20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Ce petit jardin bruxellois est mis en scène pour être admiré depuis la grande verrière de la maison. Dallages, murets et moutonnement de buis rythment les passages et agrandissent l’espace.

Bruxelles, capitale verte

Bruxelles est l’une des capitales les plus vertes du monde. Elle abrite des milliers de petits jardins privés imbriqués les uns dans les autres. Souvent nichés entre de vilains murs mitoyens, certains jardins ne sont qu’un triste et long couloir laissé à l’abandon. D’autres sont au contraire de véritable bijoux de fraîcheur comme ce jardin haute couture. Abrités du regard, du bruit et de la pollution, ces jardins secrets se composent comme des pièces à vivre qui offrent une valeur ajoutée à la maison.

Un jardin haute couture

Le jardin de Jean-Marie et Nina

C’est à Ixelles, dans un quartier proche de l’avenue Louise, que se niche le jardin de Jean-Marie et Nina. Leur demeure a été construite en 1936 par l’architecte Armand Warny, avec trois pièces en enfilade et un bel escalier central en colimaçon. En 1994, une audacieuse rénovation ouvre la façade arrière de l’habitation par une grande verrière. Le salon au rez-de-chaussée et la salle à manger au sous-sol sont ainsi baignés de lumière, avec une vue plongeante sur un jardin haute couture, magnifique décor de verdure.

Un jardin haute couture

Un jardin en terrasses

L’aménagement du jardin a été un véritable défi! Plus de 40 mètres cube de terre (l’équivalent d’une piscine) ont été creusés à la bêche et évacués à la brouette à travers la maison pour créer une terrasse au niveau de la verrière. Un escalier en pierre bleue relie ce patio à la partie supérieure du jardin dessinée de part et d’autre d’un axe central. Un bassin couronné d’une tonnelle coupe la perspective qui se clôture par une petite cabane installée au fond du terrain.

Un jardin haute couture
Un jardin haute couture
Un jardin haute couture
Un jardin haute couture

Un moutonnement de buis

Très structuré, le jardin est beau toute l’année. Il est éblouissant au printemps lorsque les rhododendrons sont en fleurs et que les jeunes pousses vert tendre éclairent les moutonnements de buis. Le jardin reste décoratif en hiver car il est composé à 80% de végétaux persistants, haies d’if, boules de buis, tentures de lierre… Son entretien minimal se limite à deux journées de tailles par an, mi-juin et début novembre.

Un jardin haute couture
Un jardin haute couture
Un jardin haute couture
Un jardin haute couture

Rosiers, clématites et hortensias

D’un blanc immaculé, le rosier grimpant ‘Guirlande d’Amour’ et les deux rosiers sur tige ‘Schneewitchen’ fleurissent tout l’été, tout comme la clématite bleue et les hortensias. Des plantes en pot viennent compléter ce décor où le vert domine.

Un jardin haute couture
Un jardn haute couture
Un jardin haute couture
Un jardin haute couture
Un jardin haute couture
Un jardin haute couture

Tirer parti d’un jardin couloir

Le profil type du jardin de ville bruxellois ressemble à un long terrain rectangulaire entouré de murs. Souvent plat, il n’a au départ rien pour plaire. Voici quelques conseils pour faire oublier les limites du terrain et exploiter sa profondeur.

  • Cacher les murs mitoyens par un rideau de verdure d’arbustes et de buissons au feuillage persistant ou intéressant par leur feuillage, fleurs ou fruits.
  • Guider le regard vers une succession de plans et de niveaux. Tracer des lignes fortes et bien définies. Rythmer les passages par des murets et des escaliers.
  • Travailler en hauteur en couvrant les murs de façades, grillages, lattis et pergolas par des plantes grimpantes, chèvrefeuille, clématite, lierre, hortensia grimpant.
  • Dégager le centre du terrain pour faire un puits de lumière. Installer un bassin, une arche fleurie ou une sculpture
  • Choisir une majorité de végétaux au feuillage persistant, laurier-cerise, rhododendron, azalée, choisya, photinia, mahonia, pyracantha, ligustrum, aucuba, buis, if, skimmia, cotoneaster et bambou.
  • Acclimater les plantes réputées fragiles comme les camélias, figuier, agapanthe ou fuchsia de Magelan car le jardin est bien abrité du froid.
  • Remplacer le gazon par un dallage ou du gravier. Oser l’alternance des matériaux, dalles et pavés, bois, ciment, pierre et brique.
  • Animer le patio par des pots garnis de plantes saisonnières, petites pensées en hiver, bulbes au printemps, verveine en été, joli feuillage en automne.

Pour découvrir d’autres jardins à Bruxelles, rendez-vous dans la rubrique Jardins, Belgique. Pour avoir des idées pour jardiner en pot, rendez-vous dans la rubrique Jardinage, Balcon.

 

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi