent à lui conserver toute son âme et son originalité. Les bordures des terrasses ont été replantées sous la direction de Graham Stuart Thomas, conseiller pour les jardins du National Trust.

La terrasse de l’orangerie possède les bordures les plus profondes, surtout consacrées aux herbacées. L’effet est essentiellement celui d’une végétation exubérante de couleur vive. Elle contraste avec la majesté et les détails architecturaux des terrasses. Tout cela constitue une éclatante démonstration du talent des jardiniers de Powis qui savent tirer le meilleur parti du micro-climat protégé des terrasses, avec leur exposition au sud-est.

Pour tempérer la sévérité de l’édifice, de nombreux pots sont placés au sommet des pilastres ou dans les belles niches à fronton des murs du château. Ils sont garnis d’un mélange superbe et foisonnant de plantes offrant des floraisons particulièrement éblouissantes en été.

Powis Castle

Welshpool, Powis SY21 8RF. http://www.nationaltrust.org.uk

www.visitbritain.be      www.cadw.wales.gov.uk

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi