20 ans de journalisme,
la passion du voyage et des jardins.

Sur la route romantique des châteaux du sud de l’Allemagne j’ai découvert l’abbaye de Salem, une petite merveille oubliée des touristes. Un endroit totalement magique!

Près du lac de Constance

En ce début juin, il n’y a pas un visiteur à l’abbaye de Salem et pourtant le site est bluffant! Situé dans le Bade-Wurtemberg, au nord du lac de Constance, le domaine s’étend sur 17 hectares entourés de vignes, de prairies, de champs et de forêts. L’abbaye est installée le long d’une rivière, l’Aach, qui faisait jadis tourner la roue du moulin. Salem offre un ensemble architectural saisissant et une décoration qui témoignent de la richesse du monastère au cours de son histoire. C’est un véritable petit village avec un château abbatial du 18e siècle entouré de jardins, une église de style gothique rayonnant, une orangerie et des dépendances qui accueillent un collège renommé.

Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem

Une abbatiale impériale

Le site de l’abbaye de Salem est étonnamment préservé. Grâce à son emplacement isolé, il est encore possible de nos jours d’imaginer quel était l’environnement de ce monastère cistercien. L’abbaye fut fondé en 1134. Elle reçut le nom spirituel de Salem qui fait allusion à la Salem biblique, lieu de paix et de la Jérusalem céleste. Salem fut pendant plus de 650 ans l’une des abbayes les plus importantes de l’ordre cistercien sur le territoire allemand. Directement rattachée à l’Empire, elle n’obéissait qu’à l’empereur et au pape.

Abbaye de Salem

La cathédrale gothique

L’abbaye connaît une période faste au Moyen-Age. L’imposante cathédrale gothique en est la preuve. Sa silhouette sombre domine le site. Sa construction débuta en 1290 tandis que sa consécration eut lieu au début du concile de Constance, en 1414. L’architecture reflète la sobriété de l’esprit cistercien. Cette simplicité architecturale aux lignes sévères présente un plan basilical avec des nefs centrale et latérales et un transept qui donne un aspect cruciforme. La cathédrale médiévale était enveloppée d’une lumière colorée tamisée qui filtrait à travers les vitraux dont certains portent les premières marques du gothique flamboyant. Elle doit sa splendide décoration en albâtre à l’abbé Anselme II.

Abbaye de Salem cathédrale
Abbaye de Salem cathédral'e
Abbaye de Salem cathédrale
Abbaye de Salem cathédrale
Abbaye de Salem cathédrale
Abbaye de Salem cathédrale

Abbaye de Salem cathédrale

Le château et le cloître

En 1697, un incendie dévastateur détruit presque entièrement les bâtiments moyenâgeux du monastère et du couvent. Les Cisterciens ont fait de cette catastrophe une chance. C’est ainsi que les abbés puissants du monastère impérial se sont fait construire au début du 18e siècle une résidence à la hauteur de leur rang. Des peintres célèbres, sculpteurs, stucateurs sont appelés à Salem pour décorer les bâtiments du cloître dans un style baroque avec des peintures retraçant la vie de Saint-Bernard.

Abbaye de Salem cloître
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem

Le réfectoire d’été

Derrière la porte du cloître, au fond du jardin des novices, s’élève le réfectoire d’été avec un beau plafond orné de stucs et de peintures. On peut y admirer un poêle décoré de faïences réalisées en 1733. Ses nombreuses petites scènes évoquent «l’ora et labora», les activités de prières et de travail établies selon la règle bénédictine.

Abbaye de Salem réfectoire

 

Abbaye de Salem réfectoire
Abbaye de Salem réfectoire
Abbaye de Salem réfectoire
Abbaye de Salem réfectoire
Abbaye de Salem réfectoire
Abbaye de Salem réfectoire
Abbaye de Salem réfectoire
Abbaye de Salem réfectoire
Abbaye de Salem réfectoire

 

La bibliothèque et la salle impériale

Salem possédait environ 60.000 ouvrages. La salle de la bibliothèque réalisée en style baroque possède une superbe voûte en anse de panier. Elle fut rénovée vers la fin du 18e siècle et dotée d’une galerie.

Abbaye de Salem bibliothèque

La salle des Empereurs, la première grande salle de réception baroque dans une abbaye allemande, mérite également une visite. On peut y admirer les bustes des papes et les portraits des empereurs. Parmi les allégories, certaines évoquent la paix qu’était censé apporter Salem.

Abbaye de Salem Salle impériale
Abbaye de Salem Salle impériale
Abbaye de Salem Salle impériale
Abbaye de Salem Salle impériale

Le cabinet de travail de l’abbé

L’abbaye atteignit son apogée dans la seconde partie du 18e siècle sous l’abbé Anselme II. Prince régnant et conseiller privé de l’impératrice Marie Thérèse, on lui doit la construction de l’église de pèlerinage de Birnau en style rococo. Dans son cabinet agrémenté de stucs dorés délicats, on remarque le contraste entre la volonté de magnificence de l’époque et la profonde religiosité de l’abbé.

Abbaye de Salem cabinet privé
Abbaye de Salem cabinete privé
Abbaye de Salem cabinet privé
Abbaye de Salem cabinet privé

L’école du Château de Salem

La sécularisation par les troupes napoléoniennes en 1804 mit fin, non seulement à l’art baroque, mais aussi à toute une époque. Le 23 novembre, on célébra la dernière ‘Salve Regina’ dans la cathédrale. Ensuite, les moines déménagèrent et le château de Salem devint la résidence des Margrave de Bade. C’est ici qu’en 1920, le prince de Bade et le pédagogue Kurt Hahn ont fondé l’Ecole du Château de Salem, un internat international très réputé.

Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem
Abbaye de Salem

Un vignoble et des musées

En 2009, le Bade-Wurtemberg a acquis la plus grande partie des bâtiments du château. Après de gros travaux de restructuration et de restauration, le domaine offre aujourd’hui un riche programme culturel ainsi que de nombreuses opportunités de loisirs. Le jardin de style baroque invite à la promenade avec des chemins symétriques, des parterres fleuris et des labyrinthes. Il y a également une cave à vin, un pressoir et une vinothèque où l’on peut déguster le vin du domaine, Markgraf von Baden. Une auberge restaurant est installée dans l’ancienne forge. Plus loin, on visite les écuries baroques et une ancienne pharmacie ainsi que les musées du cloître et de la caserne des Sapeurs-pompiers.

Abbaye et Château de Salem, 88682 Salem, Bade-Wurtemberg, Allemagne.  www.salem.de

 

Si vous avez aimé ce reportage, pourquoi ne pas le partager
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Follow by Email

Vous aimerez aussi